Limete/Kingabwa Libongo : les vendeurs déboussolés !

Limete/Kingabwa  Libongo : les vendeurs déboussolés !

This post has already been read 218 times!

 

Le mardi, 12 septembre 2017, dans l’avant-midi, les fins limiers du journal La Prospérité se sont intéressés aux activités dans différents ports de Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo.  C’est un monde fou ça et là. Des bousculades à l’image des embouteillages, généralement connus pour des véhicules. Mais, ici ce sont des gens qui venaient. Les uns pour vendre leurs marchandises, les autres pour acheter. Une véritable ambiance de commerce. Seulement, tout n’est pas en rose. Les vendeurs, déboussolés, se plaignent de ne pas bien réaliser leurs affaires, parce que le roi dollar américain fait sa loi.

Aux ports Gobila, Baramoto et autres, les bousculades sont le lot quotidien des marchands. Ici, ce sont des passagers qui s’activent pour leurs voyages.  Là, ce sont des  porteurs qui tente de s’effrayer un chemin, d’autres se disputent les bagages ou au besoin un client. Là encore, des débrouillards, des vendeurs à la criée, transportant sur eux des petites boutiques mobiles. Mais aussi des vendeurs en gros ou en détail. Ces ports qui se trouvent dans la commune de Limete/Kinshasa, quartier Kingabua, regorgent quasiment toutes  les richesses de la République Démocratique du Congo venant de l’intérieur du pays. A la grande surprise, les vendeurs déplorent la baisse de la vente, depuis qu’il y a eu dépréciation du Franc congolais face au roi dollar américain.  Dans ces marchés, il y a presque tout ce qui a trait aux produits de première nécessité. Les poissons fumés, salés, les haricots, les arachides, les bananes, les foufou, les maïs, les viandes boucanées, de l’huile de palme, les habits usagers et d’autres articles. Malgré tout ça, la vente s’effectue à compte goutte, ont fait savoir quelques vendeurs. En outre, les kinois n’ont peut être pas la culture de manger frais. Car, leur particularité, ce sont des vivres congelés, c’est-à-dire, des aliments conservés pendant longtemps dans les congélateurs. Il est temps que les kinoises et Kinois puissent en profiter pour  manger frais, afin de vivre longtemps, importe peu, le temps difficile que court la RD. Congo, conseillent quelques vendeurs. Et d’ajouter que dans les aliments frais, on y trouve : le fer, et tant d’autres vitamines.  A les en croire, le plus grand problème de l’heure, qui complique la vente sur le marché, n’est rien d’autre que l’inflation. Pour eux, le Gouvernement doit prendre ses responsabilités, pour faire cesser cet état de choses et œuvrer la stabilité du FC.

Christian Dangonda

About

POST YOUR COMMENTS

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com