Attaque de l’Etat-major à Matete. Kinshasa : la Police appelle à collaborer !

Attaque de l’Etat-major à Matete. Kinshasa : la Police appelle à collaborer !

This post has already been read 423 times!

*Un seul mort a été enregistré à la suite de l’attaque contre l’Etat-major du Commissariat Urbain de Mont-Amba, le samedi 10 juin 2017. La victime, une policière, se nomme Biliya.  A en croire un communiqué officiel de la PNC signé par le Colonel Pierrot Mwanamputu, seules,  3 personnes ont pu prendre le large sur un effectif de 33 prisonniers. Cette deuxième évasion à Kinshasa, après celle de la Prison Centrale de Makala, préoccupe diablement. Surtout   que le pays est dans un contexte politique plus que particulier. Toutefois, dans la traque et des évadés et des assaillants, la Police requiert  la collaboration des Kinois. ‘’ La traque de ces inciviques continue et l’opinion sera informée au fur à mesure qu’il y aura une évolution. Nous profitons de cette occasion,  pour rappeler à la population qu’un appel à collaboration a été lancé à leur endroit pour dénoncer à la police, tous ces criminels dangereux évadés de l’ex-prison centrale de Makala  et ce,  pour la sérénité de tout un chacun ‘’, écrit le porte-parole de la PNC,  dans un communiqué parvenu à La Prospérité. La chute du communiqué de presse de la Police laisse croire, pour certains analystes, que jusqu’ici,  les forces de l’ordre soupçonnent certains ex-prisonniers de Makala d’être  meneurs  de l’assaut contre le Commissariat de Mont-Amba et du   Parquet.

‘’Ce samedi 10 Juin 2017 à 3 heures 02 minutes, l’Etat-major du Commissariat Urbain du Mont-Amba a fait l’objet d’une attaque par un groupe d’assaillants non autrement identifié au travers les deux portails donnant accès dans l’enceinte des installations dudit commissariat urbain. Il nous revient de signaler que lors des échanges des tirs, la Police Nationale Congolaise a,  malheureusement,  perdu une des  nos vaillantes policières en la personne de l’agent de police judiciaire BILIYA du Commissariat de Police de Kisenso ‘’, confie le Colonel Mwanamputu.

En termes de dégâts corporels, il fait état d’un total de 4 policiers qui sont grièvement blessés, admis jusqu’aux dernières nouvelles,  dans une formation hospitalière de la place. Du côté des inciviques, le Porte-parole de la PNC signale, par ailleurs,  que les forces de Police ont réussi à maîtriser l’un d’entre eux. Mais, hélas !  Il aurait succombé, quelques heures plus tard,  à ses blessures.

Repoussés par les éléments de la Police Nationale Congolaise au niveau du Commissariat Urbain de Mont-Amba, les assaillants,  dans leur repliement,  se seraient  alors attaqués contre les  installations du Parquet de Grande Instance de Matete,  situé à quelques mètres dudit Commissariat.

Là, selon la Police,  les assaillants ont été butés à une farouche résistance de la part des policiers de garde. ‘’Dans cette confusion généralisée, il est signalé l’évasion de 3 détenus sur un effectif de 33 au niveau dudit Parquet.  Dans leur débandade, ils ont incendié 11 véhicules et 3 motos, 4 autres motos ont été emportées par les assaillants ‘’, révèle la mise au point de la Police Nationale Congolaise.

Rappel

Des ténors de la société civile dénoncent  le fait que des criminels condamnés pour des faits graves puissent errer dans les  rues de Kinshasa à la suite des évasions.

Pour rappel, mercredi 17 mai 2017, des milliers de détenus ou prisonniers se sont évadés,  s’il faut prendre l’estimation croisée des sources sérieuses. Des centaines ont  pu être arrêtés. Mais, jusque-ici,  le sort des autres reste un mystère.  Car,  ils sont toujours dans la nature.

Danny Ngubaa

About

POST YOUR COMMENTS

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com