En mémoire des victimes du 31 décembre. Kinshasa : le CLC prévoit une messe commémorative pour ce vendredi !

En mémoire des victimes du 31 décembre. Kinshasa : le CLC prévoit une messe commémorative pour ce vendredi !

This post has already been read 226 times!

Comme l’on pouvait s’y attendre, le Comité Laïc de Coordination ne compte pas baisser les bras à la suite de la forte répression subie tout récemment lors de la dernière marche pacifique du 31 décembre 2017. Cette fois-ci, le CLC a annoncé  à travers un communiqué, une messe commémorative dédiée exclusivement aux  personnes décédées pendant la manifestation. Elle sera dite par le Cardinal Laurent Monsengwo. Cette messe est prévue pour ce vendredi 12 Janvier 2018 à 10 heures, heure de Kinshasa, à l’enceinte de la Cathédrale Notre Dame de Lingwala. Décidément, les promesses se réalisent peu à peu. L’église catholique compte tenir sa promesse jusqu’au bout. «Nous parlerons à temps et à contre temps, advienne que pourra mais nous parlerons», avait lâché Laurent Monsengwo. Cette messe commémorative donne, cependant, une autre occasion à l’éminence de pouvoir s’exprimer contre les pratiques du régime en place. En effet, la résistance massive cède la place à la trêve générale, la méditation ou encore à une commémoration des personnes tombées, pendant  l’embrouille survenue avec les forces de l’ordre. En effet, à entendre parler l‘exécutif national et le rapport de la police par le biais du général  Sylvano Kasongo, aucun cas de décès n’a été lié directement à la marche des chrétiens. Bilan contradictoire entre la police et le Comité Laïc de Coordination. Les dirigeants ainsi que l’archevêque de Kinshasa, déplorent l’attitude des dirigeants, en  avançant  la perte des vies humaines d’une dizaine de personnes. ‘’À Matete deux personnes sont décédées dans le cadre du vol et cambriolage’’, avait contredit le rapport de la police. Dans ce communiqué, le Comité Laïc de Coordination a invité également des chrétiens catholiques et ceux des autres confessions religieuses de la République Démocratique du Congo, à prendre part à cette cérémonie commémorative. Toutefois, en guise de rappel, la récente manifestation survenue consistait en la réclamation de l’application de l’accord de la Saint Sylvestre, dans la partie décrispation politique et électorale. Les dirigeants du Comité Laïc de Coordination estiment que la trêve actuelle ne constitue pas en soi un relâchement. Au contraire, ils en appellent à la résistance et la persévérance. Mais, aussi, la continuité de l’opération cloches, sifflets, vuvuzelas, etc. tous les jeudis. «Cet appel est perçu comme signe de notre volonté de ne pas baisser les bras et de poursuivre notre lutte pour prendre en mains notre destin», conclu le communiqué. Mais, cet appel sera-t-il entendu ?

Merdi Bosengele

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com