Une distinction pour les Léopards : Junior Kabananga meilleur buteur de la Can Gabon 2017

Une distinction pour les Léopards : Junior Kabananga meilleur buteur de la Can Gabon 2017

This post has already been read 869 times!

Il était pourtant repêché de justesse en dernière minute sur la liste de 23 vaillants Léopards au détriment d’Hervé Kage. Junior Kabananga Kalondji, c’est de lui qu’il s’agit, a explosé tout au long de la Can Gabon 2017 et, malgré l’élimination de son équipe en quart de finales, l’attaquant congolais termine au plus haut podium des buteurs avec 3 buts. L’histoire retiendra que c’est Junior Kabananga qui est le meilleur buteur de la 31ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations.

Junior Kabananga est un footballeur international congolais qui n’a que 3 ans de carrière avec les Léopards. Il est né à Kinshasa, le 4 avril 1989. Il a été convoqué pour la première fois en sélection au mois de septembre 2014 par Florent Ibenge. Il porte le pesteux maillot des Léopards dans un match très capital contre les Eléphants de la Côte d’Ivoire, le 15 octobre 2014, à Abidjan. Il marque un joli but du contrôle de la poitrine-retourné, et, au finish, la RDC rempote ce match (4-3). Junior Kabananga a été présent avec les Léopards à la Can Guinée-équatoriale 2015. A la Can 2017, il est présélectionné, il a bien passé son stage de préparation au Cameroun avec l’équipe, mais Ibenge aura du mal à le retenir parmi les 23. Le sélectionneur sort d’abord une liste de 23 joueurs dans laquelle Kabananga ne faisait pas partie, puis il sort une deuxième liste de 24 joueurs ajoutant de justesse son nom, et enfin, il va demander à Hervé Kage de quitter le groupe, pour que Kabanange réintègre finalement la liste de 23. Curieusement, c’est lui qui fera le bonheur des Congolais à la Can. Dès le premier match contre le Maroc, c’est lui qui marque l’unique but de la partie qui met l’équipe en confiance. Contre la Côte d’Ivoire, il est présent avec son joli but d’une tête extraordinaire, enfin, c’est contre le Togo qu’il va sortir ses talents d’un attaquant puissant en arrachant la balle intelligemment au défenseur togolais pour marquer son troisième but. Junior Kabananga termine seul la phase de poules avec 3 buts, un record qui restera jusqu’à la fin de la compétition, malgré l’élimination des Léopards en quart de finales. Derrière lui, 11 joueurs ont marqué chacun deux buts. Il s’agit de : Riyad Mahrez (Algérie), Islam Slimani (Algérie), Prejuce Nakoulma (Burkina Faso), Aristide Bancé (Burkina Faso), Michael Ngadeu Ngadjui (Cameroun), Mohamed Salah (Egypte), André Ayew (Ghana), Pierre-Eymerick Aubameyang (Gabon), Paul-José M’Poku (RD Congo), Sadio Mané (Sénégal) et Naïm Sliti (Tunisie). Le reste, une trentaine au total, ont marqué chacun, 1 seul but. Junior Kabananga c’est d’ailleurs lui l’attaquant de la Caf. Il fait partie de l’équipe type du tournoi.

Onze-type de la Caf

*Gardien: Fabrice ONDOA (Cameroun)

*Défenseurs: Modou Kara MBODJI (Sénégal), Ahmed HEGAZY (Egypte), Michael NGADEU (Cameroun)

*Milieux de terrain: Charles KABORE (Burkina Faso), Daniel AMARTEY (Ghana), Bertrand TRAORE (Burkina Faso), Christian ATSU (Ghana), Mohamed SALAH (Egypte)

*Attaquants: Christian BASSOGOG (Cameroon), Junior KABANANGA (DR Congo)

*Remplaçants: Essam EL HADARY (Egypte), Cheikhou KOUYATE (Sénégal), Prejuce NAKOULMA (Burkina Faso), Aristide BANCE (Burkina Faso), Benjamin MOUKANDJO (Cameroun), ZEZINHO (Guinée Bissau), M’Bark BOUSSOUFA (Maroc).

Autre distinction, le joueur camerounais Christian Bassogog a été élu meilleur de la compétition. Agé de 21 ans, Bassogog évolue depuis l’été 2015 dans le club danois d’Aalborg. Son coéquipier, Benjamin Moukandjo, l’homme du match de la finale. Et, l’Egypte qui est revenu après trois éditions d’absence, a raflé la palme de l’équipe fair-play.

Réactions après la finale

*Hugo Broos (sélectionneur du Cameroun) : « C’est vrai que lorsque je suis arrivé au Cameroun, j’ai dû changer des joueurs âgés, qui n’étaient plus motivés par la sélection. J’ai pris des joueurs plus jeunes. On a fait du bon travail. L’équipe n’est pas encore à son meilleur niveau. Je suis content pour les joueurs. Ce n’est pas un groupe de footballeurs, c’est un groupe d’amis. Prendre une revanche sur des journalistes, c’est le plus stupide qu’un coach puisse faire. Je ne demande qu’une chose, j’espère que la presse camerounaise m’a compris : patience et correction. Je pense que notre relation est bien meilleure qu’il y a un an».
*Hector Cuper (sélectionneur de l’Egypte) : «Je veux d’abord féliciter le Cameroun. Je ne suis pas triste parce que j’ai encore perdu une finale. Je suis désolé pour les joueurs. Je regrette seulement que nous n’ayons pas pu donner cette joie au peuple égyptien. Bon, je perds encore une finale… Je ne vais pas dire que je suis habitué, mais bon… ».

EG

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com