La Sonas S.A à la rescousse de 200 victimes

La Sonas S.A à la rescousse de 200 victimes

This post has already been read 172 times!

Conseil du Gouvernement en matière d’assurances en République Démocratique du Congo, la Société Nationale d’Assurances (Sonas S.A) a indemnisé, le jeudi 5 octobre 2017, 200 Victimes en assurances automobile, vie et incendie. Les opérations se sont déroulées dans une même ambiance à l’endroit habituel. Les victimes ont été réconfortées, malgré les difficultés conjoncturelles. C’est pourquoi, elles ont bien voulu exprimer leur sentiment de gratitude et de reconnaissance envers la haute hiérarchie de l’entreprise et l’ensemble du personnel. Il n’y a rien de plus précieux que de les rétablir dans leurs droits, ont-elles déclaré. Par ailleurs, il est important de signifier que les dossiers faisant l’objet d’indemnisation ont été analysés dans vingt-huit (28) agences Sonas de la Ville-Province de Kinshasa.

Un accident est un acte fortuit et imprescriptible. Il y a lieu de rappeler que l’assurance automobile est celle qui couvre les risques assurables, en cas d’accidents commis ou subis par un véhicule ou autres engins automoteurs. Elle est calculée en fonction du nombre de Chevaux Vapeurs (CV) du véhicule. Quant à l’assurance vie, elle répond à l’inadéquation d’une personne qui a cessé d’être active dans sa vie, soit frapper par la maladie, la mort ou la retraite. C’est une rente qui est versée à l’individu ou à sa famille par rapport à ses contributions de son vivant ou lorsqu’il avait encore son emploi ou la force de travailler. Enfin, l’assurance incendie est celle qui est liée aux risques assurables d’un immeuble commercial, d’habitation, d’une entreprise, d’un magasin, ou de tout autre bien mobilier ou immobilier exposé au risque de feu. Les cas d’incendies sont légions à Kinshasa. Ils sont souvent tributaires, soit de la négligence avec des bougies laissées allumées ou soit, de la mauvaise qualité de fourniture en électricité dont la tension peut surélever de manière brusque et inattendue ou encore des produits inflammables gardés dans des maisons résidentielles peuvent prendre feu. La paie des sinistrés du jeudi 5 octobre dernier, renseigne que la Direction Générale a indemnisé 90 victimes. Les agences de Bandalungwa, Funa, Huileries et Ngiri-Ngiri avec 4 dossiers indemnisés, chacune. Par contre, les agences de Barumbu, Fikin, Kalamu, Ngaba, Ngaliema et Sainte-Thérése  ont libéré, chacune, 1 dossier. Tel n’a pas été le cas, aux agences de Beach-Ngobila, Commerce, N’dolo, Socimat et Yolo avec 3 dossiers, chacune. Par ailleurs, l’agence de Gombe a traité et libéré 12 dossiers. 7 dossiers ont été liquidés dans chacune des agences de Kasa-Vubu, Lemba et N’sele-Maluku. Ils étaient à hauteur de 2 dossiers payés, dans chaque agence de Kintambo, Libération, Masina et N’djili. L’agence de Kingabwa avec 5 dossiers. Enfin, l’agence du 30 juin a indemnisé 6 dossiers.

Modalités à suivre pour se faire indemniser

Les modalités pratiques à suivre et reconnues à la Sonas S.A, lors de la survenance d’un sinistre stipulent que lorsque vous avez été cogné par un véhicule ou que c’est votre véhicule qui a cogné un individu ou un autre véhicule, la première démarche est celle de faire appel à un OPJ affecté à la police de circulation routière, pour constater l’accident et veiller à ce que le PV soit établi, conformément aux faits tels qu’ils se sont produits. La deuxième étape consiste en ce qu’en cas de collision avec un autre véhicule, il faut vérifier sur le lieu de l’accident, si votre adversaire est assuré.

Au cas où vous avez causé des dommages corporels à une personne, il vous est recommandé de prendre en charge les premiers soins pour sauver la vie humaine et soulager les victimes. Les coûts engagés seront remboursés par la Sonas.

La troisième étape est celle de faire la déclaration d’accident dans les huit (8) jours qui suivent l’accident, auprès de l’agence/SONAS où vous avez souscrit votre police d’assurance ou auprès de l’Agence la plus proche. Vous devez impérativement vous munir de votre preuve d’assurance. Attention, une fausse déclaration entraîne la déchéance de la garantie et des poursuites pénales. La quatrième démarche se situe au niveau de l’exhibition des preuves d’assurance par votre adversaire. De ce fait, il faut exiger de la Sonas qu’un numéro sinistre soit attribué à votre dossier et, enfin, qu’il vous soit remis un accusé de réception précisant toutes les pièces requises pour la gestion de votre dossier. La cinquième étape, enfin, n’intervient que dans le cas où vous êtes responsable de l’accident, vous devez à présent orienter la (les) victime (s) vers l’agence/Sonas gestionnaire de votre contrat pour sa prise en charge et, éventuellement, son indemnisation. Si votre adversaire est responsable de l’accident et que vous êtes assuré seulement en responsabilité civile, vous devez vérifier si votre adversaire est assuré, avant de l’inviter à respecter les différentes étapes prévues dans cette procédure. Lorsque votre adversaire, responsable de l’accident, n’est pas assuré, vous pouvez le poursuivre, conformément au Code civil pour obtenir la réparation à la suite des préjudices subis.

Eugène Khonde

About

POST YOUR COMMENTS

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com