En visite à l’ARPTC. PTNTIC : Emery Okundji met le cap sur la promotion de l’économie numérique !

En visite à l’ARPTC. PTNTIC : Emery Okundji met le cap sur la promotion de l’économie numérique !

This post has already been read 321 times!

Après sa descente au Secrétariat Général de son Ministère et au Consortium, le Ministre des Postes, Télécommunications et Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication poursuit sa ronde dans les différents services de son ressort. L’homme s’est donc refusé un repos après avoir bravé le soleil du lundi 5 juin dernier. Hier, mardi 6 juin, Emery Okundji, parce que c’est de lui qu’il s’agit, s’est rendu à l’Autorité de Régulation de la Poste et des Télécommunications. Chaleureusement accueilli par les agents et cadres de cette structure, le Ministre a, sans aller par le dos de la cuillère, insisté sur la promotion de l’économie numérique. Pour lui, cette dernière rime sans nul doute avec un travail efficace et efficient de l’ARPTC que dirige Oscar Manikunda. Pragmatique, Emery Okundji pense que la promotion de l’économie numérique sera certainement l’un des leviers importants du développement de la République Démocratique du Congo si et seulement si l’on y met un peu de rigueur. Dans sa logique de lutter efficacement contre la corruption dans son secteur, le Patron des Postes, Télécommunications et Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication promet de se battre pour que l’Etat congolais bénéficie de tous les moyens qui se glissent dans les proches des individus.

Emery Okundji demeure l’homme de terrain. Il tient à se rendre compte des réalités des secteurs sous sa tutelle. Des rapports peuvent certes lui arriver, mais la nécessité est de se rendre compte sur place pour voir dans quelles mesures résoudre les préoccupations des agents et fonctionnaires de l’Etat qui dépendent de ce méga ministère.

A son arrivée au collège de l’ARPTC, le ministre des PTNTIC, Emery Okundji qui était accompagné du vice-ministre Omer Egwake et de la secrétaire générale aux PTNTIC, a conféré, sans attendre avec les membres du collège, cadres et agents  de l’ARPTC, avec à leur tête le président du collège, Oscar Manikunda Musata. La bonne nouvelle est que les deux parties s’accordent, après avoir passé en revue les réalités de l’ARPTC, sur les chantiers à définir et des actions à mener tant du côté des TIC que de la Poste. Devant les professionnels des médias, le Ministre a insisté sur le travail d’équipe. A en croire ses propos, c’est dans l’unité que les deux parties relèveront les défis.

«Nous devons travailler la main dans la main pour faire de la RDC un pays où l’économie numérique sera porteuse de croissance », a-t-il expliqué.

De l’immeuble Sozacom, le ministre et sa suite, guidés par le président du collège de l’ARPTC, se sont rendus au siège de l’ARPTC sur l’avenue du Livre avant de se diriger vers la direction technique des télécommunications sur l’avenue des Flamboyants. C’est là que des explications détaillées sur le fonctionnement des équipements de la gestion et du contrôle des fréquences lui ont été fournies.
Les objectifs de la tournée

Comme dans ses habitudes, le Ministre n’a pas manqué l’occasion de s’exprimer devant la presse tant nationale qu’internationale pour expliquer les raisons de sa visite dans différents services qui dépendent de son Ministère. «Nous nous sommes rendus compte des conditions de travail de l’Autorité de régulation. Nous avons apprécié la qualité et la technicité des hommes qui travaillent dans ce service public de l’Etat. Cependant, ils travaillent dans des conditions qui ne répondent pas aux normes. Les technologies numériques sont en évolution constante alors qu’en termes d’équipement, l’Autorité de régulation est largement en retard par rapport à la technologie. Il y a un problème sérieux à résoudre. Et donc, il y a des défis à relever. Nous allons agir. Et nous ferons en sorte que les ressources dans ce secteur soient canalisées vers le trésor public. Nous avons trois obligations : assainir l’environnement du travail, sécuriser les consommateurs et faire en sorte que les intérêts de l’Etat soient préservés», a-t-il conclu.

Kevin Inana

About

POST YOUR COMMENTS

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com