Quotidien d'Action pour la Démocratie
et le Développement
Get Adobe Flash player
 



RDC : la Banque Mondiale démontre et évalue son engagement dans le secteur agricole
Le 13/11/2016

La Représentation de la Banque Mondiale –BM- en République Démocratique du Congo accompagne le pays dans divers domaines. Le vendredi 11 novembre dernier, au cours d’une conférence de presse que cette organisation a tenu dans ses installations à Gombe, il a été révélé l’engagement ferme de la Banque Mondiale dans deux domaines précis. Il s’agit de l’agriculture et de l’élevage. Face aux professionnels des médias, les responsables de la BM, accompagnés par les émissaires de leurs projets phares ont dressé, avec concision, un bilan de leurs investissements dans l’amélioration de la production agricole et animalière au Congo-Kinshasa.

‘’Le montant cumulé de l’engagement de la Banque Mondiale s’élève actuellement à 455 millions de dollars américains, soit 15 % de l’engagement total de la Banque Mondiale en RDC ‘’, a lâché Ahmadou Moustapha Ndiaye, Directeur des opérations de cette structure pour la République démocratique du Congo et le Congo-Brazzaville.

Le déroulement

C’est aux alentours de 10 heures, heure de Kinshasa que le go a été donné avec l’arrivée d’une bonne frange des journalistes. Le mot de bienvenue broché par Louise Engulu, la spécialiste principale en communication de la Banque Mondiale, a largement donné le ton de la rencontre. S’en suivra, l’allocution de Ahmadou Moustapha qui a démontré l’engagement de la BM à travers divers projets, le discours d’Alfred Kibangula portant présentation du Projet d’Appui à la Réhabilitation et à la Relance du Secteur de l’Agriculture –PARSSA- dont il est le coordonateur. Puis, y a-t-il eu le speech d’Alain Lungungu, coordonateur du Projet de Développement Des Pôles de Croissance à l’Ouest –PDPC- après quoi le débat aura été ouvert avec le jeu des questions et réponses.

Le fond de la rencontre

Par ces assises, la Banque Mondiale a dédié le mois de novembre à l’Agriculture. ‘’Le mois de l’Agriculture vient à la suite des manifestations similaires organisées autour des thématiques relatives à l’Environnement, la Gouvernance et les Infrastructures‘’, a fait remarquer le directeur des opérations de la BM. Dans son mot, il a martelé sur l’importance de l’agriculture pour un pays, en général, la République démocratique du Congo, en particulier. Fort de ce fait, la Banque Mondiale a déjà engagé près de 455 millions de dollars, disait-il, en République Démocratique du Congo. Quid de l’utilisation de cet argent ? L’homme a mis à nu l’existence de moult projets exécutés avec stratégie, en prenant en compte la configuration géographique du pays.  Au Nord de la RDC, il y a le Projet d’Appui à la Réhabilitation et Relance du Secteur Agricole –PARRSA-. Il est mis en exécution depuis 2010 et déjà 120 millions de dollars sont investis dans son application. Ici, la région bénéficiaire c’est l’aire occupée par la province de l’Equateur selon son ancienne configuration. A en croire Ahmadou Moustapha, à ce jour, les niveaux de productivité  du manioc et du maïs ont augmenté de façon spectaculaire dans les zones du projet et sont désormais comparables avec les moyennes de l’Afrique sub-saharienne. Et le PARRSA aurait permis de toucher plus de 105 000 ménages.  Dans la partie Ouest du pays, il y a le Projet de Développement de Pôles de Croissance ouest –PDPC. C’est depuis 2013 qu’il existe. Le PDPC a déjà coûté près de 110 millions de dollars. Son but est de soutenir le développement des chaînes de valeur agricole et d’appuyer les partenariats entre les organisations de producteurs et celles d’investisseurs agro-industriels dans la province du Kongo central. En sus, ce projet accompagne le développement de la zone spéciale économique de Maluku, dans la Ville-Province de Kinshasa. Plusieurs ménages profitent des bienfaits du PDPC, s’il faut s’en tenir à Moustapha Ahmadou. Le troisième projet est au profit de la partie Est de la République Démocratique du Congo. Dénommé PICAGL, pour Projet Intégré de Croissance Agricole dans les Grands Lacs, c’est le plus jeune. Débuté en 2016, ce dernier devrait, sauf imprévu, courir jusqu’à 2021. Cout ? 150 millions de dollars, affirme la représentation de la Banque Mondiale en RDC. Le dernier projet est dédié à la région Sud du pays. Mais, il sied de noter que deux nouvelles opérations sont en cours. Pour soutenir l’élevage, volailles et boucs ont été dispatchés çà et là, dans le cadre de certains projets. Au chapitre des difficultés rencontrées, aux prises d’avec les fins limiers, nombre des défis ont été mis à jour. Mais, la Banque Mondiale et les coordonateurs des projets ont martelé qu’ils maintenaient le cap.

Danny Ngubaa



Réagissez à cet article
Pseudo :  
Commmentaire  
Il vous reste caractères.




CIRCULAIRE DU FPI
17/04/2017 République Démocratique du Congo Fonds de Promotion de l’Industrie Ord. N°89/171 du 07 août 1989 Le Directeur Général, Note aux... Lire l'article
Communiqué n° 263/ PADIR.CN/MINDER/PM/SEDI-GMD/2017
13/04/2017 République Démocratique du Congo Ministère du Développement Rural Projet  d’Appui au Développement des Infrastructures Rurales... Lire l'article
COMMUNIQUE N°261/ PADIR.CN/MINDER/PM/SEDI-GMD/2017
13/04/2017 République Démocratique du Congo Ministère du Développement Rural Projet  D’Appui au Développement des Infrastructures... Lire l'article
AVIS DE REPORT DE LA DATE DE DEPOT DES OFFRES
13/04/2017 REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE L’ENERGIE ET RESSOURCES HYDRAULIQUES SOCIETE NATIONALE D’ELECTRICITE (SNEL S.A) SOUTHERN AFRICA POWER MARKETS... Lire l'article
COMMUNIQUE OFFICIEL N°01/011/DGI/DG/DESCOM/MT/2017
12/04/2017 DIRECTION GENERALE DES IMPOTS LA DIRECTION GENERALE DES IMPOTS INFORME TOUS LES CONTRIBUABLES ASSUJETTIS A L’IMPOT PROFESSIONNEL SUR LES REMUNERATIONS (IPR), A L’IMPOT... Lire l'article
FPI : Avis d’Appel d’offres National (AA0N)
05/04/2017 REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE L’INDUSTRIE FONDS DE PROMOTION DE L’INDUSTRIE (FPI) Source de financement: Fonds propres Budget FPI 2017 Appel... Lire l'article
AVIS DE REPORT DE LA DATE DE DEPOT DES MANIFESTATIONS D’INTERET
31/03/2017 REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE L’ENERGIE ET DES RESSOURCES HYDRAULIQUES SOCIETE NATIONALE D’ELECTRICITE (SNEL... Lire l'article
COMMUNIQUE N°196/PADIR. CN/MINIDER/PM/SEDI-GMD/2017
27/03/2017 PADIR Kinshasa, le 24 mars 2017 Concerne : REPORT OUVERTURE DE PLIS L’ouverture de plis pour l’annonce N°AON02 BIS/PADIR-BIENS/UGP/CN/GP/CN/GP/CB... Lire l'article
AVIS D’ATTRIBUTION DU MARCHE
27/03/2017 REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DES FINANCES Comité d’Orientation de la Réforme des Finances Publiques « COREF » PROJET DE... Lire l'article
Avis d’appel d’offres International (AAOI)
24/03/2017 REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO « RDC » SOUTHERN AFRICA POWER MARKETS PROJECTS « SAPMP » P097201 Recrutement de... Lire l'article
APPEL A LA MANIFESTATION D’INTERET
15/03/2017 REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE L’ENERGIE ET DES RESSOURCES HYDRAULIQUES SOCIETE NATIONALE D’ELECTRICITE (SNEL SA) N°... Lire l'article
Avis d’Appel d’Offres N°01/TVX/INFRA/PADIR/PM/02/2017
15/03/2017 La Coordination Nationale de l’Unité de Gestion du Projet PADIR Cet Avis d’appel d’offres fait suite au plan de Passation des Marchés qui a... Lire l'article
COMMUNIQUE OFFICIEL N°01/005/ DGI/DG/DESCOM/MT/2017
13/03/2017 La Direction Générale des Impôts rappelle aux contribuables assujettis à  l’Impôt Professionnel sur les Rémunérations ... Lire l'article
INS : température hebdomadaire de l’inflation
13/03/2017 L'inflation hebdomadaire du 06 au 11 Mars 2017 est de 0,213% au niveau national et 0,204% à Kinshasa. En cumul, l’inflation se situe à 4,266% au niveau... Lire l'article






   
  PARTENAIRES
SUR LE WEB !



 
Nom :  
E-mail :

Copyright 2013 La Prospérité. Tous droits Réservés


requete invalide del ip