Quotidien d'Action pour la Démocratie
et le Développement
Get Adobe Flash player
 



Hommage aux vétérans de la rumba : les vérités de Faya Tess sur Josky Kiambukuta !
Le 15/02/2017

Aux allures d’une sirène, Faya Tess demeure dynamique pour sa carrière internationale. Cette chanteuse de charme fait encore et toujours la fierté de la rumba qui est une valeur intrinsèque dans le cadre de la promotion de la culture congolaise. Depuis la France, elle a accordé une interview exclusive au journal « La Prospérité »,  au cours de laquelle elle présente le bilan de ses activités musicales, tout en projetant un futur très  engagé pour l’intérêt des mélomanes. Très optimiste, l’ex- diva de l’Afrisa International a profité de l’occasion pour annoncer la sortie prochaine du Volume 6 de la série de «Classiques de la rumba » qui est consacré au chanteur Josky  Kiambukuta, un des vétérans de la rumba congolaise.

Suivez-la : 

Comment se présente  votre bilan artistiquement parlant, pour l’année 2016 ?

Faya Tess : Je crois que vous êtes mieux placé pour démontrer aux Congolais ce que moi je fais par rapport à la musique congolaise sur le plan international.  Je suis basée  en dehors du pays, mais les travaux que j’effectue renseignent combien je défends valablement la rumba que nos ancêtres nous ont léguée. Le bilan est largement positif d’autant plus que je continue à exécuter correctement le projet de Classique de la rumba avec lequel nous évoluons très bien. Sur le plan scénique, j’ai livré quelques grandes productions à travers le monde, notamment le 3 juillet 2016, au Théâtres Romains de Fourvière, à Lion,  où j’étais accompagnée par une orchestration cubaine. Toujours en France, j’ai fait également d’autres prestations dans les différentes villes avec notre communauté.  J’étais en Espagne pour plusieurs autres projets artistiques. J’étais aussi dans mon pays où j’ai solennellement été conviée pour agrémenter le Festival International des Etoiles, FIET, à Kinshasa.  C’était show ! Merci au public surtout !

Que peut-on alors attendre de vous en 2017 ?

FT : Je suis en plein tournage de nouveaux clips vidéo.  Pour la suite du travail, je ne manquerai pas de vous tenir informer sur l’évolution de chaque étape. Il y a beaucoup de projets ! 

Qu’en est-il avec la suite du projet  «Classiques de la rumba»

FT : En effet, le monde évolue  très rapidement. Le  volume 5 a été dédié au Poète Lutumba Simaro et Madilu Système. C’est une belle trouvaille qui exhume les belles œuvres signées par les princes de l’école Odemba. Une compilation magique à écouter sans modération.  Pour le moment, on est déjà  en studio pour l’enregistrement du 6ème Volume du  « Temps de classique » de la rumba.  Les choses vont vite. C’est pour cela que je suis un peu speed.

A qui est consacré le Volume 6 ?

FT : C’est la suite logique du Volume 5 et des autres grands vétérans de notre rumba. Cette fois-ci, les amoureux de la bonne musique vont se retrouver avec  Josky KIAMBUKUTA. Ce chanteur exceptionnel et respectable a aussi contribué à l’évolution  de la  rumba. Lui tout comme LUTUMBA méritent  notre reconnaissance, pendant qu’ils sont vivants. Ils doivent savoir aussi que quelque part le public les reconnaît toujours.  On a repris la chanson telle que «MBAWU» de Josky. Il y aura encore quelques titres du Seigneur Rochereau Tabu Ley ainsi que du Docteur Nico Kassanda wa Mikalayi, à savoir : «Djemelassi»,  «Selija»,  «Kinshasa  mobimba», etc.   Au total, le Volume 6 sera composé de 16 chansons. Ce sera un coffret  à double CD.     

En quoi consiste concrètement ce projet « Les Classique de la Rumba» ?

FT : Ce projet est une reconnaissance  aux grands, aussi bien aux génies et pères géniteurs de la rumba. Il consiste à rendre hommage et à honorer les vétérans, en interprétant dans une compilation musicale leurs tubes mais avec une touche vocale particulière de ma voix.  Depuis quelques temps,  la musique de l’Afrique de l’Ouest, et surtout Nigériane a infiltré notre musique.  Savez-vous pourquoi ? C’est parce qu’on a  laissé  des fissures. Mais il y a de ces artistes, des vétérans qui ont continué à perpétuer la rumba  en respectant toutes les normes  Congolaises.  L’idéal pour nous est d’immortaliser ces précurseurs qui nous ont enseignés la vraie rumba, sans y mélanger. Notre projet consiste à reprendre les merveilles du passé dans une compilation musicale.

Que gagnez-vous en chantant les autres musiciens ? 

FT : Ce projet est purement culturel.  Le plus dur pour un artiste, c’est  d’avoir  des sponsors pour soutenir son projet.  Je ne peux rentrer dans les détails  techniques, commerciales ou marketing, qui   concernent la Maison de production qui intervient  également  pour cette réalisation, du moins dans son étape.  Mais, retenez que nos sponsors, Maître Vincent GOMEZ   et Monsieur le Maire  Hugues NGOUELONDELE, sont  des vrais amoureux et mécènes  de la culture. Comme vous avez des sponsors  pour le football, eux aussi sont pour la musique. J’ai été formé à l’école  Fiesta du Seigneur Ley, mais avec ce projet, je fais un exercice dans lequel je traverse de la Fiesta à l’Odemba, un autre exercice d’un autre genre musical créé par le Grand maître Franco. J’aime moi-même cette école de l’Ok Jazz.  Je laisse aussi mon empreinte désormais  dans l’histoire des reprises de nos valeurs.  Pour faire partie de notre équipe, il ne faut pas être mercantile.  Nous recevons beaucoup en retour, surtout du public qui nous  encourage de continuer ce projet. Certains collègues, artistes également, nous jettent de fleurs. Le public : cette minorité  silencieuse qui n’avait plus de la bonne musique, se  retrouve à travers nous.  Il apprécie beaucoup !

A quant votre propre album ?     

FT : Evidemment, on est en train de travailler  aussi sur mon album « Panthère Noire ».  Un disque pas comme les autres.  Je vous confirme que  les artistes musiciens cubains vont aussi intervenir dedans. Donc, c’est une autre dimension artistique. Le travail  se fait différemment, avec une  autre cadence et au rythme de disponibilité des autres.  Il y aura une diversité des sonorités musicales exaltantes. Mais, on est dans le temps ! Pas pressé !  Car, la périodicité  pour sortir mes opus, c’est 3 à 4 ans !!! Rappelez-vous que « Désoléeee !! » date de 2014. On n’est largement dans le temps.  Donc,  le projet  des Classiques  n’empiète pas  du tout sur mes propres opus.  

Quand est-ce que Faya Tess va-t-elle chanter sur sa vie ?

FT : D’abord, je vous informe que dans le prochain disque « Panthère Noire »,  Faya Tess va chanter Faya. Il y aura quelques  reprises que le public a toujours réclamées.  En plus de nouveaux discographiques, il  y a aussi un livre qui va sortir cette année dans lequel on parle de moi.  Donc, le public va aller au plus profond de ma vie.  

Vous êtes une des rares chanteuses qui se distingue par la qualité de ses œuvres. Qui est derrière vous ?

FT : Tous ces charmants travaux se font toujours sous la houlette  de Cantador Niboma Kanta, qui est aussi un autre génie !  Il y a également Caien MADOKA à la guitare, WUTA MAYI, NZEZA et CABERT pour les cuivres, ainsi que d’autres artistes qui seront cités sur la pochette. Ils méritent ma gratitude  tellement qu’ils se sont investis avec passion.  Nous  sommes coachés grâce à l’encadrement de notre Maison de production   «Air Monde Culture » avec le Président André TETU, qui nous suit toujours dans nos réalisations. Mention spéciale à Me Vincent GOMEZ et Mr. Hugues GOUELONDELE qui ont une connaissance exceptionnelle sur la musique, tant sur le  plan d’écoute, en tant que consommateurs, mais aussi ils connaissent le son. Ils ont tellement des oreilles  exercées qui font d’eux des bons opérateurs culturels en Afrique.  Ce qui fait que le choix des chansons viennent d’eux et probablement ils recueillent le souhait des  autres. D’où, une bonne continuité  dans ce projet. D’ailleurs, les deux personnalités ont eu des attachements  avec certains artistes à qui nous rendons  hommages.   

Avez-vous un mot à adresser au Poète Lutumba donné pour mort à Kinshasa, alors qu’il est encore vivant ?

FT : Je me rappelle encore de l’une de ses compositions que j’ai reprise dans le « 5ème Volume de Classique ».  Comme il l’avait  dit lui-même dans une de ses chansons intitulée ‘‘Mabele’’ : «Photo na ngai bakamata basala monument». Donc, je peux vous  dire combien cet artiste est un génie créateur. Il construisait ses chansons avec une cohérence  remarquable et rare.  Tabu Ley était  un Seigneur, qui a engendré des princes et, voire de Rois  dans la musique congolaise.  Et Lutumba est un patrimoine du Congo. C’est notre patrimoine.  Nous avons  une forêt équatoriale, un fleuve ainsi que des parcs. Nous avons des richesses du sous-sol, et  nous avons LUTUMBA, que nous devons soutenir, honorer jusqu’à ses derniers jours, selon que Dieu a prévu.

Propos recueillis par Jordache Diala



Réagissez à cet article
Pseudo :  
Commmentaire  
Il vous reste caractères.




APPEL A LA MANIFESTATION D’INTERET
15/03/2017 REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE L’ENERGIE ET DES RESSOURCES HYDRAULIQUES SOCIETE NATIONALE D’ELECTRICITE (SNEL SA) N°... Lire l'article
Avis d’Appel d’Offres N°01/TVX/INFRA/PADIR/PM/02/2017
15/03/2017 La Coordination Nationale de l’Unité de Gestion du Projet PADIR Cet Avis d’appel d’offres fait suite au plan de Passation des Marchés qui a... Lire l'article
COMMUNIQUE OFFICIEL N°01/005/ DGI/DG/DESCOM/MT/2017
13/03/2017 La Direction Générale des Impôts rappelle aux contribuables assujettis à  l’Impôt Professionnel sur les Rémunérations ... Lire l'article
INS : température hebdomadaire de l’inflation
13/03/2017 L'inflation hebdomadaire du 06 au 11 Mars 2017 est de 0,213% au niveau national et 0,204% à Kinshasa. En cumul, l’inflation se situe à 4,266% au niveau... Lire l'article
AVIS A MANIFESTATION D’INTERET : RECRUTEMENT DES CHARGES DE MOBILISATION COMMUNAUTAIRE
13/03/2017 REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO Bureau Central de Coordination (BCeCo) RECRUTEMENT DES CHARGES DE LA LOGISTIQUE POUR LES BUREAUX PROVINCIAUX DU RECENSEMENT AMI n°... Lire l'article
BCECO : RECRUTEMENT DES CHARGES DE LA LOGISTIQUE POUR LES BUREAUX PROVINCIAUX DU RECENSEMENT
13/03/2017 REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO Bureau Central de Coordination (BCeCo) AVIS A MANIFESTATION D’INTERET RECRUTEMENT DES CHARGES DE LA LOGISTIQUE POUR LES BUREAUX... Lire l'article
BCECO : AVIS A MANIFESTATION D’INTERET
13/03/2017 REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO Bureau Central de Coordination (BCeCo) AVIS A MANIFESTATION D’INTERET RECRUTEMENT DES OPERATEURS CARTOGRAPHES AMI... Lire l'article
AVIS A MANIFESTATION D’INTERET
13/03/2017 REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO Bureau Central de Coordination (BCeCo) RECRUTEMENT DES CHARGES DE L’ADMINISTRATION ET FINANCES POUR LES BUREAUX PROVINCIAUX DU... Lire l'article
Avis d’Appel d’Offres National
10/03/2017   REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO  MINISTERE DES INFRASTRUCTURES, TRAVAUX PUBLICS ET RECONSTRUCTION BUREAU CENTRAL DE COORDINATION (BCECO) Source de Financement:... Lire l'article
FPI : AVIS A MANIFESTATION D’INTERET
10/03/2017 REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE L’INDUSTRIE FONDS DE PROMOTION DE L’INDUSTRIE (FPI)   N°Avis     : AMI... Lire l'article
Avis d’Appel d’Offres National
09/03/2017 AVIS D’APPEL D’OFFRES-SANS PRE QUALIFICATION MINISTERE DU DEVELOPPEMENT RURAL SECRETARIAT GENERAL PADIR N°AON 02... Lire l'article
AVIS DE L’UNITE DE COORDINATION ET DE MANAGEMENT
09/03/2017 REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE L’ENERGIE ET RESSOURCES HYDRAULIQUES UNITE DE COORDINATION ET DE MANAGEMENT DES PROJETS DU MINISTERE  « UCM... Lire l'article
UCM : RAPPORT FINAL
09/03/2017 REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO   MINISTERE DE L’ENERGIE ET RESSOURCES HYDRAULIQUES.   UNITE DE COORDINATION ET DE MANAGEMENT DES PROJETS DU... Lire l'article
AVIS DE L\'UNITE DE COORDINATION ET DE MANAGEMENT 09/03/2017
REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO   MINISTERE DE L’ENERGIE ET RESSOURCES HYDRAULIQUES   UNITE DE COORDINATION ET DE MANAGEMENT DES PROJETS DU MINISTERE  « UCM »       REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO   MINISTERE DE L’ENERGIE ET RESSOURCES HYDRAULIQUES   UNITE DE COORDINATION ET DE MANAGEMENT DES PROJETS DU MINISTERE  « UCM »      






   
  PARTENAIRES
SUR LE WEB !



 
Nom :  
E-mail :

Copyright 2013 La Prospérité. Tous droits Réservés


requete invalide del ip