Report des élections : le MSR dénonce l’usurpation de pouvoir de Corneille Nangaa

Report des élections : le MSR dénonce l’usurpation de pouvoir de Corneille Nangaa

This post has already been read 303 times!

De l’avalanche des réactions en rapport avec la déclaration de Corneille Nangaa, Président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), concernant le report des élections, attendues pourtant pour fin décembre 2017, vient s’ajouter celle du Mouvement Social pour le Renouveau (MSR). En effet, lundi, 11 juillet 2017, au siège national du Parti, situé dans la commune de Kintambo, les membres du Bureau Politique  de ce parti se sont réunis, sous la direction de leur Président National, Pierre Lumbi Okongo. Ensemble, ils ont passé au peigne fin la récente déclaration de Nangaa et ont déploré l’usurpation de pouvoir et l’arrogance de ce dernier. «Il n’est nullement habilité à décider seul sur les conditions de report des élections», ont-ils fait savoir. S’agissant de l’insécurité dans le Grand Kasaï, qui explique le retard dans l’organisation des opérations d’enrôlement des électeurs, le MSR considère qu’il s’agit là d’un simple prétexte. «Autant, il y a été organisé les examens d’Etat, autant il est possible de lancer les opérations d’enrôlement, parce que les sources dignes de foi font état d’une situation apaisée», précise le communiqué de presse. Par ailleurs, le MSR met en garde Corneille Nangaa ainsi que les tireurs des ficelles qui instrumentalisent la CENI, sur les conséquences à venir, du fait de leurs stratégies machiavéliques contre la volonté du peuple. Aussi, le MSR se réserve-t-il le droit de recourir à l’article 64 de la Constitution. Ci-après, l’intégralité du communiqué de presse.

Communiqué de presse du Bureau Politique du MSR

Ce 11 juillet 2017, sous la direction de son Président National, le Camarade Pierre Lumbi Okongo, le Bureau Politique du MSR s’est réuni à son siège national à Kinshasa.

L’ordre du jour a porté essentiellement sur la déclaration faite à Paris par le Président de la CENI, Monsieur Corneille Nangaa, faisant allusion à l’impossibilité d’organiser les élections au plus tard le 31 décembre conformément à l’Accord de la Saint Sylvestre.

A ce sujet, les membres du Bureau Politique ont déploré l’usurpation de pouvoir et l’arrogance dont a fait montre Monsieur Nangaa qui, conformément à l’Accord précité, n’est nullement habilité à décider seul sur les conditions de report des élections.

Ils ont stigmatisé le choix intentionnel et malveillant de Monsieur Nangaa de faire sa déclaration à l’étranger, devant l’OIF dans l’ignorance totale des parties signataires de l’Accord.

En outre, les membres du Bureau Politique du MSR, au regard de l’évolution générale du processus électoral en cours, observent le manque d’engagement de Monsieur Nangaa, Président de la CENI concernant la présentation du calendrier électoral pourtant exigé tant par les principales parties prenantes à l’Accord que par la Communauté Internationale.

Aussi, ont-ils dénoncé la lenteur voulue, observée dans le déroulement des opérations d’enrôlement en cours, traduisant clairement la volonté manifeste de prolonger le processus électoral, mieux de l’anéantir totalement.

En ce qui concerne le prétexte de l’insécurité dans le Grand Kasaï, aux fins de justifier le retardement du processus électoral, il s’avère que toutes les sources dignes de foi font état d’une situation apaisée dans le Grand Kasaï, à même de permettre l’enrôlement des électeurs dans cet espace au même titre que, récemment, s’y sont déroulés paisiblement et totalement les examens d’Etat.

De ce qui précède, les membres du Bureau Politique du MSR mettent en garde Monsieur Corneille Nangaa, Président de la CENI et les tireurs des ficelles qui instrumentalisent la CENI, sur les conséquences qui vont découler de leur stratégie machiavélique contre la volonté du peuple.

En conséquence, le MSR se réserve le droit de faire échec à tout individu ou groupe d’individus qui prend le pouvoir par la force ou qui l’exerce en violation des dispositions constitutionnelles (Art. 64).

Fait à Kinshasa, le 12 juillet 2017

Pour le Bureau Politique du MSR

Le Porte-parole Adjoint

Sylvain Delma Mbo

About

POST YOUR COMMENTS

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com