Assemblée Nationale : Martin Fayulu suspend sa participation aux travaux !

Assemblée Nationale : Martin Fayulu suspend sa participation aux travaux !

This post has already been read 763 times!

Il ne voudrait pas faire une chose et son contraire. Martin Fayulu Madidi est l’un de ceux trompettent pour le respect absolu de la Constitution et de l’Accord du 31 décembre 2017, soutenu par la résolution 2348 du Conseil de Sécurité. Dans sa logique et conformément à la lettre de la Constitution, il affirme que toutes les institutions à mandat électif son hors mandat. De ce fait, elles deviennent toutes illégitimes. Dans le but d’assurer la continuité de l’Etat, un compromis politique a été trouvé entre les signataires l’Accord du 18 octobre 2016 et les non-signataires, autrefois soudés autour d’Etienne Tshisekedi wa Mulumba, mort à Bruxelles, le 1er février 2017 et dont le corps sera rapatrié ce 12 mai 2017, pour être inhumé dans son temple de Limete. Par conséquent, elles tirent, toutes, leur légitimité de cet Accord. Comme sa mise en œuvre pose problème, Martin Fayulu a décidé, devant les étudiants venus de tous les horizons de la Capitale pour l’écouter, dans la traditionnelle Salle Polyvalente de la Paroisse Notre Dame de Fatima de la Commune de la Gombe, au cours d’une matinée politique, de mettre fin à sa participation dans une institution sans légitimité jusqu’à la mise en œuvre effective de l’Accord dont il est signataire.

Le Président National de l’ECIDE, confiant en lui-même et en ses capacités politiques, il a préféré mettre fin à sa fréquentation de l’Hémicycle du palais du peuple.  Il l’a dit à la base qui l’avait mandaté. Faisant partie du Grand Rassemblement, aile Félix et Lumbi, Martin Fayulu est un homme respectueux des textes. Pendant que les autres s’éternisent et ont du mal à respecter un compromis politique trouvé pour diriger la transition, lui, laisse passer le pouvoir pour lequel, les uns se cassent en quatre.

Au passage, Fayulu incrimine la Famille politique du Chef de l’Etat, qui a opéré un passage en force, en faisant signer l’Arrangement particulier de l’Accord de la Saint-Sylvestre, par Léon Kengo et Aubin Minaku, respectivement, Présidents du Sénat et de l’Assemblée Nationale. Cette façon d’agir, pense-t-il, c’est tourner le peuple en bourrique.

Flodel Nkima 

About

POST YOUR COMMENTS

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com