8ème Jeux de la Francophonie. La RDC termine 12ème avec 4 médailles : une en Or et 3 en bronze !

8ème Jeux de la Francophonie. La RDC termine 12ème avec 4 médailles : une en Or et 3 en bronze !

This post has already been read 831 times!

Les 8ème Jeux de la Francophonie, Abidjan 2017, se sont clôturés hier, dimanche 30 juillet, avec un bilan mitigé de la délégation congolaise. Présente dans 7 disciplines sportives, y compris les disciplines culturelles, la République Démocratique du Congo s’en est sortie avec 4 médailles dont une en Or et trois en bronze. Une moisson que la représente personnelle du Chef de l’Etat à ces Jeux, Isabel Tshombe, juge significative par rapport aux derniers Jeux de Nice, en France, en 2013 où il n’y a eu aucune médaille, mais aussi des fuites en masse de toute l’équipe de basket-ball féminin. Fini Abidjan 2017, rendez-vous en 2021 au Nouveau-Brunswick, au Canada.

En disciplines culturelles, la RDC a participé dans le hip-hop, chanson, marionnettes géantes, peinture, photo, sculpture et littérature. En disciplines sportives, les Congolais se sont alignés en football, cyclisme, tennis de table, lutte libre, athlétisme, judo et handisport.

La RDC a également concouru en création numérique. Dans toutes ces disciplines, en tout cas, la moisson est celle-là. Quatre médiales dont une en Or et trois en bronze. La médaille d’Or a été l’œuvre du marathonien Makorobondo Sakukombo dans une course longue de 42,250 km en 2h27 minutes, 54 secondes. Le Congolais a donné le meilleur de lui, devançant ses potentiels adversaires dont le Marocain Fatihi Abdenasir, le Béninois Korongou Daouda et l’Ivoiriens Yao Kouam. Les autres médailles, toutes en bronze, ont été obtenues respectivement par : Ania Mabunga Menga en lutte féminin chez les 69 Kg, Carole Imongo Kimberly en judo féminine chez les 78 Kg et Kosy Samuzu en judo chez les hommes. La RDC n’a donc gagné toutes ses médailles qu’en sports individuels. Il n’y a eu rien en culturel, aucune médaille certes, mais les Congolais n’ont pas démérité, surtout en hip hop, où le groupe Master Crew a été battu en demi-finale par le groupe français.

La RDC bien représentée au village…

En marge de ces 8èmes Jeux, un village a été érigé, ‘‘village de la Francophonie’’, au palais de la culture où la RDC, faut-il souligner, a été valablement et visiblement bien représentée. La vitrine de la RDC, renseigne des sources sur place, a drainé un grand engouement des ressortissants congolais vivant à Abidjan qui ont été fiers de voir leur pays présent à cet espace multinational. Les nombreux visiteurs au quotidien ont découvert, en effet, les différentes facettes de la République Démocratique du Congo : une destination d’affaires avec les réformes dans le domaine des investissements, un pays touristique, un pays avec une diversité culturelle, un pays avec un savoir-faire des artisans, un pays à multiples potentialités notamment, énergétique, hydraulique, minière et environnementale. Dans le stand de la République Démocratique du Congo où flottait le prestigieux drapeau congolais, se trouvaient également de nombreuses documentations de l’ANAPI sur la politique d’investissement au pays de Joseph Kabila, les affiches de l’aire protégée de l’Institut national de la conservation de la nature, les spécimens du Franc Congolais. Outre les ressortissants congolais, toutes les personnes qui sont passées par le stand de la RDC sont reparties par une belle image du pays. Mme la Secrétaire Générale de la Francophonie, de passage elle aussi sur ce stand de la RDC, a été impressionnée par les «tapis kuba» qui ont fait l’objet de nombreuses questions sur le savoir-faire des artisans congolais. Michaëlle Jean, c’est d’elle qu’il s’agit, a posé plusieurs questions notamment, sur l’entreprenariat de femmes et celui des artisans en RDC. Les réponses appropriées lui ont été fournies avec succès. Comme qui dirait, le stand de la RDC à Abidjan a effectivement servi de vitrine pour le pays dans ces Jeux de la Francophonie.

En foot : les Léopards passent juste à côté…

La gibecière congolaise aurait pu être plus que ça, si l’équipe nationale de moins de 20 ans, physiquement en forme et au point, n’a pas joué la malchance. Eric Tshibasu et ses poulains ont démarré par une défaite contre le Canada (0-1), mais ensuite, ils se sont relancés en battant l’Haïti à la deuxième journée (1-0), et vont aller même plus loin, en battant la France (1-0) pour la qualification en demi-finales à la grande surprise de tout le monde. Dans ce virage décisif, ils croisent une équipe marocaine à sa portée. Après avoir dominé en grande partie ce match, les Léopards vont céder à la 84ème minute. Le marocain Hannouri Hamza a réussi à tromper le gardien Jackson Lunanga. Au match de classement pour la médaille de bronze contre le Mali, les U-20 congolais ont difficilement perdu (2-1). Les Maliens ont ouvert le score, et ils ont réagi de belle manière, avant de céder comme toujours aux temps additionnels. Ainsi, la belle aventure a pris fin. Au classement des médailles de ces jeux, la France est en tête avec 49 médailles dont 22 en or. Elle est suivie du Canada 36, dont 13 en or. Le Maroc, premier pays africain dans ce classement est 3ème avec 41 médailles, 12 en or. La RDC est 12ème avec 4 médailles dont 1 en Or.

Guy Elongo et Jules Ntambwe  

About

POST YOUR COMMENTS

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com