A la découverte d’un nouveau talent à Paris. Papy Kayembe prend des ailes et impose son style «Oldofolk» !

A la découverte d’un nouveau talent à Paris. Papy Kayembe prend des ailes et impose son style «Oldofolk» !

This post has already been read 488 times!

Basé en France, l’artiste congolais Papy Kayembe wa Kayembe, alias Sepelas, fait la fierté de la République Démocratique du Congo grâce à son nouveau style musical dénommé «Oldofolk». Très apprécié par les amoureux de la culture, son style est fait d’un mélange des techniques musicales traditionnelles de son pays et des sonorités modernes.

Artiste engagé et authentique, Papy Kayembe s’est lancé effectivement dans l’art d’Orphée en 2005.

A l’époque, il fonde un groupe musical Black Stars Feeling. Pleine d’ingéniosité et de dextérité, ce groupe va mêler avec brio les techniques musicales traditionnelles et les sons modernes pour produire une musique métissée. A l’aide des instruments traditionnels (tam-tam, xylophone, djembe, maraca, bidon de fortunes, guitares…), ils sont, ensemble avec leurs compagnons, parvenus à donner naissance à un nouveau genre musical.

Ainsi, le mélange de ces instruments modernes et traditionnels a produit une culturalité originale pour sortir une nouvelle formule appelée «Oldofolk» qui est une musique de recherche que l’artiste tient mordicus à valoriser. Le fruit d’une confrontation fructueuse entre la richesse culturelle du Congo et la sonorité étrangère.

Chanteur et percussionniste de talent, il a réussi à développer son style dont le fondement est systématiquement élaboré sur base du tempo musical congolais. Garder l’originalité: voilà la vision pure de ce jeune artiste qui s’est résolument engagé dans la promotion de la culture. «Mon style n’est rien d’autre que le fruit d’une symbiose des techniques musicales traditionnelles, jetées dans les oubliettes mais riches en mélodies avec des sonorités modernes de Fink, reggae, rumba, soukous», a-t-il expliqué.

Sur le plan thématique, Sepelas puise ses inspirations dans les contes, les chants et les rythmes musicaux de sa province d’origine, le Kasaï Central. Il s’inspire également des musiques de Michaël Jackson et Bob Marley.

Dans son inlassable quête du nouveau son, l’artiste sera profondément touché par la valeur intrinsèque de la musique traditionnelle de son pays. «J’ai découvert dans mon pays une musique qui renferme des vertus et des merveilles, voire des rythmes symphoniques. Des sons et des chants qui guérissent des malades, édifient et inspirent l’éveil de conscience», a-t-il témoigné. Très ambitieux, le chanteur congolais est déterminé à réaliser une musique à la fois pédagogique et plaisante pour une société éveillée et pleine d‘avenir.  Sûr de son travail, il ne ménage aucun effort afin d’imposer son style à l’international et aussi gagner une place de choix dans la sphère musicale congolaise où trônent les stars de la rumba ou du ndombolo.

En France, Papy Kayembe fait aussi des prestations scéniques. Chaque production a été toujours une occasion de découvrir ses talents et, surtout, de détendre grâce à la magie de sa voix qui procure la gaieté et les sourires chez les spectateurs. Une aubaine pour ausculter un soubassement musical réel et vérifiable avec des chants et rythmes tradi-moderne, dont les valeurs reflètent la diversité culturelle du pays.

Aubin Kandembi

About

POST YOUR COMMENTS

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com