Quotidien d'Action pour la Démocratie
et le Développement
Get Adobe Flash player
 



Massacre des lumumbistes en 1960 : les familles des Martyrs réclament justice et reconnaissance de la République, 56 ans après
Le 15/09/2016

14 septembre 1960 - 14 septembre 2016. 56 ans sont passés depuis des leaders lumumbistes ont été liquidés en masse.  Les familles des Martyrs se souviennent du coup d’Etat du 14 septembre 1960  qui a conduit à l’assassinat des nationalistes lumumbistes.  Par leur bravoure, tous les martyrs  méritent justice et reconnaissance de la République. Ils avaient choisi de défendre la patrie en danger contre la dictature. Ils ont payé le prix le plus fort. Le sacrifice suprême consenti a fini par se transformer en une victoire qui changé le cours de l’histoire.  Mme Emilie Muzungu Makela - fille du Martyr Christophe Muzungu- initiatrice de la Fondation « Muzungu Christophe Sénior », MCS en sigle, n’entend pas passer sous silence la commémoration de ce triste événement. Elle réclame que la Justice soit faite et que la République soit reconnaissante.

Plus jamais ça au Congo ! C’est ainsi qu’elle s’est exclamée lors de la commémoration de cet anniversaire  douloureux. Le coup d'état du 14 septembre 1960  a conduit à la mort des nationalistes. Les familles des nationalistes lumumbistes exécutés à BAKWANGA, dans le Sud Kasaï, ont les yeux tournés vers les autorités du pays pour que  la justice soit faite, d’une part, et, de l’autre, qu’il y ait  un geste de reconnaissance en mémoire de ces dignes fils du pays qui ont versé de leur sang jusqu'au sacrifice suprême pour libérer  la RD. Congo. Elles estiment que la justice et la reconnaissance ne viendront ni de l'Occident ni de l'Orient. « Il est de notre devoir d'honorer leur mémoire comme étant des hommes intègres, droits et courageux qui ont haussé le ton et barrer la route aux ennemis du Congo », fait-elle savoir.

Elle rappelle quelques faits saillants de l’histoire de notre pays. Selon elle, le 30 juin 1960, jour de la proclamation de l’indépendance du Congo-Kinshasa, les deux Premiers ministres,  Gaston EYSKENS de la Belgique et Patrice Lumumba pour la RD Congo, avaient signé conjointement l'acte de l’indépendance.

 Il s’est fait que du 4 au 6 juillet 1960, une mutinerie avait éclaté juste un mois après l’indépendance du Congo.  Cela a fait que le Gouvernement puisse promouvoir quelques cadres nationaux au sein de l'armée congolaise. C’est ainsi que le 8 juillet 1960,  le général LUNDULA a été nommé à la tête de l'armée,  suivi du Colonel MOBUTU  en qualité de Chef d'Etat major. Cependant, le 11 juillet de la même année, le Katanga  proclame l’indépendance de sa province : c’est la sécession katangaise.

Le 10 août 1960, Monsieur  Albert KALONJI, avec son petit Mouvement National Congolais Kalonji (MNC-K), proclame aussi l'autonomie du Sud Kasaï : c’est la Sécession kasaienne.

A peine trois mois après l’indépendance du Congo, les forces du mal ourdissaient un complot contre LUMUMBA.

Et, le 14 septembre 1960, le Chef d'Etat-major, le colonel MOBUTU, dans cette situation sombre, déclare qu’il va neutraliser le  Chef de l’Etat et son Premier Ministre Patrice Lumumba.

Une crise institutionnelle est née au Congo et ses cortèges d'abus.

De ce fait, le Chef d'état-major mettra sur pied un gouvernement appelé ‘‘ Collège des Commissaires généraux’’. Il a été composé des universitaires. Il y avait Albert  NDELE, LOSEMBE-CARDOSO, Marcel LIHAU, Etienne TSHISEKEDI, Ferdinand KAZADI, JONAS MUNKAMBA, BOBOLIKO LOKONGA, MPASE, VICTOR NENDAKA, NESBAUMER, etc. Ce Collège était appelé autrement  Groupe de BINZA.

Ce gouvernement a procédé  à l'arrestation des plusieurs collaborateurs du Premier Ministre Emery Patrice LUMUMBA comme indiqué, à la lettre du Commissaire général adjoint du 23 décembre 1960 à sa Majesté, l'Empereur du Sud Kasaï.

Assassinat

Le ministre des Classes Moyennes de l’époque, Joseph MBUYI, sera d'emblée  assassiné à Charleville (Ndjoko-punda). C'est de cette manière qu'il donne la mort à Lumumba et ses neufs redoutés qui se sont identifiés en lui.

Le 17 janvier 1961, le monde entier apprendra avec consternation l'assassinat du Premier Ministre et des ses compagnons d'infortune : Maurice MPOLO et Joseph OKITO. D'après les résolutions de la force du mal prises à Brazzaville au cours de plusieurs réunions, il était question d'envoyer à la mort Patrice Lumumba et neuf de ses collaborateurs.  Les conspirateurs avaient scindé le groupe en deux blocs. Le groupe  d’Élisabethville (province du Katanga) et celui de Bakwanga (Sud-Kasaï), dans l'ex. Province du Kasaï-Oriental.   Donc, ce sont les six collaborateurs de Lumumba qui connaîtront le sort à BAKWANGA. Il s’agit de Jean Pierre FINANT, Gouverneur de la Province Orientale;

Christophe MUZUNGU, Secrétaire d'Etat chargé de la Province 0rientale,  Pierre ELENGESA,   Camille YANGARA, Emmanuel  NZUZI,  Jacques FATAKI et tant d'autres.

Enfin, le 15 février 1961, vers 21 heures, en présence de NGALULA, DINANGA, le commandant MESU, ainsi que Jonas MUNKAMBA et KAZADI,  les nationalistes étaient convoyés  à la mort. ‘’Un seul homme est parti à la  conquête : le vrai opposant M’ZEE LAURENT Désiré KABILA, après l'assassinat des nationalistes Lumumbites en 1961. ‘’Je garde en mémoire la date historique du 17 mai 1997 où le peuple congolais fut libéré de la force du mal et la résurrection des Martyrs de Bakwanga, alors bravo à MZEE KABILA’’, conclut Emilie Muzungu.

Peter Tshibangu



Réagissez à cet article
Pseudo :  
Commmentaire  
Il vous reste caractères.




Avis d’Appel d’offres National (AA0N)
24/02/2017 REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DES SPORTS BUREAU CENTRAL DE COORDINATION (BCECO) -Source de Financement : Projet de construction des stades municipaux... Lire l'article
AVIS DE SOLLICITATION DE MANIFESTATIONS D’INTERET
21/02/2017 SOCOF Société Congolaise de Fibre Optique Direction Générale Société Congolaise de Fibre Optique... Lire l'article
AVIS A MANIFESTATION D’INTERET
25/01/2017 REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO Bureau Central de Coordination (BCeCo) RECRUTEMENT DE VINGT (20) CADRES ET AGENTS DE LA CAISSE NATIONALE DE SECURITE SOCIALE DES AGENTS PUBLICS... Lire l'article
AVIS DE REPORT DE LA DATE DE REMISE DES OFFRES
24/01/2017 République Démocratique du Congo Ministère des Finances Bureau Central de coordination Le Directeur Général   REPUBLIQUE... Lire l'article
SOLLICITATION A MANIFESTATIONS D’INTERET
24/01/2017 REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DES MINES PROJET DE BONNE GOUVERNANCE DANS LE SECTEUR MINIER COMME FACTEUR DE CROISSANCE (PROMINES)   ID Projet :... Lire l'article
SOLLICITATION A MANIFESTATIONS D’INTERET
24/01/2017 REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DES MINES PROJET DE BONNE GOUVERNANCE DANS LE SECTEUR MINIER COMME FACTEUR DE CROISSANCE (PROMINES)   ID Projet :... Lire l'article
AVIS GENERAL DE PASSATION DE MARCHES
24/01/2017 République Démocratique du Congo Ministère de l’Energie et Ressources hydrauliques Unité de Coordination et de Management des projets du... Lire l'article
Avis d’Appel d’offres (AAO)
23/01/2017 Avis d’appel d’offres – sans pré qualification REGIDESO S.A Avis n° DG/DCAPL/DAP/DIAL/AOI/08/2016 Le présent avis d’appel... Lire l'article
PADIR : Avis d’Appel d’Offres National
18/01/2017 République Démocratique du Congo Ministère du Développement Rural Projet d’Appui au Développement des Infrastructures... Lire l'article
Avis d’Appel d’Offres National
18/01/2017 République Démocratique du Congo Ministère du Développement Rural Projet d’Appui au Développement des Infrastructures... Lire l'article
AVIS AUX CHARGEURS
18/01/2017 OFFICE DE GESTION DU FRET MULTIMODAL OGEFREM Direction des Facilitations et d’Assistance aux Chargeurs        Concerne :... Lire l'article
FPI : AVIS A MANIFESTATION D’INTERET N° AMI 002/MININDUS/FPI/DG/DGA/DPL/PM/2017
13/01/2017 REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE L’INDUSTRIE FONDS DE PROMOTION DE L’INDUSTRIE (FPI) Pays : République Démocratique du Congo Source... Lire l'article
AVIS A MANIFESTATION D’INTERET DU FONDS DE PROMOTION DE L’INDUSTRIE (FPI)
13/01/2017 REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE L’INDUSTRIE FONDS DE PROMOTION DE L’INDUSTRIE (FPI) N° Avis : AMI 003/MININDUS/FPI/DG/DGA/DPL/PM/2017 Pays :... Lire l'article
OGEFREM : AVIS AUX CHARGEURS
12/01/2017 OFFICE DE GESTION DU FRET MULTIMODAL Direction des Facilitations et d’Assistance aux Chargeurs DG/DFAC/SIRCC/N°001/ML/01/2017   CONCERNE : SOUSCRIPTION... Lire l'article






   
  PARTENAIRES
SUR LE WEB !



 
Nom :  
E-mail :

Copyright 2013 La Prospérité. Tous droits Réservés


requete invalide del ip