Inhumer Tshisekedi au siège de l’UDPS. MP: ‘’c’est violer les dispositions en matières des funérailles et sépultures’’

Inhumer Tshisekedi au siège de l’UDPS. MP: ‘’c’est violer les dispositions en matières des funérailles et sépultures’’

This post has already been read 413 times!

Dans une correspondance adressée au Gouverneur de la Ville de Kinshasa, André Kimbuta Yango, par l’Udps en collaboration avec la famille biologique du défunt, il est clairement établi qu’Etienne Tshisekedi wa Mulumba sera inhumé au siège du parti, à Limete. En parcourant la législation en vigueur en RDC en la matière, le Secrétaire Général de la Majorité Présidentielle, Aubin Minaku, associé aux communicateurs, ont trouvé une loi qui date de l’époque coloniale, soit de 1914, 1919 et 1947. Cette dernière n’autorise l’enterrement d’aucun individu en milieu public, ou à moins de 50 mètres des habitations. Et, s’il doit y avoir dérogation, il relève des compétences de l’Etat seul de fixer le lieu d’inhumation. Par conséquent, l’Udps doit s’adresser à l’Etat pour obtenir l’exception. Sinon, se conformer à la loi, car, Etienne Tshisekedi lui-même, voire les partisans et sympathisants de l’Udps, sont respectueux de la légalité. La MP, par l’entremise de Me Ernestine Nyoka, communicatrice de cette grande plateforme, interpelle aussi les fauteurs de troubles, en rappelant que  les  obsèques du président Tshisekedi ne doivent pas constituer une occasion d’orchestrer des troubles dans la ville.

C’était hier, jeudi 4 avril 2017 à Fleuve Congo Hôtel qu’Aubin Minaku, Secrétaire Général de la Majorité Présidentielle, a réuni tous les communicateurs de son regroupement politique dans le but de scruter les questions brûlantes de l’actualité congolaise. De celles-ci, les obsèques et le lieu d’inhumation de Tshisekedi, Président de l’Udps ont été au menu. La famille politique présidentielle a étudié, minutieusement, la lettre de Jean-Marc Kabund, Secrétaire Général de l’Udps, fixant la date du rapatriement et le lieu de l’enterrement du lider maximo.

La MP n’a pas tardé à répliquer. C’est Me Ernestine Nyoka, qui a livré le contenu de cette réunion qui a longuement duré. «Aujourd’hui, nous étions en réunion avec le Secrétaire Général  de la MP. Nous avons parlé des questions politiques notamment, l’actualité concernant le rapatriement de la dépouille du Président de l’UDPS, Etienne Tshisekedi eu égard à la lettre du SG de l’UDPS adressée au Gouverneur de la ville de Kinshasa. Face à l’exigence de l’UDPS de vouloir enterrer le patriarche Tshisekedi au siège du parti à Limete, nous estimons qu’il appartient à l’Etat de fixer le lieu d’inhumation suivant la législation sur les sépultures et funérailles qui date de l’époque coloniale (1914, 1919 et 1957).

Il n’y a donc aucun problème entre le président Kabila et l’UDPS.

Les sympathisants et partisans de l’UDPS sont des congolais. Voilà pourquoi, nous devons tous nous soumettre à la législation en vigueur.

Bien plus, les obsèques du président Tshisekedi ne doivent pas constituer une occasion d’orchestrer des troubles dans la ville. Nous voulons de l’ordre, nous voulons la paix. Et parce que l’UDPS est un parti qui respecte l’autorité de la loi, elle devra prêcher par l’exemple, en enterrant Etienne Tshisekedi dans la dignité. Et enterrer dans la dignité, c’est l’enterrer dans la légalité. Il est donc clair que, l’enterrer au siège du parti à Limete, violerait les dispositions en matière des funérailles et sépultures qui imposent l’éloignement des cimetières à environ cinquante mètres des habitations».

Philomène Mwaluke

About

POST YOUR COMMENTS

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com