Album ‘’Bal de match’’. BCBG : encore un rendez-vous manqué !

Album ‘’Bal de match’’. BCBG : encore un rendez-vous manqué !

This post has already been read 667 times!

Ils ne sont plus d’accord avec leur idole, Papa Chérie. Toujours des rendez-vous manqués dans la sortie des albums. Le dernier est celui de Bal de match dont la sortie a été annoncée il y a 5 ans. Alors qu’ils s’apprêtaient à danser aux pas de ce nouvel opus, les fanatiques de Papa chérie se sont contentés de l’ancien répertoire des chansons de leur icône pour célébrer les festivités de Noël et Nouvel l’An. Exacerbés par  le énième rendez-vous manqué, certains fanatiques ont pu manifester leur désarroi quant à ce. Sur ce, ils ont formulé quelques recommandations au patron de Wenge BCBG pour qu’il adopte une nouvelle politique managériale qui permettra à l’orchestre de se placer toujours en bonne position dans les hits parades musicaux tant à l’interne qu’à l’international.

Il a toujours pris du temps pour mettre un  opus sur la toile. D’aucuns voudraient savoir en quoi rimerait cette politique de Papa Chérie dit Moto pamba de renvoyer sine die les sorties des albums ?

En tout cas, cette fois-ci, voyant que bal de match, l’album tant attendu, n’est toujours pas sorti, les fans de ce grand orchestre du clan Wenge voudraient, à travers La Prospérité, interpeler leur icône.

Ils affirment haut et fort, selon certaines indiscrétions au sein du groupe Wenge ‘’BCBG’’, que les travaux de bal de match au studio sont déjà clos, mais, ils n’arrivent toujours pas à comprendre le temps imparti  pour la  sortie de l’opus sus-indiqué. Très inquiets, ils demandent à JB Mpiana, leur leader qu’ils aiment tant, de briser la léthargie qu’il accuse depuis un certain temps. ’’ Depuis plusieurs années, Papa Chérie ne fournit plus beaucoup d’efforts pour faire plaisir à ses fans. Je dirai depuis la sortie de TH, il ne fait que zigzaguer. Nous peinons pour trouver notre compte dans sa musique. Les millions de dollars avec lequel il avait fêté autrefois ont amorti sa carrière’’, a déclaré Christian Bizangi à La Prospérité.

Il faut reconnaître que la piraterie, la restriction de voyage en Europe des musiciens RD Congolais découragent les artistes de l’art d’Orphée, dont JB Mpinana, de pouvoir mettre sur la toile les albums. ’’Il ne faut pas oublier que la mise en œuvre d’un album coûterait plus de 200 cent mille dollars américains. Et la piraterie qui bas son plein au vu et au su des autorités occasionne des manques à gagner aux leaders des orchestres.

C’est ainsi que d’autres musiciens préfèrent mettre sur le marché des singles plutôt que de produire un album qui est trop exigeant, et plus moins rentable suite au piratage’’, a clarifié un autre fan de Papa chérie.

Francis Sengeyi

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com