Alors que la session de mars approche. AN : le projet du Budget 2018 se fait toujours attendre !

Alors que la session de mars approche. AN : le projet du Budget 2018 se fait toujours attendre !

This post has already been read 193 times!

D’ici le 15 décembre 2017, çà sera la clôture de la deuxième session parlementaire de l’année en cours. L’essentiel de cette seconde rentrée parlementaire, après celle de mars, c’est notamment l’examen et adoption de la loi budgétaire 2018, la loi portant organisation et fonctionnement du Conseil National de Suivi de l’Accord du 31 décembre 2016, la loi électorale etc. Il y a deux mois, plusieurs projets et propositions des lois ont été reçus et adoptés unanimement à  l’Assemblée Nationale. Celles précitées, néanmoins, qui sont très attendues trainent, jusqu’ici, dans les armoires de l’Exécutif, hormis la loi sur le CNSA qui a été proposée et jugée recevable, il y a une semaine. Le temps, quant à lui, n’est tributaire d’aucun caprice humain. Si le calendrier électoral publié s’échelonne jusqu’en 2018, il faut dire que la contrainte financière liée, inséparablement, au budget reste préoccupante. D’autant que ce dernier n’est pas encore examinée ni dans la Chambre Basse, ni la Chambre haute du Parlement. C’est fort de tout cela que le projet de budget est de pied ferme attendu à l’Assemblée Nationale comme au Sénat. Et, déjà, les Députés ont eu, sur initiative de l’Honorable Henri Thomas Lokondo, à interpeler le Premier Ministre Bruno Tshibala. 

Espère-t-on, toutes les lois essentielles seront proposées, reçues, examinées et adoptées, dans les 30 jours restants, avant que la session en cours soit complètement bouclée. La loi électorale séjourne jusqu’ici sur la table de l’Exécutif congolais, celle budgétaire mêmement. Quant à la loi portant organisation et fonctionnement du Conseil National de Suivi de l’Accord, celle-ci, au moins, en dépit du retard qu’elle a connu avant de parvenir aux Elus du peuple, est déjà dans la procédure au Parlement. Il reste la loi budgétaire que tous attendent impatiemment, deux mois après l’ouverture officielle de la présente session, elle n’atteint toujours pas la Chambre Basse. La loi budgétaire 2018 attendue à l’Assemblée Nationale laisse planer une ombre noire sur des élections à venir. Le projet de loi de finances exercice 2018 sera-t-elle examinée durant cette session ? La Question est posée.

Jacques Kitengie

About

POST YOUR COMMENTS

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com