Lomami : Kinshasa réhabilite le Gouverneur déchu !

Lomami : Kinshasa réhabilite le Gouverneur déchu !

This post has already been read 465 times!

Déchu, unanimement, le samedi 30 décembre 2017, par les 17 élus constituant le pouvoir législatif provincial, Patrice Kamanda, Gouverneur de la Lomami, a été réhabilité par le Vice-premier Ministre et Ministre de l’Intérieur et Sécurité, Emmanuel Ramazani Shadary. D’après l’argument authentique du numéro Un de la territoriale RD. Congolaise, les Députés provinciaux n’ont pas obtempéré au mot d’ordre de l’Exécutif national leur demandant de surseoir toutes les tentatives des motions contre les Gouverneurs respectifs. Est-ce une guerre froide entre les Représentants du peuple Lomamien et la hiérarchie centrale ?

Ça passe ou ça casse. La loi s’impose, assurément, mais son équivocité reste inéluctable. Tous ont cru que c’était fini pour Patrice Kamanda, le mandaté du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie, PPRD, à la Lomami. Il est réhabilité avec force, sans qu’il ait recouru à la cour constitutionnelle. Le Vice-premier ministre et ministre de l’Intérieur et de la Sécurité a pesé. Toutefois, il faut souligner que le torchon continue à brûler dans ladite province. Pour les élus du peuple Lomamien, l’approbation de la destitution du Gouverneur est, évidemment, l’expression de leur contestation de la gestion de la province.

Genèse

Le Gouverneur Patrice Kamanda avait été déchu de ses fonctions, à l’unanimité, par les 17 Députés constituant le législatif provincial de Lomami, en dépit du fait qu’il soit de la famille politique du Chef de l’Etat, Joseph Kabila Kabange. Ce, à la suite de l’Assemblée plénière tenue le samedi 30 décembre 2017, dans la matinée. Unanimement, Patrice Kamanda avait été destitué. Ce, à la demande du Député Isidore Mukadi, laquelle consistait à inscrire à l’ordre du jour le sujet de la motion contre le Gouverneur, suspendue lors de la plénière du 14 décembre 2017.  Les élus Lomamiens avaient dû se prononcer en faveur de ladite motion de procédure. Après examen et débat de la motion, dans sa forme et son fond, les Législateurs provinciaux de la Lomami avaient rendu le verdict au détriment du Gouverneur de la Majorité présidentielle, Patrice Kamanda. Sans adhérer aux échafaudages des élus Lomamiens, le Chef de la territoriale nationale, Emmanuel Ramazani Shadary a tranché à sa manière. Pas question de valider la décision des Députés Lomamiens. Le moment n’est pas opportun. Le plus contesté (dans la Lomami), Patrice Kamanda retrouve sa chaise du numéro Un de l’Exécutif provincial Lomamien. Désapprouvé ou pas, par ses dirigés, il a le mot d’ordre. Reste à savoir s’il va travailler, dans la quiétude comme autrefois. Toutefois, c’est fort possible.

Jacques Kitengie

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com