Redynamisation du Secteur d’Assurances SONAS S.A : Carole Agito invite les entités à plus de rigueur!

Redynamisation du Secteur d’Assurances  SONAS S.A : Carole Agito invite les entités à plus de rigueur!

This post has already been read 222 times!

C’est à la fois un rappel à l’ordre et un réarmement moral que Madame Carole Agito, Directeur Général a.i. de la Société Nationale d’Assurances Sonas S.A, a adressé aux entités de cette société. Ceci, en organisant successivement, les 6 et 13 septembre 2017, en la salle du Conseil d’Administration, des réunions d’évaluation semestrielle qui ont regroupé toutes les quatre-vingt (80) entités de la Sonas disséminées à travers toute la République Démocratique du Congo. D’après elle, en effet, eu égard à la situation conjoncturelle qui taraude les économies à travers le monde, on ne peut pas se blottir derrière cette crise pour ne pas donner satisfaction dans le travail qui est demandé. Autrement dit, chacun devrait donner le meilleur de lui-même pour aider l’Etat congolais, par devers lui, le Chef de l’Etat Joseph Kabila afin de réussir l’œuvre de la reconstruction nationale mais aussi, l’émergence tant souhaitée dans un proche avenir.

Il est question pour Mme Agito d’examiner, dans les moindres détails, ensemble avec ses différents collaborateurs, la situation réelle de l’entreprise.

De ce fait, en présence du Président a.i. du Conseil d’Administration, Augustin Kissimba Lutemo, le patron de la Sonas a creusé dans le fond de la moelle épinière pour ressortir le problème qui préoccupe, au plus haut point, la haute direction de la Sonas. A cet égard, plusieurs sujets inscrits à l’ordre du jour ont été débattus. Mais, au-delà de tout, Mme le DG a.i, plus que battante, a focalisé son attention particulière notamment, sur la production, la situation fiscale et parafiscale, le transfert de la quote-part siège, les assignations pour la paie des agents du siège, l’élaboration et l’exécution du plan de trésorerie, le paiement des sinistres et le non-respect de certains chefs d’agences de l’intérieur du pays notamment, ceux du Kasaï, de suivre à la lettre la bancarisation de la paie. Séance tenante, la manageuse de la Sonas S.A a instruit tous les responsables d’agences de prendre conscience, de mettre en application tous les points sus-évoqués en vue de booster leurs entités pour que celles-ci soient davantage compétitives et efficaces. Ce qui permettra, à coup sûr, de vaincre la mutation liée à la libération du secteur des assurances.

En ce qui concerne la production, le numéro un de la Sonas S.A fait remarquer que celle-ci a connu une régression pour la plupart des entités. Car, dit-elle, 2016 a été plus fructueuse par rapport à Juillet 2017.

Qu’à cela ne tienne, cette situation s’expliquerait par la baisse des matières premières au niveau mondial.

Par ailleurs, s’agissant de la situation fiscale et parafiscale, la première d’entre les cadres et agents de la Sonas, s’est appesantie plus à ce niveau, en interpellant les uns et les autres d’entreprendre beaucoup d’efforts afin de reverser aux régies financières la TVA et l’IPR dus à l’Etat congolais pour contribuer à la construction du pays.

Plus loin, elle promet des sanctions sévères à l’endroit de tous ceux qui vont enfreindre aux mesures d’assainissement de gestion prises par la haute direction de la Sonas. Il s’agit, insiste-t-elle, du non-respect des instructions portant transfert de la quote-part siège, le non-respect du plan de la trésorerie pour la plupart des entités qui ne sont pas réalistes. C’est-à-dire, les recettes prévisionnelles sont les mêmes pour chaque mois, elles sont faites en fonction des dépenses demandées alors que les dépenses doivent être fonctions des recettes.

Quant au paiement des sinistres, il a été demandé à chaque Chef d’agence d’améliorer leur mode de paiement des sinistres afin de respecter l’objet social de la Sonas qui est l’indemnisation des sinistrés. Car, déplore Mme Agito, depuis un certain temps, les sinistres sont payés timidement pour la plupart des agences. Comme quoi, chaque responsable a été invité de changer la méthode de travail pour améliorer la production mais également, répondre efficacement à l’objet social de l’entreprise qu’est l’indemnisation des sinistrés toutes branches d’assurances confondues.

Il convient de rappeler que le Conseil d’Administration ainsi que la Direction générale procèdent à l’évaluation régulière des entités Sonas dans l’ultime but de les rendre plus performantes.

Eugène Khonde

About

POST YOUR COMMENTS

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com