Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Lors de la rencontre avec la jeunesse de l’UNADEF. RDC : Timothée Tshimanga vulgarise l’Accord de la Saint Sylvestre!

Lors de la rencontre avec la jeunesse  de l’UNADEF. RDC : Timothée Tshimanga vulgarise l’Accord de la Saint Sylvestre!
Spread the love

This post has already been read 876 times!

Le samedi 4 novembre 2017, une matinée politique a été organisée par Timothée Tshimanga, dans l’enceinte de l’UNADEF situé à Barumbu.  Le président national de la ligue des jeunes du parti cher au Vice-ministre des affaires étrangères  Aggée Aje Matembo, l’UNADEF, s’est exprimé devant une panoplie de participants. Au menu, vulgariser l’Accord de la Saint Sylvestre et éclairer les lanternes pour la bonne interprétation  des articles 69 et 70 de la Constitution. Et, aussi, le chapitre II de l’Accord du 31 décembre 2017.

Alors que sur la scène politique le suspense  persiste  sur la question de la transition au lendemain du 31 décembre 2017, date à laquelle l’Accord de la Saint Sylvestre arrivera à sa caducité, l’UNADEF donne de la voix sur ces problématiques. Le président national et coordinateur de ligue des jeunes de l’Union nationale de démocrates fédéralistes, Timothée Tshimanga,  a abordé, le week-end dernier, lors de la matinée politique, ces différentes problématiques. Il était question pour lui, de vulgariser l’accord de la saint sylvestre  auprès des jeunes pour leur permettre de mieux  comprendre les méandres de ce compromis parce qu’ils sont souvent sujet à la manipulation et instrumentalisation par les acteurs politiques malveillants. En effet, comme un père de famille qui aime ses enfants, Timothée Tshimanga a tiré les oreilles des jeunes Kinois, il les a rappelés à la responsabilité alors que la fin de l’année approche à grand pas. La jeunesse est la cible principale des politiciens affamés qui cherchent par tous les moyens le pouvoir au travers  des voies fallacieuses, d’après lui. Quid de la date ultime du 31 décembre 2017 ? Timothée Tshimanga hausse le ton ! «C’est un jour tout comme les autres, il y aura rien du tout, le 31 décembre, ceux qui prient iront veiller, chacun vaquera librement à ses  occupations habituelles», lâche-t-il. En plus de cela, le président des jeunes de l’UNADEF a appelé à la vigilance. Il a insisté sur la mise en application dudit accord. «L’accord est appliqué et sa mise en œuvre est réelle, il n’y aura pas d’élections en 2017, mais il y en aura toujours comme promis par la CENI, nous avons eu la certitude lors de l’évaluation tripartite qui a réuni  le gouvernement, le CNSA et la CENI autour du table », dit-il.

Merdi Bosengele