Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Président du Parti ‘‘Unité des Valeurs’’. Michel Okongo : ‘’ le Congo est à la dérive ‘’

Président du Parti ‘‘Unité des Valeurs’’. Michel Okongo : ‘’ le Congo est à la dérive ‘’

This post has already been read 909 times!

Le week-end dernier, Me Okongo Michel a donné de la voix face aux professionnels des médias. L’occasion pour lui, alors que l’émissaire de Trump séjournait au pays, de mettre les points sur les ‘’i’’ quant à la situation de dérive qu’il note en RDC. Et qui, à l’en croire,  a été amorcée depuis fin 2016 avec la non-organisation des élections pendant que le Président Kabila perdait, lui, sa légitimité avec la fin de son deuxième et dernier mandat constitutionnel. Depuis 2012, déjà, signale cet homme politique, les Sénateurs ainsi que les Députés provinciaux n’avaient plus mandat du peuple. Et, qu’au départ de février 2017, les Députés nationaux, eux aussi, n’avaient plus des mandats valides. Que de l’illégitimité des institutions ! ‘’Régit depuis le 20 décembre 2016, non plus par la Constitution, mais par un enchevêtrement des accords politiques accouplés par des arrangements particuliers, le Congo est à la dérive, en train de tanguer sur des eaux troubles, et rien, absolument rien, ne semble arrêter ceux qui sont à la barre‘’, confie avec des pincements de cœur Michel Okongo Lomena. Pour juguler la crise, l’Unité des Valeurs –UV-, selon les dires de son Président, ne jure que par la tenue des élections pour couronner la venue des nouveaux animateurs des institutions, détenteurs d’une réelle légitimité. Mais, si les joutes électorales doivent être organisées au-delà de la ligne rouge du 31 décembre 2017, comme voulu par l’Accord de la Saint Sylvestre, et tel que tout le pressage, il faut, absolument, le départ de l’actuel Président comme signal fort d’un redressement. C’est là le vœu de Michel Okongo.

‘’Ne disposant plus que d’une simple légalité constitutionnelle amoindrie et rongée par des arrangements particuliers, le Président de la République et sa majorité présidentielle élargie aux transfuges de l’Opposition font de la navigation à vue car, ne pouvant se servir d’un Accord politique en panne sèche, ils se servent par moment de la Constitution, uniquement à titre de référence, au lieu d’en faire un usage recommandé. Conséquences : bien qu’étant déjà à la dérive, notre pays ressemble à une jungle où les plus faibles se soumettent sans vergogne à la loi du plus fort, qui passe inexorablement pour être la meilleure ‘’, dénonce l’UV par la voix de son numéro Un. ‘’L’Assemblée nationale a cessé d’être un temple de la démocratie, devenant malheureusement une arène où s’affrontent les gladiateurs de la majorité au pouvoir contre ceux de l’Opposition, faisant passer à la trappe les intérêts et les attentes de notre peuple qui vit dans une misère noire ‘’, poursuit Michel Okongo qui, plus est, estime que les congolais vivent, désormais, dans une République dans laquelle une guerre des motions s’enregistrent au Parlement. Où, une navigation sans repère clair se constate sous une forte volonté politique de la mouvance de se maintenir ad vitam aeternam aux affaires. Pour mettre fin de manière définitive à la crise politico-électorale en RDC, Michel Okongo et sa formation politique ne comptent que sur deux choses : des élections et le départ du Président Kabila au-delà du 31 décembre 2017. Après le message  de la communauté internationale, en général, des Usa de Trump, en particulier, par la bouche de Nikki Haley, à savoir que s’il n’y pas des élections en 2017, ces joutes doivent avoir lieu non en 2019 comme la projetait la CENI de Nangaa mais en 2018, l’Unité des Valeurs devra, sous peu, de nouveau, délier la langue face à la perspective de cette transition durant laquelle, visiblement, la problématique du maintien ou non de Joseph Kabila se pose de nouveau.

Danny Ngubaa

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com