Ni coupable, ni inconscient. SCTP : le comité Lewhis Banguka au front, les syndicalistes appelés à collaborer !

Ni coupable, ni inconscient. SCTP : le comité Lewhis Banguka au front, les syndicalistes appelés à collaborer !

This post has already been read 371 times!

La Société Commerciale des Transports et des Ports –SCTP- ex-Onatra se trouve dans de  beaux draps. En effet, une persistante crise y sévit et une gronde couve. Le syndicat des travailleurs s’arme déjà pour enclencher des actions d’envergure pour manifester sa désapprobation contre  la situation financière calamiteuse dans laquelle  cette entreprise publique est trempée.

D’où, tous les phares sont-ils braqués vers l’actuel comité de gestion que chapeaute Lewhis Banguka, le DG ad interim.

Si la réclamation est légitime à l’endroit des actuels gestionnaires, il n’en est pas moins vrai, rapportent  des sources bien renseignées, que le coupable est ailleurs. Oui ! Et, cette donne pousse certains esprits à voir une main noir derrière la gronde grandissante face à des dirigeants n’ayant ni de près,  ni de loin plonger  la SCTP  dans ses tourments du moment.

Normalement, l’impasse à la SCTP  est causée par les passifs laissés par le comité Kimbembe, soutient-on.

A l’arrivée de ce dernier, la SCTP avait une dette de 5.000.000 USD. Mais,  à son départ, la dette est passée à 57.000.000 USD sans qu’il y ait eu exécution des projets mobilisateurs à quelques  exceptions, signale une source qui a requis l’anonymat.

Par ailleurs,  le Directeur financier de l’époque a été révoqué suite au constat d’un détournement des fonds destinés à financer un projet de 14.000.000 USD dont seulement la moitié aura été versée,  alors que la somme intégrale serait sortie des caisses de l’Etat. Ce qui pouvait être cité comme la plus grande réalisation de ce comité, à savoir,  le train express Kinshasa-Matadi, pose  problème.

Déjà, lors de son inauguration par le Chef de l’Etat, cette locomotive n’avait pas réussi  à démarrer et, aujourd’hui, puisque sans fenêtre, ce train aurait une consommation exagérée  à cause de la climatisation qui doit être mise  à fond.

Le grand aspect qui consacre la crise à la SCTP  serait,  par-dessus tout,  le poids de la dette. Car, désormais, les Banques prélèvent à la source leur dû.

En sus, la capacité de production de cette entreprise est au plus bas. Et,  de la sorte, elle n’arrive pas à assurer, comme il se doit,  les frais de fonctionnement et les salaires du personnel.

En effet, la SCTP  produit actuellement environ  4.000.000 USD  par mois alors que l’enveloppe salariale mensuelle s’élève à 5.000.000 USD et les frais de fonctionnement à plus ou moins 2.000.000 USD. D’où, le gap !

Remèdes

Loin de dormir, le DG Lewhis Banguka est conscient de la grandeur de la tâche qui lui revient. Et, en gestion, l’entreprise continue,  même si les hommes passent. C’est ainsi que son comité concocte déjà une série de mesures pour exorciser les démons de la crise afin de redonner à la SCTP sa grandeur d’antan.

C’est dans cette perspective que des mesures fortes sont envisagées. Il s’agit notamment,  de la modernisation du port de Matadi par l’installation des portiques en vue d’augmenter sensiblement les recettes,  malgré la concurrence. L’interconnexion de deux nouvelles cimenteries à la voie ferrée pour acheminer leurs productions en vue d’augmenter les recettes.

La poursuite du contrat de partenariat avec les sud-africains afin de ramener les locomotives et wagons,  autrefois,  commandés.

La mission consistant à entreprendre  des démarches auprès du Gouvernement en vue d’obtenir des subventions qui permettront de faire circuler les bateaux KOKOLO et autres sur la voie fluviale, est en cours. Mais, aussi, celle des contacts avec  des partenaires extérieurs pour des financements afin de redorer le blason de la SCTP. Par delà tout, des tractations devraient encore  être entamées avec le Gouvernement Brutshi pour amorcer une nouvelle ère à la SCTP.

Danny Ngubaa

About

POST YOUR COMMENTS

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com