En mission d’évaluation sécuritaire. Kasaï et Nord-Kivu: John Ging a pris la température

En mission d’évaluation sécuritaire. Kasaï et Nord-Kivu: John Ging a pris la température

This post has already been read 139 times!

C’est depuis jeudi 8 juin 2017 que M. John Ging, Directeur des opérations du bureau de la coordination des affaires humanitaires-OCHA, a débuté sa visite au Congo-Kinshasa. Pendant trois jours, ce dernier a échangé avec les autorités congolaises ainsi que les acteurs humanitaires. La clôture de ladite visite est intervenue,  le week-end dernier.  Motif? Le désir de faire une évaluation sécuritaire du pays singulièrement,  dans le grand Kasaï avec le phénomène Kamuina Nsapu, mais aussi au Nord-Kivu et,  puis,  le Tanganyika.

Des commentaires de tout bord démontrent que certaines provinces de la RDC sont malades. Tenez ! A Kalemie, il a fait le tour des visites dans les coins cibles où sont logées les personnes déplacées. Il s’est occupé également de la Province du Kasaï. Le Kasaï qui,  depuis un temps, souffre de tous les problèmes. Les miliciens de Kamuina Nsapu y opèrent des actes catastrophiques. Les violences répétées contre les civils ont fait plusieurs centaines des  morts, y compris des habitations incendiées ainsi que divers cas de violence sexuelles.

Selon OCHA, la région des Kasaï compte 1,3 millions de déplacés à ces jours. Les éléments dits de Kamuina Nsapu continuent à semer la terreur par des décapitations.

Face à cette réalité, les habitants souffrent de tous  les maux. Pour venir en aide à cette population, Dr Mamadou Diallo a lancé un appel de fonds de 64,5 millions de dollars au mois d’avril dernier. Un peu plus loin, Rein Paulsein, dans une réunion tenue au siège des Nations Unies à Kinshasa, a expliqué devant les journalistes que la province Kasaïenne a besoin d’un sauvetage rapide. Celui-ci a même souligné que l’OCHA est prêt à travailler en collaboration avec le Gouvernement.

A ce jour, le Président de la République, Joseph Kabila Kabange a pris les choses en mains. Après le premier tour au Kasaï,  à Kananga et Mbuji-Mayi, il y est de nouveau rentré, pour aller, cette fois-ci,  à Tshikapa.  De tous ces voyages, même s’il les actes concrets n’ont pas été dévoilés, le peuple congolais espère, néanmoins, que du concours de tous,  une solution puisse jaillir.

Guillaume Mavudila

About

POST YOUR COMMENTS

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com