Etincelles en l’air !

This post has already been read 1669 times!

Il était tôt, voire très tôt de l’oublier dans l’arène politique congolaise, bien que mort. Le Sphinx de Limete, Feu Etienne Tshisekedi wa Mulumba, fait encore parler de lui. Cette fois-ci, non pas de la garde de son corps à la morgue d’Ixelles, à Bruxelles, en Belgique, mais plutôt de son rapatriement. Il n’est plus question de faire des supputations ni de conjecturer. La date et le jour sont désormais connus, parce que la famille biologique et celle politique ont finalement accordé leurs violons. Jean-Marc Kabund-a-Kabund, Secrétaire Général de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) a tenu un point de presse le samedi, 22 avril dernier. Comme annonce principale, le rapatriement à Kinshasa de la dépouille de l’illustre disparu. Ce sera vendredi, 12 mai prochain. Sur place, des funérailles seront organisées, d’abord, au siège du Parti, à la 11ème Rue Limete/Résidentiel. Ensuite, au Palais du peuple, suivi de l’inhumation au siège du parti. Cette annonce laisse, pourtant, planer beaucoup de zones d’ombre, tant l’on sait que le retour du corps de ce monument ne peut être pris pour un fait moindre, au regard de l’aura et de l’encrage que cet homme a eus dans l’opinion nationale congolaise et en dehors des frontières nationales. Qui va assurer la sécurité de ces obsèques ? Y a-t-il eu compromis avec les autorités du pays ou le corps sera rapatrié comme c’est le cas pour tant d’autres citoyens lambda ? Si non, est-ce les combattants de l’UDPS eux-mêmes qui vont le faire et à quel prix. Le Gouvernement de la République l’entendra-t-il de cette oreille, au regard du feu qui couve sous les cendres à propos de l’application de l’Accord du 31 décembre 2016 et de la scission du Rassemblement ? Si le pouvoir s’implique, par le biais de la Police Nationale Congolaise, quelle sera la marge de manœuvre pour qu’il n’y ait pas altercations avec les combattants? Par ailleurs, si le siège peut servir de premier cadre pour l’organisation des obsèques, qu’en sera-t-il des obsèques au Palais du peuple ? Les dirigeants du Parti et les responsables de la famille biologique ont-ils obtenu le quitus du Gouvernement quant à ce ? Qu’en sera-t-il finalement de l’inhumation prévu au siège même du parti ? Va-t-on y construire le mausolée ? L’Hôtel de ville de Kinshasa va-t-il donner son accord, lui qui avait suspendu les travaux de construction du caveau à la devanture du cimetière de la Gombe ? Voilà qui donne de soutenir, sans équivoque, que des étincelles sont en l’air. Par ailleurs, les Congolais sont aussi dans l’attente, devenue prolongée, du Gouvernement Bruno Tshibala. L’on ne sait à qui s’adresser pour la suite. Est-ce au Premier ministre ? N’est-ce pas qu’il a clôturé ses consultations et la réception des listes de candidats par composante ? Est-ce au Chef de l’Etat ? Qui ignore sa manière de fonctionner ? Il peut laisser traîner les choses, le temps pour lui de sa faire une idée claire et précise de la suite. Peut être encore, attend-il les résultats de la mission des bons offices menée par Maman Sidikou Sambo, Représentant spécial du Secrétaire Général des Nations Unies en RDC. Ou encore par celle de la SADC, qui a pu échanger avec les parties prenantes, mieux les signataires de l’Accord du 31 décembre 2016, dit de la Saint Sylvestre. Pendant ce temps, des étincelles sont en l’air, parce que les déclarations distillées dans l’opinion se frottent, se détruisent aussi, à l’image de celle des Evêques qui a suscité un tollé général auprès des tenants du pouvoir. Du côté Rassemblement/Limete, la colère est au paroxysme, puisque Jean-Marc Kabund, après le point de presse tenu au siège du Parti, a été informé, malheureusement, que son fils, dont l’âge oscille entre 16 et 17 ans, a été trouvé suspendu à une corde dans sa chambre. Personne ne sait dire s’il s’agit d’un suicide ou d’un acte prémédité. Nul doute que ce fait va rajouter d’autres étincelles dans l’agora politique RD congolaise.

La Pros.  

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com