Invité de l’émission ‘’Nganda ya ba Nganga’’ sur la RTNC. Russie 2018 : Denis Kambayi réaffirme son soutien aux Léopards et reste optimiste pour la suite

Invité de l’émission ‘’Nganda ya ba Nganga’’ sur la RTNC. Russie 2018 : Denis Kambayi réaffirme son soutien aux Léopards et reste optimiste pour la suite

This post has already been read 591 times!

Aussitôt après le nul spectaculaire RDC-Tunisie (2-2) du mardi 5 septembre 2017, au stade des Martyrs de la Pentecôte, à Kinshasa, comptant pour la 4ème journée des éliminatoires de la Coupe du Monde Russie 2018, les voix se sont élevées par-ci et là, à la recherche d’un bouc-émissaire, un petit sorcier qui aurait été à la base de ce résultat des vaillants Léopards face aux Aigles de Carthage de la Tunisie. Très choqué par une certaine opinion qui fait allusion à sa personne, Denis Kambayi qui tombe malade à chaque fois que les Léopards ne gagnent pas un match, s’est confié à l’émission ‘’Nganda ya Ba Nganga’’ sur la Rtnc pour clamer son innocence. Toutefois, en bon supporter de son équipe nationale, Denis Kambayi reste optimiste pour la suite de la campagne. Il y a encore deux matches à bien négocier, et tout peut arriver, soutient-il.

Pour les troubadours, Denis Kambayi, vainqueur du Chan Rwanda 2016, aurait emporté ce qu’ils appellent  ‘‘Nzungu’’, entendez : marmite. Raison pour laquelle, après son départ du Ministère des Sports, c’est le déluge, plus rien ne marche. Les Léopards ne font qu’enregistrer défaite sur défaite, élimination sur élimination.  De la Can Gabon 2017, jusqu’au Mondial Russie 2018, en passant par le Chan Kenya 2018, en tout cas, que des échecs. Des éliminations en cascades pour lesquelles Denis Kambayi serait à la base, racontent les extrémistes, alors que ce dernier n’est ni joueur de football, ni entraîneur, encore moins un féticheur, mais plutôt un simple citoyen congolais comme tout le monde, chrétien engagé, fils du Pasteur de surcroît. A l’en croire, ce sont des allégations qui font rire, mais qui font en même temps mal, voire très mal. Loin de vouloir s’expliquer devant une opinion isolée, Denis Kambayi déclare simplement qu’il n’est ni de près, ni de loin dans la gestion et prestation de l’équipe nationale de la RDC. «J’ai fais mon temps avec ma méthodologie de travail, avec effets et résultats immédiats, et aujourd’hui ce n’est plus moi, ce n’est même plus celui qui m’a remplacé immédiatement, c’est plutôt quelqu’un d’autre. Quelle est cette puissance que je dispose, moi Denis Kambayi, pour s’opposer à plus de 150 Chefs coutumiers que le Ministre Papy Nyango a réunis le lundi 4 septembre avant le match? », S’interroge-t-il une fois de plus, avant de conclure en disant : « je n’ai rien, et je ne peux rien, rien du tout. Le football, c’est l’esprit. Celui qui connaît, il connaît. Celui qui ne connaît pas, il ne connaît pas ».

Qu’est-ce qui s’est-il passé ?

Avant le match aller du 1er septembre à Rades, il n’y avait pas eu grand-chose faut-il le dire, en termes de préparation et mobilisation. Mais, au match retour après avoir été battu à l’extérieur (1-2), c’est alors que le Ministre Papy Nyango, à la recherche lui aussi d’une victoire à la maison, a réuni tous les acteurs influents du football congolais, le samedi 2 septembre, dans son bureau, au stade des Martyrs, pour réfléchir sur comment battre la Tunisie, le mardi 5 septembre 2017. Ce qui est tout à fait normal, le football, c’est aussi l’unité. Il y avait dans cette réunion, quelques anciens Ministres des Sports qui, d’une manière ou d’une autre, ont acquis une certaine expérience dans des pareilles rencontres décisives. Ils étaient là, le Ministre Egwake Omer qui a conduit les Léopards à la Can Tunisie 2004, le Ministre Patrick Sulubika qui a gagné la première édition du Chan avec les Léopards en Côte d’Ivoire 2009, le Ministre Denis Kambayi, qui, tout récemment a brillé de mille feux en allant battre le Rwanda, prendre la Coupe de la 4ème édition du Chan des mains de Paul Kagame et ramener à Kinshasa. Une réunion élargie avec la présence de plusieurs personnalités, dont le Ministre d’Etat, Jean-Pierre Lisanga Bonganga. Le Ministre Willy Bakonga seul était le grand absent. De cette réunion, toutes les battéries étaient mises en marche pour battre la Tunisie. Mais, dommage, apprend-on, les résolutions de cette réunion n’ont pas été mises en pratique. Une deuxième réunion prévue dimanche 3 septembre à 9 heures n’avait plus eu lieu. Qui est le sorcier ?

Denis Kambayi dit qu’il est supporter des Léopards, et restera supporter de son équipe nationale, patriotisme oblige. Il reste optimiste pour la suite des éliminatoires, tout n’est pas encore complètement fini. Il y a encore deux journées à bien négocier.

Guy Elongo 

 

About

POST YOUR COMMENTS

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com