Avec l’appui de Coref/Profit-Congo. Sankuru/Lodja : la DPR-SA recense 24.034 assujettis aux impôts et taxes

Avec l’appui de Coref/Profit-Congo. Sankuru/Lodja : la DPR-SA recense 24.034 assujettis aux impôts et taxes

This post has already been read 479 times!

La nouvelle province du Sankuru issue du Kasaï Oriental,  dans son ancienne configuration,  perçoit des impôts, droits, taxes et redevances de toutes natures. Cela, à travers sa structure de mobilisation des recettes propres qu’est la Direction Provinciale des  Recettes du Sankuru (DPR-SA).

Cette dernière s’occupe de deux phases dans la mobilisation des recettes pour les impôts provinciaux. Mais  aussi, pour les autres actes générateurs des recettes. Elle ne procède qu’aux étapes d’ordonnancement et de recouvrement étant donné que les deux premières sont prises en charge par les services d’assiette. Pour pallier les  diverses difficultés rencontrées, une délégation du Projet de Renforcement de la Redevabilité et de la Gestion des Finances Publiques (PROFIT-CONGO) avec à sa tête,  le Coordonnateur interprovincial, Alfred Kamba, a séjourné  au Sankuru  à Lodja,  après s’être rendue  respectivement,  à Lusambo et à Tshumbe. L’objectif étant d’accompagner la DPR-SA, Antenne de Lodja, dans l’organisation du recensement de la population assujettie à l’impôt foncier, l’impôt sur les revenus locatifs, la vignette et la taxe sur la patente à travers les rues et quartiers de la ville de Lodja dans la perspective de  constituer un répertoire des assujettis à ces impôts et taxes avec un souci réel visant à   maximiser les recettes et atteindre  des prévisions des  recettes réalistes. L’administrateur de territoire de Lodja s’est investi personnellement au nom du Gouverneur de Sankuru, aux côtés de la délégation de Profit-Congo et des équipes de la DPR-SA,  en sillonnant les rues et quartiers en vue de procéder au porte-à-porte pour la constitution du répertoire des contribuables et ce, sous une forte médiatisation et sensibilisation de la population cible.

La société civile et la FEC/Lodja ne sont pas restées de côté durant cette campagne.  Ensemble,  avec l’Administrateur du Territoire, ils n’ont pas caché leur sentiment à l’endroit de Profit-Congo qu’ils ont remercié pour avoir appuyé le recensement des contribuables à l’impôt foncier, à l’impôt sur les revenus locatifs, impôts sur les véhicules et patente. Sans lequel, selon eux, la ville de Lodja n’aurait pas pu  se doter, si rapidement,  d’un répertoire fiable.

De son côté, le Coordinateur interprovincial de Profit-Congo a rassuré que cette opération de recensement des assujettis est une réponse aux statistiques fiscales très controversées compulsées à partir des dossiers administratifs détenus par les institutions,  telles que l’administration fiscale, la Société Nationale d’Assurance (Sonas) et la Police speciale de Circulation Rotière (PCR).

De même qu’il l’a fait à Lusambo et Tshumbe, l’homme a invité la Société civile  et la FEC à sensibiliser,  à leur tour,  la population à payer les impôts et taxes pour doter la province de Sankuru des moyens de sa politique, en général, et de la ville de Lodja, en particulier.

Car, a-t-il fait observer, l’impôt sur les revenus locatifs n’est jusque-là connu que par la majorité des bailleurs et des locataires surtout pour les maisons à usage résidentiel. D’où, la nécessité d’impliquer la société civile pour que la population s’apropie cet impôt-là, a-t-il conclu.

Au total,  24.034 assujettis aux différentes taxes et impôts ont été identifiés à l’issue  de cette campagne organisée à Lodja avec l’appui de COREF/Profit-Congo.

Raphaël Muamba

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com