Francine Muyumba au front au sommet de l’UA : la création d’un fonds africain pour le développement de la Jeunesse adoptée à l’unanimité

Francine Muyumba au front au sommet de l’UA : la création d’un fonds africain pour le développement de la Jeunesse adoptée à l’unanimité

This post has already been read 206 times!

Comme prévu, le 29ème Sommet des Chefs d’Etat et de gouvernement a ouvert ses portes lundi 3 juillet 2017 à Addis-Abeba et les a refermées hier, mardi 4 juillet 2017. Des recommandations, l’on retiendra, entre autres, le vote, à l’unanimité, de la création d’un fonds de développement destiné à la jeunesse africaine, par tous les Chefs d’Etat. Pour Francine Muyumba, la présidente de l’organisation des jeunes du continent, et ses collaborateurs, cela aura été une grande victoire. Chose promise, chose due, comme dit un adage. Car, c’est là, rapportent nos sources, le résultat de 2 ans de lobbying, 2 ans de diplomatie et de sacrifices qu’elle aura, en compagnie de ses collaborateurs, mené de main de maître à travers toutes les grandes capitales africaines.

Au sommet de l’Union Africaine à Addis-Abeba, les chefs d’Etat et de Gouvernement ont adopté une résolution sur la création d’un Fonds africain pour le développement de la jeunesse. Cette résolution, il sied de le dire, est la première de ce sommet. Et, ainsi, confirme le leadership de la RDC à  travers la personne de Francine Muyumba, Présidente de l’Union Panafricaine de la Jeunesse (UPJ) sur l’agora politique continental. C’est du moins l’avis de plusieurs observateurs présents à Addis-Abeba. ‘‘Tirer pleinement profit de dividende démographique en investissant dans la Jeunesse’’ est le thème reconduit pour cette rencontre, la deuxième et dernière du genre pour cette année 2017.

Dans l’agenda du jour, il y a avait notamment, le rapport du Président Idriss Deby (initiateur du thème de l’année 2017) sur la jeunesse en s’appuyant sur les principales recommandations de la Jeunesse formulées récemment par les jeunes lors du forum Panafricain de la Jeunesse. Ainsi, l’Histoire retiendra qu’en date du 3 juillet 2017, suite au plaidoyer inlassable de la Présidente de l’UPJ, Francine Muyumba, et de son équipe ainsi que le soutien des milliers de jeunes africains, un nouveau pas a été franchi en vue de l’épanouissement de la jeunesse, suite à la mise en place définitive du fonds africain pour le développement de la Jeunesse. Son adoption est intervenue à l’unanimité lundi 3 juillet 2017 en plénière par l’ensemble des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine, après un débat sur le rapport axé sur la jeunesse présenté par le Président Tchadien Idris Déby Itno qui est, en même  temps, Président de l’Union Africaine. Cette décision est un grand soulagement pour la jeunesse Africaine, selon Francine Muyumba qui attend sa matérialisation pour que cela soit  bénéfique à tous les jeunes africains. Elle a adressé ses remerciements au Président Idriss Deby Itno, Champion du thème 2017 de l’Union Africaine sur la jeunesse, au Professeur Alpha Condé ainsi qu’à tous les Chefs d’Etats africains. Francine Muyumba a, au nom de la jeunesse africaine, remercié la Commission de l’Union Africaine et tous les jeunes Africains qui ont participé à cette lutte. Ceci est une grande victoire pour la jeunesse africaine car, le Fonds Africain pour le Développement de la jeunesse qui vient d’être adopté à Addis-Abeba représente 1% du Budget de l’Union Africaine. C’est ce qui sera alloué à ce Fonds, soit près de 7 millions de dollars américains.

Jules Ntambwe

About

POST YOUR COMMENTS

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com