Choix des sites pour les projets pilotes. Energie solaire : Essor chez Ingele Ifoto !

Choix des  sites pour les  projets pilotes. Energie solaire : Essor chez  Ingele Ifoto !

This post has already been read 181 times!

*Mardi 17 octobre,  le Programme Essor a présenté Jean-Marie Ingele Ifoto, au ministre de l’Energie et Ressources hydrauliques, les conclusions des visites de villes sélectionnées  pour servir des sites pilotes en énergie solaire dans le cadre du projet “Accès à l’électricité.

A ce sujet, pour des raisons pratiques,  six villes de taille  moyenne  (Mbandaka, Kenge, Gemena, Bumba, Isiro et Kasenga) ont dûment été  identifiées pour ces projets  pilotes. Mais, dans une première phase, trois d’entre elles  devraient être retenues, conformément   aux  rapports des visites réalisées.

D’ailleurs, le  compte rendu de ces  visites des  sites a été effectué au siège de l’Unité de Coordination et de Management des projets du ministère de l’Energie et des Ressources hydrauliques « UCM »,  une excroissance  de la  Cellule de Gestion du Projet Inga3.

Jusqu’ici, les  noms de ces  trois villes retenues n’ont pas encore été dévoilés. Essor promet, toutefois,  de le faire, dès que les  discussions en cours aboutissent.

Dans tous les cas, les sites à retenir doivent répondre à un critérium bien précis : “activité et potentiel économique; population; sécurité, logistique et connectivité; présence d’une activité industrielle; irradiation solaire; présence du secteur financier; situé dans une province prioritaire de DFID; activité de la Snel (ou d’un opérateur privé) et la volonté de payer.”

Electricité au tarif accessible à tous

Ghislaine Djapouop, chef du Programme à Essor explique que  le Projet Accès à l’électricité vise la mise en concession de différents projets sur des villes des moyennes tailles en RDC à travers un partenariat public-privé pour des projets à base solaire. “Nous allons avec le gouvernement identifier quelques villes sur lesquelles nous allons faire des appels d’offres au secteur privé et nous allons assister le gouvernement à monter ces appels d’offres pour attirer non seulement des investisseurs privés mais aussi des financements qui peuvent aider à rendre ces projets plus intéressants et plus bancables et permettre d’avoir une électricité à un coût relativement faible pour les populations”, déclare-t-elle.

Normalement, un site demande un investissement initial de 20 millions de dollars qu’ESSOR ne fournit pas. Essor met en place toutes les facilités pour obtenir cet investissement de la part du secteur privé mais aussi des donneurs comme la BM, la BAD qui financent des projets solaires en RDC.

Le programme Essor, financé par la coopération britannique DFID, assiste le gouvernement Rd congolais dans l’amélioration du climat des affaires et des investissements. Il dispose d’un portefeuille de projets dans différents secteurs.  Et l’un des projets sur lequel Essor travaille est celui qui vise l’accès à l’électricité à travers la mise en concession.

C’est dans ce cadre que les délégués d’Essor  étaient en réunion mardi 17 octobre avec Jean-Marie  Ingele. Le Programme Essor existe depuis 2015, le projet Accès à l’électricité depuis juin 2016. L’Essor travaille dans le cadre de ce projet de manière très étroite avec l’UCM qui relève  du ministère de l’Energie.

La Pros.

 

About

POST YOUR COMMENTS

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com