Dossier ISC. Tshibala- Mbikayi : pas de bras de fer !

Dossier ISC. Tshibala- Mbikayi : pas de bras de fer !

This post has already been read 396 times!

C’est sous le coup de 11 heures, samedi 5 août 2017, que le Ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire, Steve Mbikayi, a reçu à son cabinet de travail, le comité de gestion de l’Institut Supérieur de Commerce de Kinshasa, dirigé par Augustin Mbangala. Les raisons de cette rencontre qui intervient après la suspension momentanée dudit comité de gestion sont fondamentales. Il s’agissait, d’abord, pour le Ministre de l’ESU de donner des nouvelles orientations à cette équipe dans le souci de créer un climat de paix dans  cette alma-mater. Aussi, le Ministre a informé ses interlocuteurs de la signature d’un arrêté rapportant l’arrêté de leur suspension. En prenant cette mesure salutaire, Steve Mbikayi reste le Ministre qui prône premièrement la paix dans les milieux universitaires. C’était également une occasion pour le Ministre de l’ESU de donner la vraie version sur le prétendu bras de fer qu’il y aurait entre lui et sa hiérarchie. Dans ses propos, Mbikayi affirme qu’il travaille en toute loyauté vis-à-vis d’abord du Chef de l’Etat, ensuite vis-à-vis du Chef du Gouvernement. « Je crois que ce n’était pas une question de bras de fer entre le Ministre et le Premier Ministre, ça n’a aucun sens. Je travaille sur la supervision et la coordination du Premier Ministre qui est Chef du Gouvernement ; donc je pourrais dire que c’était simplement une fausse interprétation de la part d’une certaine opinion», a-t-il expliqué en soulignant qu’il ne peut jamais aller en rébellion contre sa hiérarchie.

C’est pour la paix, rien que la paix dans son secteur, que Steve Mbikayi a, sur ordre du Premier Ministre, réhabilité le comité Mbangala à la tête de l’Institut Supérieur de Commerce de Kinshasa. Après avoir signé un arrêté rapportant la suspension dudit comité de gestion, le Ministre, l’homme du dialogue permanent, a reçu Augustin Mbangala Mapapa et toute son équipe dans son cabinet de travail. Il s’est agi pour le Ministre de l’ESU de donner des nouvelles orientations pour que le climat de paix règne dans cette alma-mater. Devant la presse, Steve Mbikayi a expliqué le bienfondé de cette rencontre.

«Il était question de les informer du fait que j’ai signé un arrêté rapportant l’arrêté de suspension et leur prodigué des conseils pour que règne la paix parce que je veux que dans mon secteur la paix règne partout.  Par rapport à la façon de travailler je leur ai fait certaines recommandations pour que les choses aillent bien», a expliqué le Ministre. Il faut dire que cette réhabilitation ne suspend pas le travail de la commission d’enquête mise sur pied par le Ministre pour établir les responsabilités sur des manquements. «Je leur ai fait comprendre que j’ai mis sur pied une commission d’enquête. Cette dernière va nous aider à relever certains manquements s’il y en a pour le corriger. Il ne s’agit  nullement d’une démarche tendant à nuire aux membres du comité de gestion, c’est tout simplement de la bonne gouvernance qui nous a été prêchée par le Chef de l’Etat. Je suis amené à veiller que les choses se passent très bien. Là où je reçois les informations persistantes de certains manquements, je suis dans le droit de pouvoir chercher à savoir ce qu’il y a», a rappelé le Ministre Mbikayi.

Tshibala- Mbikayi : pas de bras de fer

Profitant de cette occasion, le Ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire, Steve Mbikayi a tenu à démentir une rumeur qui circule, faisant état d’un quelconque bras de fer entre lui et son chef hiérarchique, Bruno Tshibala Nzenzhe. «Je travaille en toute loyauté vis-à-vis d’abord du Chef de l’Etat, mais aussi vis-à-vis du Premier Ministre. Je ne peux jamais aller en rébellion contre la hiérarchie, mais tout simplement j’ai reçu la lettre du Premier Ministre le 28 juillet, je l’ai vu le même soir et j’ai voyagé très tôt matin le 29 juillet pour le Kasaï. Je lui ai écrit à partir de Mbuji-Mayi et je lui ai promis que dès mon retour, je vais signer l’arrêté rapportant le premier sur son instruction. Je suis revenu le 2 août dans la soirée. Et puis, le 3 de ce même mois, j’ai signé l’arrêté qui rapporte l’arrêté de suspension », a-t-il fixé l’opinion.

Les remerciements de Mbangala

«C’est pourquoi, en tant que Père de famille, nous lui avons présenté aussi nos remerciements». Ce sont là les mots justes du Directeur Général de l’ISC Kinshasa à l’endroit du Ministre de l’ESU. Il reconnaît par ailleurs que Steve Mbikayi tient à ce que la paix règne dans son secteur. «Son Excellence le Ministre de l’ESU, Monsieur Steve Mbikayi, a demandé au comité de gestion de l’ISC Kinshasa de venir le voir pour une séance de travail. Effectivement, comme vous le voyez nous sommes là, malheureusement Madame l’Administrateur du Budget est empêchée. C’est comme ça qu’elle n’a pas pu se présenter pour raison de santé. L’adresse du Ministre a été suffisamment claire. Il nous a donné beaucoup de conseils et il nous a fait part d’avoir signé un arrêté rapportant l’arrêté de notre suspension. Et, il veut que la paix et la sérénité puissent régner au sein de l’Institut Supérieur de Commerce de Kinshasa », a dit Augustin Mbangala.

Kevin Inana

About

POST YOUR COMMENTS

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com