Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Bagarres dans les Assemblées Provinciales. Tanganyika et Kasaï : les plénières suspendues par le VPM Ramazani Shadary

Bagarres dans les Assemblées Provinciales. Tanganyika et Kasaï : les plénières suspendues par le VPM Ramazani Shadary

This post has already been read 806 times!

Les scènes avaient laissé perplexe l’opinion. Desdits honorables députés qui rivalisent des coups. Il faut le dire, c’est plus qu’honteux et, par ailleurs, cela n’honore pas la grande nation qu’est la République Démocratique du Congo tout comme ces scènes dignes des films de Kung Fu ne donnent pas des bons exemples à la jeunesse. Ainsi, Emmanuel Ramazani Shadary,  Vice-Premier Ministre, Ministre en charge de l’Intérieur et Sécurité vient de lâcher sa décision. Jusqu’à nouvel ordre, ces deux assemblées ne pourront tenir des plénières. Et, les autorités des forces de l’ordre sont avisées quant à cette mesure. Pour devancer des contestations de cette dernière au sein de l’opinion, juste à titre d’éclaircissement, des sources proches de la Vice-primature de l’Intérieur et Sécurité ont effectué une mise au point sur la suspension des plénières dans les assemblées. Le maintien de l’ordre public et la sécurité relèvent du Ministère de l’intérieur. C’est légal, disent-elles.

Il s’agit là d’une mesure conservatoire. Dès lors que des missions d’enquêtes qui descendront sur terrain et  indiqueront que la menace pour la sécurité des personnes et de leurs biens n’existe plus, les plénières devront reprendre sans d’autres formes de procès. Car, il s’agit ici non pas de la fermeture des assemblées provinciales mais de la suspension des plénières. Au-delà de cet aspect, les assemblées provinciales comme toutes les autres institutions provinciales relèvent du Ministère de l’Intérieur.  A en croire des bouches autorisées, Il y a une jurisprudence en la matière et ce n’est pas une première. De 2009 à 2014, est-il rappelé, l’assemblée provinciale de la province de l’Equateur a été fermée 4 fois pour raison de maintien de l’ordre public après presque des cas similaires. Il y a plus d’une année, en sus, les plénières de l’assemblée provinciale du Nord Kivu ont été, aussi, fermées pour raison de maintien de l’ordre public par toujours le Ministère de l’Intérieur dont relèvent, justement, la sécurité et l’ordre public. Lorsque l’autorité compétente aura constaté qu’il n’y a plus menace à la paix, les plénières reprendront leurs activités.  Gouverner c’est prévoir, dit-on.  Même si les Députés provinciaux ont des problèmes entre eux, il y a des mécanismes constitutionnels pour les résoudre.  Mais, le samedi 29 septembre dernier, il s’agissait de la cérémonie d’ouverture solennelle de la session ordinaire en présence des invités qui ne sont pas des Elus comme eux. Comment des Députés peuvent donc, devant un public pareil, pouvaient-ils se livrer en spectacle ? Certes, sous d’autres cieux, dans d’autres assemblées, il y a aussi des bagarres autant si pas plus violentes. C’est donc presqu’une pratique parlementaire. Toutefois, ce pas lors de l’ouverture solennelle d’une session que cela doit avoir lieu mais, plutôt, pendant les débats parlementaires. Voilà, en un mot comme en mille, les aspects ayant conduit à la mesure conservatoire portant suspension des plénières dans les assemblées provinciales des provinces du Tanganyika et du Kasaï.

Audience au Ministère de l’Intérieur

Hier, lundi 2 octobre 2017, le Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Intérieur et Sécurité, Emmanuel Ramazani Shadary, a échangé avec les nouveaux dirigeants de la province  du Sud Kivu, Claude Nyamugabo et  Hilaire Kasusa, respectivement Gouverneur et Vice-gouverneur du Sud Kivu. Les hôtes de Ramazani Shadary sont venus non seulement présenter les civilités à ce dernier mais, aussi, suivre ses orientations pour la bonne marche de leur province. Claude Nyamugabo n’as pas manqué, à cette occasion, de rassurer la population de son entité, victime de certaines atrocités, de rester calme  et prendre son mal en patience, car le Gouvernement national s’attèle à restaurer totalement la paix au Sud Kivu.

La Pros.

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com