Après un travail titanesque. EXETAT 2017: Gaston Musemena félicite les Lauréats de Kinshasa

Après un travail titanesque. EXETAT 2017: Gaston Musemena félicite les Lauréats de Kinshasa

This post has already been read 7227 times!

Depuis le samedi dernier, Kinshasa vibre au rythme de la joie des résultats des examens d’Etat. On voit jusqu’ici une motte de finalistes, Lauréats, en train de savourer leur réussite en petits blocs, se saupoudrant, dansant et glorifiant le Seigneur. Juste après la publication des résultats, le Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel, Gaston Musemena Bongala, a vivement félicité, à travers un communiqué officiel, les Lauréats de la Ville-province de Kinshasa. Parmi eux, la plus grande distinction (90%) a été obtenue par une finaliste de la Province Kin-Est, Mlle Medi Kalenga Israëlle, âgée de 17 ans, de l’école Maman  Diankeba, Conventionnée Catholique.

Ces résultats concernent exclusivement la capitale. Celle-ci est subdivisée en trois provinces éducationnelles notamment, Kin-Est, Kin-Centre et Kin-Ouest. Dans Kin-Est, à lire minutieusement ledit communiqué, on s’aperçoit que celle-ci compte 25 options, la partie Centre 24 options et, enfin, l’Ouest 30 options.

En ce qui concerne Kin-Est, 6 finalistes ont obtenu 82%, 2 ont fait 80%, 2 autres 79%, 1 candidat a décroché son diplôme avec 78%. Entre 70 et 76% on dénombre 11 lauréats, tandis que les résultats de 4 candidats se situent dans l’intervalle de 62 à 69 %. Seule, Mlle Tendeshi Kalunda Déborah (26 ans), autodidacte, a  obtenu 57%.

De l’autre côté, quelques têtes de Kin-Centre ont tenté de donner le meilleur d’elles-mêmes, sans pourtant égaler leurs condisciples de Kin-Est, moins encore ceux de Kin-Ouest. Là, le pourcentage le plus bas est de 55 alors que la grande distinction (89%) est obtenue par M. Boswane Mfumu Nicolas (18 ans), de l’école Notre Dame d’Afrique Collège (Conventionnée Catholique).  Un seul finaliste a obtenu 88%. Le communiqué démontre qu’entre 80 et 85 pourcents, 4 Lauréats sont alignés. Alors que 14 finalistes ont décroché leur diplôme d’Etat avec un pourcentage variant entre 72 à 79. Treize ont abattu les épreuves à un record compris entre 63 à 69%.  Sept ont, par ailleurs, obtenu entre 55 et 59%.

A 20 ans, Mlle  Mbembo Mbaya Dorcas aura été la seule Lauréate avec 59 % dans l’option Arts Dramatiques, de l’Institut des Arts du spectacle, un établissement non conventionné. Très vite, on peut cerner que la Province Kin-Ouest a aligné une portion importante de finalistes non-négligeables du fait de l’équilibre constaté dans l’obtention de leur résultat. Deux lauréats ont obtenu 85 %, tandis que trois ont décroché leurs diplômes avec  84%. Deux se sont réjouis avec 82%. Au total, 15 lauréats ont traversé l’étape des humanités avec un pourcentage situé entre 73 à 79. Ils sont 15, ceux qui auront obtenu les 60 à 66%.

Pari gagné  pour Musemena?

A cette question, les finalistes les plus heureux répondent avec un grand Oui. Mais, la réponse ne l’est pourtant pas identique du côté de ceux qui sont déçus. Dans moins de 15 jours de la publication des résultats à travers toute la Ville-Province de Kinshasa et, en analysant l’option d’élargissement des opérateurs des réseaux des télécommunications, on s’imagine que le leadership agissant du successeur à Maker Mwangu a produit ses effets. Aujourd’hui, la joie est immense à travers toute la capitale. Les yeux de congolais restent braqués sur le Grand Kasaï. C’est à l’EPSP, sous le leadership de Musemena de miser sur les stratégies efficaces afin d’apporter bonheur et joie  aux familles et finalistes de ce coin du pays.

Aubin Kandembi

About

POST YOUR COMMENTS

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com