‘‘Le Monde au Féminin de la Voix de l’Amérique’’. MSC : Laurent Batumona jette des fleurs aux femmes de son parti !

‘‘Le Monde au Féminin de la Voix de l’Amérique’’. MSC : Laurent Batumona jette des fleurs aux femmes de son parti !

This post has already been read 224 times!

A quelques jours de la rentrée parlementaire, prévue le jeudi 15 septembre 2015, le Président du Mouvement de Solidarité pour le Changement, l’Honorable Laurent Batumona s’est exprimé en direct dans l’émission  ‘’Le monde au Féminin’’ de la voix de l’Amérique à Washington. Il a, à l’occasion, parlé de l’implication des Femmes et jeunes en politique en RD Congo. Dans cet entretien avec Nathalie Barge, il démontre les avancées des femmes qui se sont engagées en politique dans son parti politique, le Mouvement de Solidarité pour le Changement, et les obstacles qu’elles rencontrent. Il vante les grands piliers de son Parti que sont La Ligue Nationale des Femmes et La Ligue Nationale des Jeunes. L’élu de la Funa a salué le courage de la femme congolaise dans la prise en charge de son foyer et ses  atouts dans les affaires. La violence faite à la femme, l’instabilité politique qui bloque l’épanouissement de la jeunesse mais, également, l’absence des investisseurs pour éponger le chômage, sont les sujets abordés au cours de cette émission.

A la question de savoir s’il y a une structure des Femmes dans son Parti, le Mouvement de Solidarité pour le Changement, Laurent Batumona répond : «Oui. Nous avons une structure qui s’appelle La Ligue Nationale des Femmes. C’est là où tous les problèmes du Parti concernant les femmes sont soumis, analysés et c’est là qu’on les oriente pour des solutions adéquates. C’est une structure qui fonctionne très bien et est appréciée au  niveau du Parti». Il s’est appuyé sur les statistiques pour faire voir qu’en RDC la femme représente 60% et les hommes 40%. Ces chiffres, mieux cette balance en faveur de congolaises, au niveau du MSC, est considérée comme une potentialité, et donc, des électrices et candidates aux compétitions politiques. C’est à ce point précis qu’il a parlé de sa vision qui consiste à inciter la femme au sein de son Parti à se présenter comme candidate à n’importe quel poste en politique. ‘’Je compte beaucoup sur la femme’’, dit-il. Sur les antennes de la Voix de l’Amérique, il a démontré que dans son Parti lorsqu’il fixe ‘‘un rendez-vous d’une réunion, qu’importe le retard causé soit par des embouteillages, soit par des aléas, j’ai souvent trouvé les hommes partis. Mais, les femmes sont toujours là pour écouter le message que leur leader apporte. C’est pourquoi, moi j’ai toujours privilégié les femmes parce qu’elles jouent un rôle important dans la politique de mon Parti. Elles sont sérieuses’’, lâche-t-il. Les femmes du MSC, vante le Député Laurent Batumona, sont impliquées en politique, elles sont attentives, actives et prêtent à chercher des solutions aux problèmes qui se posent au Parti.

Obstacles

A en croire le Président du MSC, les femmes rencontrent des obstacles qui les empêchent de s’engager en politique. Le premier obstacle, c’est au niveau du foyer où le conjoint peut ne pas accepter. Un autre obstacle est d’ordre financier. ‘’En RDC, pour faire la politique, il faut avoir suffisamment des ressources financières. Les partis politiques n’ont pas de financement de l’Etat. C’est ce qui affaibli souvent la femme du fait qu’elle doit prendre en charge sa candidature en attendant que le Parti la soutienne avec plus ou moins 20 à 30% de son budget’’.

Atouts de la femme congolaise

Il a rappelé, d’une manière générale, les caractéristiques courageuses des femmes congolaises qui, depuis les tristes pillages des années 1991 et 1993, ont pris en charge les dépenses ménagères, elles sont devenues entrepreneures. Abordant la question de violence faite à la femme, il a condamné cette pratique transformée en fonds de commerce. ‘’En tant que Député National, nous avons voté des lois pour protéger la jeune fille ou la femme. Mais, il faut déplorer le système qui transforme cette pratique en fonds de commerce où une dame soutient, malhonnêtement, qu’elle est victime d’un viol pour bénéficier de l’argent’’.

Concernant la jeunesse

Il a répondu à la question de savoir que peut-on attendre de la jeunesse au Congo-Kinshasa. ‘’Cette catégorie importante de la population congolaise est presque abandonnée par le pouvoir en place. Elle est laissée pour compte à tous les niveaux et surtout scolaire’’, dixit Laurent Batumona. Les efforts, dit-il, doivent être fournis pour qu’elle puisse rentrer dans le seuil de l’acceptabilité qui existe partout. Comme la politique, justifie-t-il, gère tout, en RDC la politique est à l’arrêt. ‘’Il faut qu’il y ait des investissements pour créer de l’emploi. Ceci appelle un climat des affaires apaisé, souple pour gagner la confiance’’, selon lui. Laurent Batumona a salué la perspicacité, l’esprit créatif, en quelque sorte la débrouille dont les jeunes font montre. ‘’Avec les sociétés de télécommunications, beaucoup de jeunes ont créé de l’emploi. Ils sont aussi très assidu dans la pratique du sport’’, lance-t-il.

Rappelons que pendant son séjour américain, le Président du MSC a rencontré l’Ambassadeur de la RDC aux Usa avec qui il a eu des échanges fructueux sur les enjeux électoraux en RDC. Il a été reçu à NDI avant de présider une réunion avec la diaspora à Michigan, aux Usa.

Peter Tshibangu

About

POST YOUR COMMENTS

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com