Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Enrôlement à Kinshasa : Joseph Kabila au pas !

Enrôlement à Kinshasa : Joseph Kabila au pas !

This post has already been read 1553 times!

Très tôt dans la matinée du dimanche 28 mai, jour du lancement de l’enrôlement dans la capitale de la RDC, le Chef de l’Etat a été parmi les premiers à se faire enrôler. Sa carte d’électeur, il l’a eu au centre d’enrôlement de l’institut de la Gombe. A son  arrivée, il a été reçu par le président de la CENI, Corneille Nangaa, en personne, qui l’a conduit devant la  machine pour lui permettre de passer les étapes essentielles afin d’obtenir la toute nouvelle carte d’électeur qui fait aussi office de pièce d’identité ‘’temporaire‘’.  Joseph Kabila n’était pas seul, dans sa suite, il y avait le numéro Un de la Ville-Province de Kinshasa, André Kimbuta Yango ; Aubin Minaku, le président de l’Assemblée Nationale. Il y avait aussi quelques membres du Gouvernement Tshibala, des conseillers du cabinet présidentiel, etc.

Après le lancement de l’opération de révision du fichier électoral à Gbadolite, le Chef-lieu de la province du Nord-Ubangi, le 31 juillet 2016, puis le tour de bien de provinces, la Commission Electorale Nationale Indépendante -CENI- vient de déclencher l’enrôlement à Kinshasa. C’est depuis hier, dimanche  28 mai 2017,  que le go a été donné avec à la clef l’enrôlement du premier des congolais : le Président de la République Démocratique du Congo, Joseph Kabila.

Déroulement

Déjà à 7h00’, le matin du dimanche 28 mai, comme pour venir ouvrir le bal, Joseph Kabila s’est ainsi pointé au bureau d’enrôlement à l’Institut de la Gombe. A son arrivée, il est accueilli directement par le président de la CENI, Corneille Nangaa, et quelques membres du Gouvernement Tshibala. Aussitôt, il sera conduit dans la salle pour le processus de la délivrance de la carte par les agents de la CENI. Enfin, il obtient sa nouvelle carte d’électeur et la brandit devant la presse. Comme, disait-il, dans son discours sur l’état de la nation du 25 novembre 2016 devant le Congrès et celui du 5 avril, «il y aura bel et bien les élections ».

Au sortir du centre d’enrôlement, le Président de la République a fait la marche à pieds, de l’institut de la Gombe jusqu’à la résidence du Président de l’Assemblée Nationale, l’Honorable Aubin Minaku.

Il était escorté par les militants de la Majorité Présidentielle (MP) dont-il est l’Autorité morale. Après échange des consignes et directives avec sa famille politique, le Chef de l’Etat quitte le lieu pour sa résidence. Cette fois, le secrétaire général du PPRD, Henri Mova Sakanyi, transforme le reste de la journée en une marche de sensibilisation, du siège du parti au Rond- Point des Huileries, en passant par l’avenue Batetela, le Boulevard du 30 juin, l’ex 24 novembre, l’avenue Mushi. Au cours de leur marche, un seul message était donné, à savoir : «Kinshasa enrôlement».

Réactions

Par cet acte, le Président de la ligue des jeunes du Parti du Peuple pour la Reconstruction et le Développement -PPRD- estime que cette journée de dimanche ‘’est un signal fort pour les élections‘’. ‘’A travers cette marche de sensibilisation après l’accompagnement de notre leader, nous prouvons que la Majorité Présidentielle et tous ceux qui soutiennent le président Kabila sont aussi pour l’organisation des élections libres, apaisées et transparentes. Et le go du Président Joseph Kabila donne un signe fort pour ceux qui, par ailleurs,  continuent de rêver‘’, a-t-il poursuivi. ‘’Aujourd’hui, le chef est certes le tout premier à obtenir sa carte d’électeur…‘’, a-t-il été indiqué dans le convoi que conduisait Henri Mova. Profitant de l’occasion, le SG du PPRD a lancé un appel touts azimuts à l’enrôlement dans la Ville-Province de Kinshasa.

Christian Dangonda