Contrairement à une fausse alerte : Yav Tshibal reste MSR/Rassop

Contrairement à une fausse alerte : Yav Tshibal reste MSR/Rassop

This post has already been read 472 times!

Il n’entend pas se laisser aller au jeu des gens qui respirent la haine, qui s’activent à lui faire un faux procès, si pas un procès d’intention, en le diabolisant, tout simplement. Ex Vice-gouverneur du Katanga, Yav Tshibal apporte un cinglant démenti, contrairement à ce qu’un journal en ligne a affirmé dans une de ses dernières livraisons, comme quoi, il aurait tourné le dos à Moïse Katumbi, à Pierre Lumbi Okongo et au Rassop. Non, réplique l’entourage immédiat de Yav Tshibal qui, dans une mise au point, rappelle que l’ancien Vice- Gouverneur du Katanga reste un proche de Katumbi, loyal devant la ligne de conduite tracée par Pierre Lumbi Okongo du MSR et Félix Tshisekedi Tshilombo du Rassop. Il en va pour preuve, sa participation financière, morale voire physique à toutes les activités auxquelles il est convié. Ce faisant, il invite ses détracteurs à abandonner la voie empruntée. Ci-après, le démenti de Yav Tshibal.

L’ex Vice-gouverneur du Katanga est victime des attaques personnelles et des accusations non fondées. En effet, dans l’une de ses dernières livraisons, le journal en ligne « La voix de l’Amérique au Canada » a affirmé, sans donner des preuves, que Yav Tshibal a trahi Moïse Katumbi, a trahi le Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au Changement (Rassop) et a tourné le dos au MSR de Pierre Lumbi Okongo.

La seule preuve de trahison que le journal « La voix de l’Amérique au Canada » retient contre Yav Tshibal est que celui-ci avait refusé de démissionner le même jour que Katumbi et qu’après avoir quitté ses fonctions de Vice-gouverneur, Yav Tshibal aurait accepté de travailler comme Directeur des Ressources Humaines de la Compagnie Minière CHEMAF.

Que d’attaques personnelles, que des discours de la haine. Car, en effet, pour ceux qui le connaissent depuis plus de 20 ans, Yav Tshibal a toujours été un monsieur intègre, loyal et respectueux de ses engagements.

Le fait pour un Vice-gouverneur d’accepter le poste d’Administrateur ou de Directeur des Ressources Humaines est plutôt un exemple de modestie et de participation à la construction de la société. Ainsi, Nicolas Sarkozy après l’Elysée a accepté le poste d’Administrateur d’une Chaine Hôtelière tandis que Bill Clinton est un Consultant international. Ça montre que les fonctions politiques ne devraient constituer une carrière à vie ou une spécialité. C’est un modèle pour la jeunesse congolaise.

C’est en sa basant sur ses qualités que le Mouvement Social pour le Renouveau « MSR » avait préféré aligner ce digne fils de Katanga, dans le Lualaba, comme colistier et Candidat Vice-gouverneur de Moïse Katumbi (alors PPRD) pour le gouvernorat du Grand Katanga. L’élection qu’ils ont remportée haut les mains en février 2007 face au ticket du Pasteur Théodore Ngoyi, soutenu par le MLC de Jean-Pierre Bemba.

Et, pendant les 9 ans de leur gestion à la tête du Katanga, Yav Tshibal a toujours fait preuve de bonne gouvernance, de loyauté politique et d’intégrité morale.

Cet ancien haut cadre de la SNCC a amené son dynamisme au Gouvernement provincial et n’a jamais coupé le cordon ombilical avec son Parti le MSR, piloté par Pierre Lumbi Okongo.

Bien au contraire, ses proches et même ceux qui l’observent très objectivement peuvent l’attester : Yav Tshibal, a toujours été présent de tous les rendez-vous et de toutes les rencontres politiques de l’Opposition organisés depuis 2006. Il était avec Moïse Katumbi lors de sa dernière apparition publique à Lubumbashi avant l’exil, il était activement présent lors des deux journées du Conclave du Rassop tenu le 21 et 22 juillet à Kinshasa et participe financièrement, moralement et physiquement à toutes les réunions du MSR, du G7 et du Rassop où il est convié.

Ainsi,  en un mot comme en mille, rien n’indique que Yav Tshibal est un «mouchard» ou un «Perreux profiteur de la dernière heure », comme le laisse entendre ceux qui négocient déjà sa peau avant de l’abattre.

Au contraire, l’ancien Vice-gouverneur du Katanga reste un proche de Moïse Katumbi, loyal devant la ligne de conduite tracée par Pierre Lumbi Okongo du MSR et Félix Tshisekedi Tshilombo du Rassop.

Halte donc à la diabolisation !

About

POST YOUR COMMENTS

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com