Quotidien d'Action pour la Démocratie
et le Développement
Get Adobe Flash player
 



Echardes !
Le 07/01/2017

Quel est l’accord politique de référence pendant cette période de crise en République Démocratique du Congo ? La question divise, selon que l’on se situe du côté des signataires de l’Accord du 18 octobre 2016, de la Cité de l’Union africaine ou  de celui du 31 décembre 2016, du Centre Interdiocésain. Pour l’heure, c’est celui du 18 octobre qui est d’application. C’est en s’inscrivant dans cette logique que le Chef de l’Etat, Joseph Kabila, a procédé à la nomination de l’actuel Premier ministre, Samy Badibanga, ainsi que des autres membres de son Gouvernement. Seulement, il se pose un problème  parce que  ce premier accord se voit supplanter par un autre, qui apporte non pas qu’une solution au problème qui s’est posé, mais bien plus,  la paix sociale. Encore que des fortes craintes de voir le Congo plonger dans le chaos au 19 décembre 2016 ne faisaient l’ombre d’aucun doute. Ce texte, faut-il le dire, vient de recevoir le soutien du Conseil de sécurité des nations unies, des Etats-Unis d’Amérique, de l’Union européenne ainsi que de l’ensemble du peuple congolais. Un juriste a soutenu que ceux qui tentent de débattre sur la question, ignorent le principe de la postériorité des textes, lorsque ceux-ci régissent la même matière. Soit ! Mais, quand est-ce que ce dernier texte, c’est-à-dire,  l’Accord du 31 décembre 2016, sera d’application ? C’est une autre lancinante question, dès lors qu’il y a des échardes qui pèsent,  quant à ce. En premier, c’est l’affaire de l’inclusivité soulevée par la Majorité présidentielle. Elle s’accroche à ce point et, c’est avec  raison que ses membres affirment avoir signé cet Accord sous réserve. Sur ce point, la Conférence Episcopale Nationale du Congo, CENCO, par le biais de l’Abbé Donatien Nshole, a pris l’engagement de  s’employer pour passer à la phase supérieure, celle de voir les signataires apporter des propositions sur les arrangements particuliers. Ce faisant, le Rassemblement, suivi d’autres acteurs signataires se sont livrés à cet exercice. Notamment, Vital Kamerhe, Azarias Ruberwa… De son côté, la Majorité présidentielle a promis de s’y mettre  incessamment. En second lieu, il y a cette question qui remonte dans les esprits de certains acteurs politiques, d’attaquer le nouvel Accord devant  la Cour Constitutionnelle. Les tenants de cette thèse ne s’en cachent. Ils soutiennent que cet Accord violerait  certaines dispositions pertinentes de la Constitution. Et comme tel, la Haute Cour devra le déclarer non conforme à la Constitution. Donc nul et, partant,  non applicable dans l’arène politique congolaise. Cependant, les défenseurs de l’Accord du 31 décembre 2016 ne s’agitent pas,  outre mesure. Ils s’étonnent de constater que pareille entreprise n’ait  jamais été pensée ni activée pour l’Accord de la cité de l’Union africaine, qui s’applique d’ailleurs en marchant sur la Constitution. Ils considèrent, plutôt,  qu’il s’agit-là des gesticulations des hommes en perte de stratégie, ceux qui cherchent finalement,  que le pays sombre dans le chaos. En troisième lieu, il y a cet enlisement par rapport au temps, qui n’est l’allié de personne. Comment comprendre que les signataires se fixent 12 mois de transition et sont, à ce jour, en train de batailler sur les arrangements particuliers, dont d’ailleurs,  les travaux peinent à démarrer. Aux dernières nouvelles, certains Evêques auraient regagné leurs diocèses, pour une reprise des travaux, probablement, la semaine prochaine. Enfin, la guéguerre au Rassemblement sur le poste de Premier ministre. Il semble que l’UDPS et le G7 n’émettent pas sur la même longueur d’ondes. Mais, pour recadrer les uns et les autres, la Dynamique de l’opposition politique Congolaise a fait mieux de lancer un appel à toutes les composantes du Rassemblement à plus d’unité et de concorde dans cette phase délicate du combat. Ce qui prouve que les échardes jonchent encore, jusqu’ici,  le parcours de l’application de l’Accord du 31 décembre 2016. Comme quoi, le bout du tunnel s’éloigne de plus en plus.

La Pros. 



Réagissez à cet article
Pseudo :  
Commmentaire  
Il vous reste caractères.




FPI : AVIS A MANIFESTATION D’INTERET N° AMI 002/MININDUS/FPI/DG/DGA/DPL/PM/2017
13/01/2017 REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE L’INDUSTRIE FONDS DE PROMOTION DE L’INDUSTRIE (FPI) Pays : République Démocratique du Congo Source... Lire l'article
AVIS A MANIFESTATION D’INTERET DU FONDS DE PROMOTION DE L’INDUSTRIE (FPI)
13/01/2017 REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE L’INDUSTRIE FONDS DE PROMOTION DE L’INDUSTRIE (FPI) N° Avis : AMI 003/MININDUS/FPI/DG/DGA/DPL/PM/2017 Pays :... Lire l'article
OGEFREM : AVIS AUX CHARGEURS
12/01/2017 OFFICE DE GESTION DU FRET MULTIMODAL Direction des Facilitations et d’Assistance aux Chargeurs DG/DFAC/SIRCC/N°001/ML/01/2017   CONCERNE : SOUSCRIPTION... Lire l'article
REGIDESO S.A : COMMUNIQUE
11/01/2017 La Régideso SA, Direction Générale, informe son aimable clientèle habitant Kimwenza-Mission, Kindele, Unikin,  Plateau des Professeurs,  CNPP,... Lire l'article
AVIS A MANIFESTATION D’INTERET
09/01/2017 ENREGISTREMENT DES CANDIDATURES POUR LE RECRUTEMENT AU POSTE DE SPECIALISTE EN VSBG, DU PROJET D'URGENCE RELATIF A LA VIOLENCE SEXUELLE ET BASEE SURLE GENRE ET LA SANTE DES... Lire l'article
Télédistribution en RDC : Bilan et perspectives 03/01/2017
2016 a été une année marquée dans le secteur de la télédistribution. En effet, de plus en plus les operateurs de la télédistribution offrent leur service et essayent de conquérir le marché qui devient... Lire l'article
Avis n°AOI/DG/DCAPL/DAP/DIMP/015/2016
02/01/2017 Section 0. Avis d’Appel d’Offres (AAO) Avis d’Appel d’offres sans pré-qualification REGIDESO SA/DG Cet Avis d’Appel d’Offres fait... Lire l'article
AVIS N°A0I/DG/DCAPL/DAP/DIMP/014/2016
30/12/2016 Section 0. Avis d’Appel d’offres/Sans pré-qualification (AAO) REGIDESO SA   Cet  Avis  d’Appel d’Offres fait suite au plan de... Lire l'article
DGI : COMMUNIQUE OFFICIEL N°01/037/DGI/DG/CR/GM/2016
26/12/2016 République Démocratique du Congo Ministère des  Finances Le Directeur Général N.I.F. A0707219 F COMMUNIQUE OFFICIEL... Lire l'article
AVIS A MANIFESTATION D’INTERET
26/12/2016 Agrément d’Agences Locales d’Exécution pour la gestion de l’exécution de sous-projets  d’infrastructures de basedans le cadre de la... Lire l'article
Avis d’Appel d’Offres National
13/12/2016 République Démocratique du Congo Bureau Central de Coordination (BCECO) DAO n° 548/INTERV-GOUV/MIN-ITP/BCECO/DG/DPM/LYY/2016/SC Services de gardiennage et de... Lire l'article
AVIS PORTANT MODIFICATION DE L\'AVIS N° AMI 02/FSRDC/STEP/FA/12/2016 du 05 décembre 2016
12/12/2016 REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO FONDS SOCIAL DE LA REPUBLIQUE AVIS A MANIFESTATION D’INTERET PRE-QUALIFICATION DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES (PME) POUR LA MISE EN... Lire l'article
COMMUNIQUE OFFICIEL N° 01/035/DGI/DG/DESCOM/MT/2016
10/12/2016 REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DES FINANCES Direction Générale des Impôts Le Directeur Général La Direction... Lire l'article
Avis d’Appel d’Offres Restreint
07/12/2016 Ministère de l’Enseignement Technique et Professionnel Bureau Central de Coordination  (BCeCo) Source de Financement  : PRRIS Appel d'offres... Lire l'article






   
  PARTENAIRES
SUR LE WEB !



 
Nom :  
E-mail :

Copyright 2013 La Prospérité. Tous droits Réservés


requete invalide del ip