Où en est-on avec la refonte du fichier électoral ? RDC : les confessions religieuses frappent à la porte de la CENI !

Où en est-on avec la refonte du fichier électoral ? RDC : les confessions religieuses frappent à la porte de la CENI !

This post has already been read 1375 times!

Le Président de la Commission Electorale Nationale Indépendante,  NANGAA YOBELUO, entouré des autres Membres de l’Assemblée plénière a échangé ce mardi 25 avril 2017, au siège de la Centrale électorale, avec la délégation des Chefs des confessions religieuses de la République Démocratique du Congo.

Les échanges entre les deux parties ont porté essentiellement sur l’évolution du processus électoral RD Congolais en général et l’opération de la révision du fichier électoral en particulier.  La délégation des Chefs des confessions religieuses a été conduite par Monseigneur Pierre MARINI BODO.

A l’issue de la rencontre, Monseigneur Marini BODO a évoqué l’objet des échanges avec la CENI et fixé l’opinion en ces termes: “Nous sommes venus nous imprégner de l’évolution du processus électoral et de l’opération d’identification et enrôlement des électeurs. Le Président de la CENI nous a expliqué la nature de toutes les difficultés rencontrées par son Institution. A cette occasion,  le Président de la CENI nous a parlé aussi des dégâts matériels et des dégâts humains dont la CENI est victime sur terrain : des kits d’enrôlement et autres matériels acquis  à un coût élevé et qui sont vandalisés, détruits. Un tel comportement n’est pas acceptable car on ne doit pas jouer avec ces matériels qui déterminent le futur. Ces destructions retardent en quelque sorte ce que nous voulons avoir. Le Président de la CENI nous a présenté l’état des lieux du processus de la révision du fichier électoral. Il nous a signalé aussi que du côté des Institutions, il y a certaines lois qui n’ont pas encore été votées.  Nous avons aussi un problème financier, jusque là, comme vous le savez, le budget de l’Etat n’est pas encore voté. Dans l’ensemble, d’une manière ramassée, ce sont ces préoccupations qui nous obligent de venir écouter à la source avec des preuves à l’appui et ça nous a donné beaucoup plus de sens à notre responsabilité a déclaré MARINI BODO.

Enrôlement des électeurs dans 12 provinces, les Chefs des Confessions religieuses invitent les retardataires à se rendre aux Centres d’inscription de la CENI et à la population de sécuriser le matériel de la CENI.

La première chose est que ceux qui ne se sont pas encore fait enrôler doivent se rendre aux centres d’inscription de la CENI. J’ai été chez moi à plus de 250 km de Bunia. Ceux  qui ne se sont pas encore fait enrôler ne doivent pas jouer avec leurs droits. Les gens doivent protéger et sécuriser le matériel de la CENI, a dit Monseigneur MARINI, Chef de la délégation. Notre conseil est « sécurisons-nous  et soyons impliqués dans le processus électoral. Les élections ne sont pas des moments d’être tristes même si vous ne réussissez pas. Notre travail, c’est de nous sécuriser nous-mêmes et ensuite de sécuriser le matériel de la CENI car en détruisant ce matériel, nous faisons retarder l’échéance fixée. Nous avons appris que quelques agents de la CENI ont été victimes. Nous devons être conscients.  Cette attitude de versatilité n’arrange personne, notre oui doit être oui et notre non doit être non. Nous n’avons pas nous les confessions religieuses la police, encore moins la prison. Notre police, c’est notre conscience ».

Les Chefs des confessions religieuses ont renouvelé leurs encouragements à la CENI, autorité électorale en République Démocratique du Congo. A ce titre, les Chefs des confessions religieuses ont invité toutes les institutions (Président, Parlement, Cours et Tribunaux…) à encourager la CENI car en dehors de la CENI, il n’y a pas une voie de sortie. La CENI exerce ses droits constitutionnels pour le bien de tous. Que les gens acceptent ce que la CENI fait de bon cœur a souligné Monseigneur Président de l’Eglise du Christ au Congo, Chef de la délégation des confessions religieuses.

Pour rappel, les Chefs des confessions religieuses de la République Démocratique du Congo ont, dans un message rendu public le 24 avril 2017, félicité la Commission Electorale Nationale Indépendante pour le travail remarquable abattu qui a permis à ce jour de dépasser la barre de 22.000.000 d’enrôlés lors de l’opération de révision du fichier électoral.

(Avec la CENI)

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com