Les choses vont très vite au Rassemblement. Cenco : la lettre d’Etienne Tshisekedi remise à Félix et Lumbi !

This post has already been read 729 times!

Hier, vendredi 3 mars 2017, dans la soirée, le tout nouveau leadership du Rassemblement des Forces Politiques et Sociales Acquises au changement est passé à la vitesse supérieure. En moins de 24 heures, après sa désignation, tout est allé vite. Félix Tshisekedi, devenu Président Exécutif et Autorité Morale du Rassemblement et, Pierre Lumbi Okongo, désigné Président du Conseil des Sages de cette méga plateforme de l’Opposition, ont, en effet, rencontré les Evêques. Motif ? Transmettre les documents portant restructuration du Rassemblement, pour consacrer, au fait, la succession du leader des leaders, Etienne Tshisekedi wa Mulumba. En contrepartie, les Evêques leur ont remis de façon, illico presto, la fameuse lettre qui, dernièrement, avait créé un effet boule de neige dans le gotha politique congolais. Etienne Tshisekedi, de son vivant, peu avant sa mort, le 1er février dernier, à Bruxelles, à la Clinique Sainte Elisabeth, aurait signé et laissé cette lettre afin qu’elle soit transmise, en temps opportun et en mains propres, au Chef de l’Etat, Joseph Kabila Kabange, pour régler la question de la désignation du Premier Ministre issu du Rassemblement et qui, au nom de la paix, de la réconciliation et, surtout, du consensus, devrait présider à la destinée du gouvernement de transition jusqu’aux élections, prévues à la fin du mois de décembre 2017. A la prochaine étape, le duo Félix Tshisekedi – Pierre Lumbi ira, certainement, à la rencontre du Chef de l’Etat, conformément à son propre vœu, tel qu’il l’avait dévoilé, le 20 février 2017, lors de son dernier entretien avec les Evêques, au Palais de la Nation. Adolphe Lumanu Mulenda Bwana N’Sefu en était, du reste, témoin.

Si tout va bien, le Rassemblement serait au point de sortir le pays de la nouvelle crise, née du retard dû à la mise en œuvre de l’Accord Politique du 31 décembre 2016. Il s’est doté de nouvelles structures à l’issue d’un consensus. Kitenge Yezu, l’homme qui a patronné les opérations, le jeudi soir, à la résidence d’Etienne Tshisekedi, sur Pétunias, à la hauteur de la 10ème Rue à Limete, dit avoir respecté toutes les règles d’usage. Il dit également qu’il a fini sa mission, celle qu’il portait à la faveur d’un travail technique consistant à définir le critérium, recevoir les candidatures et, enfin, concevoir les nouvelles structures et désigner les animateurs.

Ainsi, à son avis, Félix Tshisekedi Tshilombo et Pierre Lumbi Okongo ont-ils été choisis, de manière démocratique et régulière. Ils sont les seuls à même d’engager le Rassemblement devant les tiers, y compris dans les tractations en cours au niveau de la CENCO et dans la conduite des institutions de transition.

Au sujet de la querelle de leadership au sein du Rassemblement, Kitenge Yezu se refuse à tout commentaire et croit qu’il est temps que tous les fils et filles du Rassemblement restent dans les rangs, pour honorer la mémoire d’Etienne Tshisekedi wa Mulumba, celui-là même qui, depuis Bruxelles, avait conçu et planifié le Conclave de Genval, pour œuvrer à l’unité de toute l’Opposition congolaise contre les manœuvres de glissement de l’actuel pouvoir, à l’approche du deuxième et dernier mandat du Président Kabila, fin décembre 2016.

A ceux qui ont choisi librement d’autres voies, Kitenge Yezu qui, dans l’entretemps, laisse un champ libre à tous et à chacun, pense, cependant, qu’ils n’ont pas le droit de les empêcher d’avancer et de faire avancer le pays.

A l’en croire, les Evêques ont là, Félix et Pierre. Et, avec eux, la suite du feuilleton pour l’application intégrale de l’Accord de la Saint Sylvestre devient facile. Autrement dit, plus rien ne saurait retarder, s’il y a un minimum de bonne foi et un gage de volonté d’aller de l’avant. Le Président de la République, de son côté, devrait se résoudre de poser des actes républicains, pour permettre, enfin, la mise en œuvre de cet Accord pour lequel, les Evêques et l’Onu ont lancé, dernièrement, un appel pressant pour son exécution afin d’éviter de plonger le pays dans une crise protéiforme inutile.

LPM

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com