Attaques de Makala et autres. Kinshasa : la PNC blanchit le BDK et présente des éléments Kamuina Nsapu

Attaques de Makala et autres. Kinshasa : la PNC blanchit le BDK et présente des éléments Kamuina Nsapu

This post has already been read 404 times!

Le vendredi 28 juillet, la Police Nationale Congolaise a procédé à la présentation officielle des assaillants présumés responsables de récentes attaques criminelles de la prison de Makala, du Parquet de Matete, du Commissariat de la police Funa et du Marché Central de Kinshasa. Ceux présentés le week-end dernier étaient au nombre de 15 avec un certain Ben Tshimanga comme cerveau des opérations. Ces assaillants ont été présentés par le Porte-parole de la PNC, le Colonel Pierre Rombaut Mwanamputu, comme des membres non de Bundu Dia Kongo, mais de la milice Kamuina Nsapu, branche de Kinshasa. Il faut noter, qu’au nombre de ces derniers figuraient plusieurs personnes dits combattants de l’UDPS. Face à plusieurs autorités politiques, policières et militaires dont le Commissaire National Amuli, le VPM Emmanuel Ramazani Shadary, Lambert Mende, le Colonel Mwanamputu a notamment, tout en explicitant les faits reprochés à chacun, relevé que ces éléments opéraient avec la bénédiction de certains acteurs politiques à Kinshasa et au Kasaï. Lesquels ? Rien n’a été dit, du moins pour l’instant.

Les attaques récentes de Kinshasa sont l’œuvre des criminels «recrutés à Kinshasa dans un réseau du mouvement insurrectionnel ayant servi sous le label de Kamwina Nsapu et instrumentalisés par certains politiciens», a affirmé la Police Nationale Congolaise. Un certain Tshimanga Ben Tshimanga, considéré comme le cerveau-moteur de ces attaques, a été présenté avec une dizaine d’autres personnes par la police à Kinshasa,  vendredi 28 juillet 2017. D’après le Colonel Pierrot Mwanamputu, porte-parole de la PNC, Tshimanga Ben Tshimanga a participé à toutes les attaques et ce serait lui qui aurait poignardé mortellement l’administratrice du marché central de Kinshasa, Chantal Mboyo. Toujours selon cet officier de la PNC, Tshimanga Ben Tshimanga a affirmé avoir été recruté le 14 mai 2017 par la branche kinoise de la milice de Kamwina Nsapu au siège de l’UDPS à Kinshasa. A en croire la même source, il serait même agent de protocole du secrétariat général de l’UDPS. Il se serait présenté à la Police comme étudiant en deuxième graduat à l’Institut Supérieur des Techniques Médicales (ISTM-Kinshasa). Les personnes présentées par la PNC sont identifiées, certains comme des motards « wewa », d’autres comme des militants de l’UDPS et d’autres encore comme des assaillants venus de Kananga. Selon le Colonel Mwanamputu, un féticheur venu de Tshimbulu pour implanter le mouvement Kamuina Nsapu à Kinshasa serait aussi parmi les personnes arrêtées. Selon la Police, ces présumés coupables avaient également planifié d’attaquer la prison de Ndolo le 24 juin 2017. Ils auraient même fait le déplacement, mais auraient été dissuadés par le dispositif militaire.

Réaction de l’Udps

Quelques heures après la déclaration faite par la Police lors de la présentation des présumés assaillants responsables des récentes attaques de Kinshasa identifiés comme des membres de la milice Kamuina Nsapu branche de Kinshasa et d’autres comme des combattants de l’Udps, la réaction du Porte-parole du parti d’Etienne Tshisekedi ne s’est pas faite attendre. Augustin Kabuya parle d’une provocation. « La police n’a fait que répéter le discours élaboré par la Majorité Présidentielle, c’est une provocation, tout le monde sait que l’UDPS a toujours mené sa lutte pacifique, si nous avons besoin d’abandonner notre lutte pacifique, nous allons l’annoncer officiellement et nous allons contacter tous les décideurs du monde pour chercher à avoir une branche armée, nous n’avons pas à nous cacher derrière une milice, c’est du n’importe quoi», a-t-il déclaré. Tout en mettant en garde le régime Kabila qui ne cesse de multiplier des stratégies pour salir l’UDPS, Augustin Kabuya a demandé à la MP de se contenter des débauchages des membres de l’UDPS déjà dans leur camp.

Danny Ngubaa

About

POST YOUR COMMENTS

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com