RDC: Francine Muyumba plaide pour la participation des jeunes aux affaires

RDC: Francine Muyumba plaide pour la participation des jeunes aux affaires

This post has already been read 530 times!

La jeunesse, c’est le devenir même d’une nation. Francine Muyumba a, sans aucun doute, compris cette vérité. Ainsi, cette dame qui fait la fierté de la jeunesse panafricaine, a, au cours de sa rencontre avec le Vice-Premier Ministre, Ministre de l’intérieur et Sécurité, M. Emmanuel Ramazani Shadary, le 5 janvier 2018 à Kinshasa, plaidé pour une totale intégration de la jeunesse congolaise dans la territoriale en RD. Congo. 

La marginalisation de la jeunesse aux affaires en République Démocratique du Congo est plus qu’évidente. Pour pénétrer de face cette réalité, il suffit, tout simplement, de faire un tour dans diverses institutions de la République. Ici et là, il n’est pas question de fournir assez d’efforts pour apercevoir ces vieux dont la plupart ont déjà atteint l’âge de la retraite.

Attentionnée de toutes les questions qui touchent la jeunesse africaine, celle du pays en particulier, la Présidente de l’Union Panafricaine de la Jeunesse, Mme Francine Muyumba, est sortie de son silence.  Dans cette perspective, le message de Francine Muyumba a été clair au VPM Emmanuel Shadary.

En tout cas, pour elle, outre son engagement dans la territoriale, cette jeunesse doit également avoir la possibilité d’accéder à tous les postes de responsabilité dans les institutions de la République. Ce, pour relancer le processus de développement de la République Démocratique du Congo. Cependant, quoi attendre  de la jeunesse congolaise face aux enjeux électoraux en perspective en RD. Congo?  A vrai dire, les jeunes doivent adhérer à des partis politiques responsables et/ou militer pour la création des fortes associations pour affronter les prochaines élections en RD. Congo, c’est ce qu’on peut extraire d’une certaine opinion politique, surtout que les postes de responsabilité dans un pays n’ont jamais été un cadeau à faire à la jeunesse.  Toutefois, il y a lieu de signifier que la jeunesse congolaise est dynamique, mais aussi et surtout responsable. Au stade actuel, elle devrait tout simplement  prendre conscience et se battre pour son devenir et pour l’avenir de la RD. Congo, terre lui léguée par ses aïeux.

Germain Lobo

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com