Pour une autonomisation de la femme. Kinshasa : le PSN à la rescousse des commerçantes de Kingabwa !

Pour une autonomisation de la femme. Kinshasa : le PSN à la rescousse des commerçantes de Kingabwa !

This post has already been read 315 times!

Le parti politique ‘‘Peuple au Service de la Nation’’ (PSN) reste au service de la Nation tel que l’indique si bien sa philosophie sociopolitique, son vrai champ de bataille.  Elle a lancé l’opération Maman ya Mapa (traduit en français les femmes vendeuses de pain), le mardi 9 mai 2017, dans la commune de Limete, précisément dans le quartier Kingabwa. Ladite opération poursuit les objectifs d’encourager ces femmes, qui ne vivent que de ce petit commerce, à continuer à œuvrer au bien-être de leurs familles respectives. La délégation du PSN conduite par son Secrétaire Général, M. Eric Bukula, a distribué des bassins aux vendeuses des pains qui se sont déplacées en ce jour-là. Bien avant cela, le Parti PSN a lancé des actions humanitaires à Masina et dans la commune de Lemba, plus particulièrement au quartier Salongo. Au vu de la dégradation de la conjoncture socioéconomique au Congo-Kinshasa, cette famille politique dit ne pas attendre que les choses s’améliorent dans le microcosme politique pour venir à la rescousse de la population.

Rudy Mandio, l’autorité morale du PSN reste, pour tout dire, satisfait du travail qu’abat le Secrétaire Général du parti, M. Eric Bukula avec toute l’équipe qui est en train de l’accompagner durant tout ce temps. Le PSN n’est, par ailleurs, pas du tout content du mode de la mise en application de l’accord de la Saint Sylvestre qui a subi une sorte de tripatouillages de la part du pouvoir en place. Il exige, comme tout le reste des forces vives du Rassemblement, sa mise en exécution afin de permettre une large inclusivité et baliser ainsi la voie vers la tenue d’élections apaisées, crédibles et transparentes d’ici la fin de l’année 2017.  Au prochain gouvernement tant attendu par les ténors de l’aile dur du Rassemblement, PSN est monté au créneau pour inviter les  femmes à prendre leur combat à bras-le-corps. Ce qui  leur facilitera, par conséquent, la tâche de pouvoir occuper les postes de prise de décision dans les institutions.

En ce qui concerne la représentativité des  femmes dans l’actuel gouvernement, PSN est profondément  dépité de voir un nombre si minime de femmes. Il s’interroge si la RD Congo a vraiment le souci de promouvoir  les droits de la femme.

Elections 2017

Le Peuple au Service de la Nation tend à concrétiser son projet de société avec une représentation équitable de ses membres au sein des institutions. C’est dans ce sens qu’il ne manque pas d’occasion de glisser un mot  sur les élections. Il explique aux femmes et surtout à la génération montante à se rendre pertinemment compte que la crise à laquelle le pays fait face est principalement due à la non organisation des élections dans le délai prévu dans la constitution. D’où, selon lui, la première de chose à faire, c’est cette compétition. Jusqu’ici, les femmes sont mieux outillées de manière à ce qu’elles ne soient pas manipulées par les acteurs politiques opportunistes.

Les enjeux sont colossaux pour organiser les élections cette année. Il s’agit, entre autres, de la mise en disponibilité des moyens techniques importants sur le plan sécuritaire ainsi que de la révision de la loi électorale portant répartition des sièges. L’investiture de Tshibala s’approche, mais du côté du Rassemblement, il n’en est pas question.

Aubin Kandembi

 

About

POST YOUR COMMENTS

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com