Quotidien d'Action pour la Démocratie
et le Développement
Get Adobe Flash player
 



Effets désastreux !
Le 11/01/2017

Le marigot politique congolais est en pleine ébullition. Que des contradictions à propos de la signature de l’Accord du 31 décembre 2016 du Centre Interdiocésain. Que des tergiversations pour le dépôt des propositions sur les arrangements particuliers. Finalement, que des déclarations allant dans le sens du soutien ou du rejet de l’Accord de la CENCO. De toutes ces montées au créneau, il devient malaisé de savoir sur quel pied danser, mieux, sur quel Accord s’appuyer pour la gestion de la petite transition. En clair, que disent les contradicteurs de l’Accord des Evêques ? D’abord, la question de l’inclusivité. En première ligne, la Majorité présidentielle. Cette méga plateforme a longtemps décrié l’absence d’inclusivité, en s’appuyant sur le refus du Mouvement de Libération du Congo, MLC, et de ses Alliés, le Front pour le Respect de la Constitution d’apposer leurs signatures. La Coordonnatrice de cette plateforme, Eva Bazaiba, a déploré le manque de considération dans le partage du pouvoir, estimant qu’ils ont été marginalisés, par rapport au Rassemblement, qui prend à la fois la primature et le Conseil National de Suivi. Sur le même point, le groupe de quatre membres du Gouvernement, avec à leur tête le Premier Ministre, Samy Badibanga, a donné de la voix, en emboîtant les pas de la MP.

José Makila, Jean-Lucien Bussa et Azarias Ruberwa sont allés pêcher d’autres points de divergences. Ils estiment que l’Accord de la Conférence Episcopale Nationale du Congo s’est plus focalisé sur les besoins du Rassemblement. Bien plus, il n’a prévu aucun chronogramme quant aux élections, laissant perdurer un flou sur la date des scrutins. Que, par ailleurs, il n’est qu’une copie calquée sur l’Accord du 18 octobre, signé à la cité de l’Union africaine. Du côté du Rassemblement des Forces politiques et sociales acquises au changement, signataires de l’Accord du 18 octobre 2016, il est inadmissible qu’un changement de Gouvernement puisse s’opérer actuellement, alors qu’il y a une brèche ouverte pour les adhésions éventuelles à cet accord. Prince Willy Mishiki est celui qui estime qu’on peut encore ouvrir les discussions pour l’entrée au Gouvernement des non signataires de l’accord sous la médiation du togolais Edem Kodjo. D’autres petites structures ne s’empêchent aussi de pourfendre la Conférence Episcopale Nationale du Congo. Qu’en dehors de ces cas, il y a une panoplie de soutiens à l’Accord enregistrés non seulement à l’interne, mais aussi au plan international. Pour les Evêques, que de s’attarder sur certaines élucubrations de personnes non participantes aux discussions directes, ou encore à ceux qui y ont participé, en apportant leur contribution de bout en bout, et qui refusent de signer cet Acte, il faut plutôt foncer. Les propositions des uns et des autres pourront bien permettre d’amorcer les arrangements particuliers. Dans ce cadre, l’on signale que la MP a déposé ses propositions, autant que la Rassemblement, et des acteurs politiques comme Azarias Ruberwa, Vital Kamerhe… S’il est admis que tous vont regarder dans le même sens, c’est-à-dire, appliquer l’Accord du 31 décembre 2016, pour apporter la paix sociale chez les congolais, ce sera une des meilleures choses qui soit. Mais, si l’on se lance dans la campagne de le saborder, de le torpiller pour telle ou telle autre raison, vite la tension monterait dans l’opinion, à l’image de la date fatidique tant redoutée du 19 décembre 2016 ; qui avait vu la tension baisser grâce à l’implication des Evêques. C’est une donne à ne point fouler aux pieds. Par ailleurs, considérant que l’Acte des Evêques souffre d’inapplicabilité et que, dans l’entretemps, l’on se lance dans l’organisation du processus électoral, devons nous attendre à des élections paisibles, crédibles et démocratiques ? Ce sont des questions qu’il faut poser, parce que les effets seraient de nature désastreuse. Sinon, et cela n’est pas exclu, les Congolais sont tout aussi capables de transcender certaines divergences apparues, pour ne voir que l’intérêt supérieur. C’est-ce que l’on attend des participants, des signataires et des autres encore en marge, au travers des arrangements particuliers, dont les travaux commencent dès aujourd’hui, sur le même lieu.

La Pros.    



Réagissez à cet article
Pseudo :  
Commmentaire  
Il vous reste caractères.




APPEL A LA MANIFESTATION D’INTERET
15/03/2017 REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE L’ENERGIE ET DES RESSOURCES HYDRAULIQUES SOCIETE NATIONALE D’ELECTRICITE (SNEL SA) N°... Lire l'article
Avis d’Appel d’Offres N°01/TVX/INFRA/PADIR/PM/02/2017
15/03/2017 La Coordination Nationale de l’Unité de Gestion du Projet PADIR Cet Avis d’appel d’offres fait suite au plan de Passation des Marchés qui a... Lire l'article
COMMUNIQUE OFFICIEL N°01/005/ DGI/DG/DESCOM/MT/2017
13/03/2017 La Direction Générale des Impôts rappelle aux contribuables assujettis à  l’Impôt Professionnel sur les Rémunérations ... Lire l'article
INS : température hebdomadaire de l’inflation
13/03/2017 L'inflation hebdomadaire du 06 au 11 Mars 2017 est de 0,213% au niveau national et 0,204% à Kinshasa. En cumul, l’inflation se situe à 4,266% au niveau... Lire l'article
AVIS A MANIFESTATION D’INTERET : RECRUTEMENT DES CHARGES DE MOBILISATION COMMUNAUTAIRE
13/03/2017 REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO Bureau Central de Coordination (BCeCo) RECRUTEMENT DES CHARGES DE LA LOGISTIQUE POUR LES BUREAUX PROVINCIAUX DU RECENSEMENT AMI n°... Lire l'article
BCECO : RECRUTEMENT DES CHARGES DE LA LOGISTIQUE POUR LES BUREAUX PROVINCIAUX DU RECENSEMENT
13/03/2017 REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO Bureau Central de Coordination (BCeCo) AVIS A MANIFESTATION D’INTERET RECRUTEMENT DES CHARGES DE LA LOGISTIQUE POUR LES BUREAUX... Lire l'article
BCECO : AVIS A MANIFESTATION D’INTERET
13/03/2017 REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO Bureau Central de Coordination (BCeCo) AVIS A MANIFESTATION D’INTERET RECRUTEMENT DES OPERATEURS CARTOGRAPHES AMI... Lire l'article
AVIS A MANIFESTATION D’INTERET
13/03/2017 REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO Bureau Central de Coordination (BCeCo) RECRUTEMENT DES CHARGES DE L’ADMINISTRATION ET FINANCES POUR LES BUREAUX PROVINCIAUX DU... Lire l'article
Avis d’Appel d’Offres National
10/03/2017   REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO  MINISTERE DES INFRASTRUCTURES, TRAVAUX PUBLICS ET RECONSTRUCTION BUREAU CENTRAL DE COORDINATION (BCECO) Source de Financement:... Lire l'article
FPI : AVIS A MANIFESTATION D’INTERET
10/03/2017 REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE L’INDUSTRIE FONDS DE PROMOTION DE L’INDUSTRIE (FPI)   N°Avis     : AMI... Lire l'article
Avis d’Appel d’Offres National
09/03/2017 AVIS D’APPEL D’OFFRES-SANS PRE QUALIFICATION MINISTERE DU DEVELOPPEMENT RURAL SECRETARIAT GENERAL PADIR N°AON 02... Lire l'article
AVIS DE L’UNITE DE COORDINATION ET DE MANAGEMENT
09/03/2017 REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE L’ENERGIE ET RESSOURCES HYDRAULIQUES UNITE DE COORDINATION ET DE MANAGEMENT DES PROJETS DU MINISTERE  « UCM... Lire l'article
UCM : RAPPORT FINAL
09/03/2017 REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO   MINISTERE DE L’ENERGIE ET RESSOURCES HYDRAULIQUES.   UNITE DE COORDINATION ET DE MANAGEMENT DES PROJETS DU... Lire l'article
AVIS DE L\'UNITE DE COORDINATION ET DE MANAGEMENT 09/03/2017
REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO   MINISTERE DE L’ENERGIE ET RESSOURCES HYDRAULIQUES   UNITE DE COORDINATION ET DE MANAGEMENT DES PROJETS DU MINISTERE  « UCM »       REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO   MINISTERE DE L’ENERGIE ET RESSOURCES HYDRAULIQUES   UNITE DE COORDINATION ET DE MANAGEMENT DES PROJETS DU MINISTERE  « UCM »      






   
  PARTENAIRES
SUR LE WEB !



 
Nom :  
E-mail :

Copyright 2013 La Prospérité. Tous droits Réservés


requete invalide del ip