Marche du 30 novembre. Kasaï Central : le MR condamne les arrestations et pertes en vies humaines dans ses rangs !

Marche du 30 novembre. Kasaï Central : le MR condamne les arrestations et pertes en vies humaines dans ses rangs !

This post has already been read 134 times!

Dans une déclaration  politique rendue publique le 1er décembre dernier, à Kinshasa, le Mouvement pour le Renouveau, parti politique cher au Député National Clément Kanku Bukasa wa Tshibuabua, élu de la circonscription électorale de Dibaya au Kasaï Central, a condamné avec la dernière énergie l’arrestation et les pertes en vies humaines de ses membres  au Kasaï Central,  lors de la marche organisée par le Rassemblement/Limete. Avec la motivation de signifier au pouvoir son départ ce 31 décembre au plus tard mais, aussi, de rejeter, avec force, le calendrier électoral de la CENI. A traves cette déclaration signée par Lucien Ingole Isekemanga, le Secrétaire Général, le Mouvement pour le Renouveau dénonce une tentative d’assassinat contre M. Denis Mukongo, Président Fédéral du Kasaï Central, en marge de ladite marche.  Car, ce dernier, en battant le macadam pacifiquement a fini par avoir une balle létale logée à sa jambe gauche. Ainsi, le MR demande-t-il au Conseil des Droits de l’Homme de faire pression afin que les libertés individuelles et collectives soient respectées au Congo-Kinshasa. Ci-dessous, l’intégralité de la déclaration du MR.

DECLARATION POLITIQUE DU MOUVEMENT POUR LE RENOUVEAU/MR

La RDC a connu le jeudi 30 novembre 2017 une journée particulière suite à l’appel à la marche organisée par le RASSOP pour exiger le départ du Président Kabila et le rejet du calendrier électoral publié par la CENI le 5 novembre 2017.

Au nom de l’unité d’actions de l’opposition, le MR a pris part à cette manifestation pacifique à travers toutes ses fédérations en RDC et déplore les morts, les blessés et arrestations. Parmi les blessés et arrestations le MR dénonce l’arrestation de ses membres dans les provinces de Tanganyika et Kasaï central. Le MR par la même occasion dénonce la tentative d’assassinat de son président fédéral, en la personne de Monsieur Denis Mukongo, à l’endroit duquel nous manifestons notre soutien et tous nos encouragements. En effet, ce dernier a été la cible d’une balle réelle tirée par les forces de l’ordre qui s’est logée dans sa jambe gauche alors qu’il manifestait pacifiquement aux côtés d’autres membres de l’opposition.

Le Mouvement pour le Renouveau exige qu’une enquête sérieuse soit diligentée et que les auteurs répondent de leurs actes devant la justice. Le MR rappelle aux autorités congolaises qu’en RDC les libertés publiques sont garanties par la Constitution et agir autrement serait sans doute une forme de violation des droits humains.

Au regard de ce qui précède :

  1. Le MR regrette toute perte en vies humaines et présente ses condoléances aux familles des victimes ;
  2. Le MR demande au peuple congolais de s’unir comme un seul homme pour arracher sa légitimité confisquée par le régime finissant de Kinshasa.
  3. Le MR invite tous les membres de l’opposition, des mouvements citoyens et forces vives à demeurer dans l’unité en vue d’atteindre les objectifs communs entre-autres l’alternance politique en RDC ;
  4. Le MR fait sienne la position de la CENCO sur l’avenir politique du Chef de l’Etat ;
  5. Enfin, le MR demande au Conseil des Droits de l’Homme des Nations Unies à faire pression sur le régime de Kinshasa afin que les libertés individuelles et collectives soient respectées sur toute l’étendue de la RDC.

Fait à Kinshasa, le 01 décembre 2017

Secrétaire Général

Ingole Isekemanga Lucien

About

POST YOUR COMMENTS

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com