Délocalisation du match Lybie-RDC : La Fifa refuse d’accéder à la demande de la Fecofa ?

Délocalisation du match Lybie-RDC : La  Fifa refuse d’accéder à la demande de la Fecofa ?

This post has already been read 511 times!

La Fédération internationale de football association (Fifa), tape du poing sur la table et décide que le match Libye-RDC, comptant pour la 5ème journée des éliminatoires de la Coupe du Monde 2018, se jouera bel et bien, le 7 octobre prochain, à Monastir, en Tunisie.  Elle a, en effet, rejeté la demande de la Fecofa, sollicitant la délocalisation de ce match dans un autre lieu que la Tunisie, devenue le potentiel challengeur de la RDC en route pour la Russie 2018. La Fecofa a écrit le mercredi, 6 septembre, et la Fifa a réagi aussitôt, soit le vendredi, 8 septembre. Pourquoi la Fifa refuse-t-elle alors d’accéder à cette demande de la Fecofa qui, pourtant, est légitime ?

Pour certains analystes interrogés, c’est un complot contre la RDC. La Fecofa ne pèse rien. La Libye, frappée par des problèmes sociopolitiques, a été contrainte de jouer ses matches à domicile de cette campagne Russie 2018 en dehors de son territoire national. Elle a reçu la fameuse Tunisie le 11 novembre 2016, au stade Mustapha Tchaker de Blida, en Algérie. Elle a, ensuite, reçu la Guinée, le 31 août dernier, en Tunisie, comme pour dire qu’elle peut aussi recevoir la RDC soit au Maroc, soit en Egypte et ailleurs. La Fecofa s’est appuyée certainement sur le principe de ‘‘récusation’’, car, « nous avons assisté à des matches où, une équipe récuse un arbitre, et les organisateurs se voient dans l’obligation de désigner un autre. Si cela n’est pas le cas avec le terrain, la Fifa devait, ne fut-ce que par jurisprudence, accédé à cette demande, d’autant plus que la RDC en Tunisie, ne jouera pas que contre la Libye, mais aussi contre la Tunisie à la fois. Les deux équipes se disputent l’unique place du groupe A pour la Coupe du Monde. La Tunisie n’est pas encore qualifiée, la RDC n’est pas encore aussi éliminée. Le tout se joue à la 5ème journée. Pour maintenir les chances égales, la Fifa devrait simplement instruire à la Libye de choisir un autre pays, autre que la Tunisie, où les Léopards devaient jouer sans préjugés. C’est logique. L’on ne sait pas pourquoi la Fifa refuse sans évoquer des vraies raisons de son refus. C’est ce qui fait dire à une certaine opinion, que ce serait un complot. A la Fecofa d’ouvrir les yeux.

EG

About

POST YOUR COMMENTS

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com