Porte rouge/Matonge : Mi-Amor présente ‘‘Sha muene Basokin’’ !

Porte rouge/Matonge : Mi-Amor présente ‘‘Sha muene Basokin’’ !

This post has already been read 319 times!

Il n’est plus à présenter, ce grand griot de la nouvelle province de la Lomami. Il s’agit de Mputu Ebondo dit Mi-Amor, le Directeur artistique de l’orchestre emblématique du Busongye, connu sous le pseudonyme du Tout Grand Basokin. Ce grand label,  œuvre intelligente du Professeur Katanga, convient-il de le rappeler, venait de totaliser 35 ans d’existence le 17 novembre 2017. A l’occasion de ce grand événement qui sanctionne l’âge de maturité qu’aura atteint le TG Basokin, MiAmor a jugé bon de mettre sur la toile un opus interpellateur suite à la mission lui assignée, celle de sortir le Busongye au grand jour.  Ainsi, cette grande star de l’art d’Orphée a mis sur le marché du disque ‘‘Sha muene Basokin’’. Il s’est donné le devoir de le présenter le dimanche 24 décembre dernier. L’événement s’est déroulé au siège de l’orchestre nommé ‘’porte rouge’’ situé au croisement des avenues couloirs Madiakoko et victoire,  non loin de la maison communale de Kalamu.

L’événement, comme toujours, a connu un engouement des filles et fils du terroir du Busongye. Les chansons de ‘‘Sha Muene Basokin’’ ont été chantées et projetées en image. Ce qui, à tout dire, a, une fois de plus, entraîné l’assistance à pouvoir danser sous le charme et le rythme de la danse de la grande communauté Songye. Faut-il signifier que ‘’Sha muene Basokin’’, a été conçu sur trois supports notamment, en C.D, DVD et sur Flash disk.

A titre de rappel, ‘‘’Sha muene Basokin’’, selon les explications de son géniteur, est un appel à la grande communauté Songye de venir évaluer le travail qu’aura abattu ce grand orchestre qui a d’abord le mérite d’être le premier orchestre traditionnel, à pouvoir réalisé un album sur 33 disques. Et qui, au cours de l’histoire, a vendu valablement l’image de Busongye autrefois enlisée par d’autres traditions dans l’espace Grand Kasaï.

Trêve

Après avoir accompli avec brio sa mission, celle de faire sortir la culture Songye du ghetto et de faire du TG Basokin  l’un des grands orchestres folkloriques en RDC, cette grande étoile de la musique du Busongye compte se reposer. Non parce qu’il est fatigué ou à cours d’inspiration. Mais, plutôt, il veut juste donner l’occasion aux autres artistes de s’exprimer. ’’On m’accuse à tort ou à raison, de mettre toujours à profit mes chansons. C’est parce que j’ai déjà un autre album enregistré, je voudrais que si l’un de mes musiciens se sent capable de mettre sur la toile un opus, je serai en même de lui témoigner mon soutien’’, a-t-il déclaré à La Prospérité.

Remerciements

Dans ce long voyage, Mi-Amor reconnaît que la tâche n’était pas aussi facile. C’était l’occasion pour lui, en marge de ces 35 ans, de rendre hommage à son épouse, qui lui a témoigné de son soutien tout azimut. Dans cette mission commando, le grand Léopard reconnaît l’appui tant psychologique qu’autre de ses enfants, aussi de sa belle famille.

Francis Sengeyi

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com