Née un certain 27 septembre : Gros plan sur Barbara Kanam, la Diva africaine !

Née un certain 27 septembre : Gros plan sur Barbara Kanam, la Diva africaine !

This post has already been read 503 times!

 «Je remercie le Seigneur Dieu Tout-puissant pour sa grâce. Il m’a accordé une année de plus. Le meilleur reste à venir. Qu’il donne la santé, le courage et la force de continuer à donner du bonheur autour de moi et qu’il veille sur toutes les personnes qui me sont chères. Je suis encore et toujours en deuil. Je pleure mon confident, mon petit et mon meilleur collaborateur, en la personne de Zarko qui était le gérant de ma boutique Kanam Luxury. Il est parti tout jeune, à fleur d’âge, en début de ce mois. Paix à son âme !».

C’est en ces termes que la Grande Diva de la chanson africaine s’est exprimée, à l’occasion de son anniversaire de naissance, le 27 septembre 2017, au journal La Prospérité. Barbara Kanam  a placé cette célébration sous le signe  d’amour, de partage et surtout  de méditation.

Quarantaine révolue, rappelle-t-on, la chanteuse  congolaise s’est résolument engagée dans la musique  au début des années 2000, après ses études de comptabilité  dans une école d’économie, en Afrique. Mais, sa carrière a pris sens et s’est dessinée sous la bénédiction de la Côte d’Ivoire qu’elle considère toujours comme sa seconde patrie.

Passionnée et disciplinée, la belle Barbara a fait ses preuves et continue à se défendre grâce à sa prouesse artistique et à l’ensemble de ses œuvres vertigineuses.

Pétrie d’un talent méticuleux, la chanteuse est considérée comme l’une des plus belles voix féminines d’Afrique. C’est son deuxième album «Teti» qui la révèle au grand public du continent.

Ses chansons légendaires « Bibi Madeleine » et « l’argent appelle l’argent » en featuring avec Awilo Longomba  resteront et lui ont ouvert des portes dans l’univers de la musique africaine.

Sur le plan artistique, Kanam a apporté un style propre à elle, qui fait sa particularité. Soutenu par plusieurs  influences  tribales, le style « afro-world-afro music » dont il s’agit,  est son point fort. Pour la chanteuse, l’idéal reste de produire une musique  qui va fédérer le monde. En elle, on retrouve un mélange attrayant de plusieurs écoles de la musique congolaise dont la rumba et le soukous ou Ndombolo, qui produisent une variété  exceptionnelle.

Sur le plan thématique, la sublime cantatrice exploite et développe des sujets alléchants dans lesquels les messages cadrent avec certaines réalités dans la société africaine. A la fois, elle défend non seulement son art mais aussi et surtout la femme africaine à travers ses chansons lyriques et romantiques.

Très prolixe,  Barbara chante en français, swahili, lingala et anglais pour mieux conscientiser, réveiller les esprits et véhiculer certains messages d’espoir à la jeunesse et monde entier. Elle est, sans conteste, l’une des chanteuses congolaises et africaines à la voix aussi séduisante que glamour. 17 ans de carrière glorieuse, la patronne de Kanam Music compte 5 albums à son actif dont le dernier «Zawadi » lui a permis de gagner une pace de choix dans les cœurs de fans Kinois.

Celle que Papa Wemba, de son vivant avait baptisé « Triple Option », est  classée parmi les nouvelles étoiles de la génération montante qui assurent valablement la relève de la rumba en RDC.

Jordache Diala

 

About

POST YOUR COMMENTS

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com