‘‘Ministre des Poubelles’’: l’artiste Botalatala convainc le public!

‘‘Ministre des Poubelles’’: l’artiste Botalatala convainc le public!

This post has already been read 313 times!

L’artiste congolais Botalatala, alias ‘‘Ministre des Poubelles’’, auteur du film documentaire portant son sobriquet, a pris part à la projection de son œuvre réalisé par le Journaliste Français, Quentin NOIRFALISSE, qui était aussi présent. In globo, ce film documentaire explique la réalité du vécu quotidien des congolais. Et, surtout, les grandioses difficultés liées au métier de l’artiste, en dépit de la considération que l’art du bois revêt sous d’autres cieux.

Pourquoi Ministre des Poubelles?

Pour Botalatala, ‘‘tout est poubelle, mais, tout n’est pas à jeter dans la poubelle. Cependant, il faut tout recycler. Car, même dans la poubelle, on peut y ramasser quelque chose d’important’’.

Il estime que  la poubelle constitue une source d’inspiration non négligeable.

Dans son métier d’artiste plasticien, Botalatala est conscient qu’il doit participer à l’éducation civique, électorale et consort, dans le but d’éveiller les consciences de ses concitoyens. Ceci, en s’inspirant des poubelles afin de puiser la matière qui le conduit à fabriquer les œuvres d’art plastique. Il conseil de ne pas minimiser son environnement et l’homme. Il en est de même pour les sociétés plus civilisées qui veulent piétiner l’Afrique qu’il considère comme un cimetière pillé par les multinationales qui n’ont laissé qu’une poubelle.

Ce film documentaire est le fruit d’un travail réalisé pendant trois ans, soit de 2014 à 2017.

Son Réalisateur, Quintin NOIRFALISSE, a affirmé qu’il est à son premier film documentaire. Mais, il a réussi à découvrir la culture congolaise. Il reste certain que bien que Botalatala soit dépourvu de moyens financiers nécessaires pour sa survie quotidienne, il demeurera, par ailleurs, riche grâce à ses œuvres qui représentent une richesse incommensurable, tant pour la génération présente, que pour les générations futures. Car, selon lui, ce film est porteur du message noble: «l’endurance dont les hommes sont appelés à cultiver comme vertu, en dépit des contraintes sociopolitiques et économiques. Car, dit-on, «l’homme ne mangera qu’à la sueur de son front».  ‘’La poubelle est une source d’inspiration non de moindre. On y rencontre tout ce que l’homme utilise. Cette poubelle, c’est la société. La poubelle est donc un Ministère, d’où l’inspiration du choix du titre de ce film documentaire, purement congolais’’, a-t-il achevé.

Jacques Kitengie

About

POST YOUR COMMENTS

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com