Quotidien d'Action pour la Démocratie
et le Développement
Get Adobe Flash player
 



Financé par la Banque mondiale : le projet PEQPESU lancé, le SPACE installé !
Le 15/02/2017

La cérémonie officielle de l’installation du Secrétariat Permanent d’Appui et de Coordination du Secteur de l’Education et de lancement des activités du Projet d’Education pour la Qualité et la Pertinence des Enseignement aux niveaux secondaire et Universitaire a eu lieu hier, mardi 14 février 2017 en la grande salle de l’Hôtel Béatrice, dans la commune de la Gombe à Kinshasa. Le lancement officiel de ce projet du gouvernement financé par la Banque mondiale, a connu la participation de trois membres du gouvernement. Notamment, le Ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire, Steve Mbikayi, Gaston Musemene de l’EPSP et Guy Mikulu de la formation professionnelle.

 C’est le Ministre de l’enseignement Supérieur et Universitaire qui a ouvert le bal avec son discours lançant officiellement les activités de ce projet. Steve Mbikayi a, à l’occasion,  exprimé toute sa  satisfaction  de  participer  à  cette  cérémonie  qui  constitue  un  point  important  dans  la  démarche  de  revalorisation  du  secteur  de  l’Education  nationale,  en  général,  et  du  sous-secteur  de  l’Enseignement  supérieur et universitaire, en particulier.  Aux yeux du Ministre de l’ESU, cette double cérémonie paraît comme un point d’encrage important sur lequel les acteurs du secteur éducatif national peuvent s’appuyer pour mettre en œuvre, de manière efficiente, la loi-cadre n°14/004 du 11 février 2014 de l’enseignement national. Cette dernière vise, entre autres, rappelle le Ministre,  l’acquisition des compétences, des valeurs humaines, morales, civiques et culturelles pour créer une nouvelle société congolaise, démocratique, solidaire, prospère, éprise de paix et de justice. Par ailleurs, il y a lieu de rappeler que du côté du gouvernement, l’on adopte l’hypothèse selon laquelle le domaine de l’éducation et de la formation constitue une composante importante dans le processus de développement d’un peuple. Paraphrasant cette affirmation, Steve Mbikayi ajoute qu’aucune nation au monde ne peut prétendre au développement sans ressources humaines de qualité, c’est-à-dire une masse critique de sa population ayant des connaissances et des compétences susceptibles de favoriser le progrès pour l’essor du pays.  « C’est pour cela que je suis heureux d’affirmer que  la  vision  du  Président  de  la  République  pour  le  secteur  de  l’Education  s’articule  autour  de  ce  principe  fondamental.  Il  s’agit de  la  construction d’un  système  éducatif  inclusif  et de  qualité, contribuant efficacement au développement national, à  la  promotion  de  la  paix  et  d’une  citoyenneté  démocratique  active. C’est pour cette raison que, s’inspirant  de cette vision,  le  Gouvernement  de  la  RDC  a  fait  de  l’éducation  et  de  la  formation    un  axe  prioritaire  pour  l’atteinte  des  objectifs  de  développement  qu’elle  s’est  fixés,  notamment  l’émergence  en 2030,  ou  encore  l’entrée  dans  le  cercle  très  fermé  des  pays développés à l’orée des années 2050 », a-t-il déclaré. Le Ministre de l’ESU pense qu’Il était donc urgent que le système éducatif congolais  soit  reformé  en  y mettant  plus  de  qualité,  plus  d’efficacité  et  plus  de  cohérence  par  une  approche  holistique  de  ses  politiques,  de  ses  réformes  et  de  ses  programmes. Steve Mbikayi est conscient que mettre  en  œuvre  une  stratégie  globale  impliquant  quatre  ministères  nécessite  forcement  une  organisation  garantissant  la  cohérence pour  un  changement  harmonieux  et  durable du système. 

« Aussi la stratégie elle-même prévoit un cadre de mise  en œuvre comportant plusieurs organes, notamment un Comité  de  pilotage  animé  par  l’ensemble  des ministres  en  charge  de  l’éducation et de la formation, un Comité de mise en œuvre de  la Stratégie regroupant tous les Secrétaires généraux du secteur, un  Secrétariat  Permanent  d’Appui  et  de  Coordination  du  Secteur  de  l’Education  en  sigle  SPACE,  chargé,  comme  l’indique  sa  dénomination,  de  la  coordination  technique,  du suivi  de  la mise  en œuvre  et  de  l’évaluation  des politiques  et  stratégies sectorielles de l’éducation », a-t-il argué. Cette approche sectorielle est donc concrétisée par le lancement du Projet d’Éducation  pour  la  Qualité  et  la  Pertinence  des Enseignements  aux  niveaux  Secondaire  et  Universitaire,  en  sigle  PEQPESU. Ce projet, à en croire le Ministre de l’ESU, vise à améliorer l’enseignement et l’apprentissage des mathématiques et des sciences dans l’Enseignement secondaire, et renforcer la pertinence de l’enseignement technique et professionnel des 7 niveaux d’enseignement secondaire et universitaire dans les secteurs prioritaires. A la lumière de ce qui précède, Mbikayi pense qu’à travers objectifs  visés  et  les  choix  de  ses  composantes,  le  projet  PEQPESU  s’inscrit  dans  la  volonté  partagée  du  Gouvernement  et  de  ses  partenaires  de  faire  de notre  système  éducatif  un  vecteur majeur  du  développement national. 

Quid du projet

Le PEQPESU est une contribution concrète à la mise en œuvre de la Stratégie Sectorielle de l’Education et de Formation 2016-2025. Il s’aligne sur la Loi-Cadre de l’éducation nationale, qui préconise un alignement plus efficace de l’offre de la main d’œuvre sur la demande du marché du travail et fournir aux jeunes la possibilité d’acquérir des savoirs et des savoir-faire qui leur permettent de participer au développement du pays. En ce qui concerne les objectifs du projet, il y a lieu de signaler qu’il vise, entre autres, à améliorer l’enseignement et l’apprentissage des mathématiques et des sciences dans l’enseignement secondaire. Aussi, le projet va renforcer la pertinence de l’Enseignement Technique et Professionnel dans les secteurs prioritaires des niveaux d’enseignement secondaire et universitaire. S’agissant le cadre de mise en œuvre, il y a lieu de noter qu’un comité de Pilotage qui donne des orientations pour une mise en œuvre efficace et efficiente du projet va être mis en place. Il est présidé par le Ministre ayant en charge l’enseignement primaire et secondaire, les Ministres des autres sous-secteurs en sont les co-Présidents.

Musemena clos la cérémonie           

C’est le Ministre de l’Enseignement Primaire et Secondaire, Gaston Musemena qui a clôturé cette double activité dont les échanges ont été focalisés sur le Secrétariat Permanent d’Appui et de Coordination du Secteur de l’Education, SPACE en sigle, et le lancement du Projet d’Education pour la Qualité et la Pertinence des Enseignement aux niveaux secondaire et Universitaire. Dans son mot, le Patron de l’EPS a, de prime à bord, salué le projet de la révolution de la modernité du Chef de l’Etat qui permet le développement de toute la République Démocratique du Congo. Aussi, il a eu des mots justes pour remercier et saluer la collaboration entre la Banque mondiale et la RDC, particulièrement dans le domaine de l’éducation. A en croire ses propos, ce projet tombe à point nommé car, il va permettre de relever le niveau de près de 2,1 millions d’élèves du secondaire en ce qui concerne les nouveaux programmes de sciences et de mathématiques. Gaston Musemena a également souligné qu’environ 85.000 enseignants de mathématiques et de science du premier cycle du secondaire pour le guide de l’enseignant vont également bénéficié de ce projet. Plusieurs autres catégories des personnes vont bénéficier de ce contrat. D’où, la détermination du gouvernement de tout mettre en œuvre, sans tarder, ce projet qui va booster le secteur de l’éducation de la RDC.

Kevin Inana 



Réagissez à cet article
Pseudo :  
Commmentaire  
Il vous reste caractères.




APPEL A LA MANIFESTATION D’INTERET
15/03/2017 REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE L’ENERGIE ET DES RESSOURCES HYDRAULIQUES SOCIETE NATIONALE D’ELECTRICITE (SNEL SA) N°... Lire l'article
Avis d’Appel d’Offres N°01/TVX/INFRA/PADIR/PM/02/2017
15/03/2017 La Coordination Nationale de l’Unité de Gestion du Projet PADIR Cet Avis d’appel d’offres fait suite au plan de Passation des Marchés qui a... Lire l'article
COMMUNIQUE OFFICIEL N°01/005/ DGI/DG/DESCOM/MT/2017
13/03/2017 La Direction Générale des Impôts rappelle aux contribuables assujettis à  l’Impôt Professionnel sur les Rémunérations ... Lire l'article
INS : température hebdomadaire de l’inflation
13/03/2017 L'inflation hebdomadaire du 06 au 11 Mars 2017 est de 0,213% au niveau national et 0,204% à Kinshasa. En cumul, l’inflation se situe à 4,266% au niveau... Lire l'article
AVIS A MANIFESTATION D’INTERET : RECRUTEMENT DES CHARGES DE MOBILISATION COMMUNAUTAIRE
13/03/2017 REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO Bureau Central de Coordination (BCeCo) RECRUTEMENT DES CHARGES DE LA LOGISTIQUE POUR LES BUREAUX PROVINCIAUX DU RECENSEMENT AMI n°... Lire l'article
BCECO : RECRUTEMENT DES CHARGES DE LA LOGISTIQUE POUR LES BUREAUX PROVINCIAUX DU RECENSEMENT
13/03/2017 REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO Bureau Central de Coordination (BCeCo) AVIS A MANIFESTATION D’INTERET RECRUTEMENT DES CHARGES DE LA LOGISTIQUE POUR LES BUREAUX... Lire l'article
BCECO : AVIS A MANIFESTATION D’INTERET
13/03/2017 REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO Bureau Central de Coordination (BCeCo) AVIS A MANIFESTATION D’INTERET RECRUTEMENT DES OPERATEURS CARTOGRAPHES AMI... Lire l'article
AVIS A MANIFESTATION D’INTERET
13/03/2017 REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO Bureau Central de Coordination (BCeCo) RECRUTEMENT DES CHARGES DE L’ADMINISTRATION ET FINANCES POUR LES BUREAUX PROVINCIAUX DU... Lire l'article
Avis d’Appel d’Offres National
10/03/2017   REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO  MINISTERE DES INFRASTRUCTURES, TRAVAUX PUBLICS ET RECONSTRUCTION BUREAU CENTRAL DE COORDINATION (BCECO) Source de Financement:... Lire l'article
FPI : AVIS A MANIFESTATION D’INTERET
10/03/2017 REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE L’INDUSTRIE FONDS DE PROMOTION DE L’INDUSTRIE (FPI)   N°Avis     : AMI... Lire l'article
Avis d’Appel d’Offres National
09/03/2017 AVIS D’APPEL D’OFFRES-SANS PRE QUALIFICATION MINISTERE DU DEVELOPPEMENT RURAL SECRETARIAT GENERAL PADIR N°AON 02... Lire l'article
AVIS DE L’UNITE DE COORDINATION ET DE MANAGEMENT
09/03/2017 REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE L’ENERGIE ET RESSOURCES HYDRAULIQUES UNITE DE COORDINATION ET DE MANAGEMENT DES PROJETS DU MINISTERE  « UCM... Lire l'article
UCM : RAPPORT FINAL
09/03/2017 REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO   MINISTERE DE L’ENERGIE ET RESSOURCES HYDRAULIQUES.   UNITE DE COORDINATION ET DE MANAGEMENT DES PROJETS DU... Lire l'article
AVIS DE L\'UNITE DE COORDINATION ET DE MANAGEMENT 09/03/2017
REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO   MINISTERE DE L’ENERGIE ET RESSOURCES HYDRAULIQUES   UNITE DE COORDINATION ET DE MANAGEMENT DES PROJETS DU MINISTERE  « UCM »       REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO   MINISTERE DE L’ENERGIE ET RESSOURCES HYDRAULIQUES   UNITE DE COORDINATION ET DE MANAGEMENT DES PROJETS DU MINISTERE  « UCM »      






   
  PARTENAIRES
SUR LE WEB !



 
Nom :  
E-mail :

Copyright 2013 La Prospérité. Tous droits Réservés


requete invalide del ip