Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Restauration des valeurs universelles bafouées : le MCSD soumet les cadres de l’Interfédéral et communaux à la formation idéologique

Restauration des valeurs universelles bafouées : le MCSD soumet les cadres de l’Interfédéral et communaux à la formation idéologique

This post has already been read 981 times!

Un constat sévère fait par le Mouvement Chrétien pour la Solidarité et la Démocratie (MCSD), parti politique centriste en République Démocratique du Congo, prouve à suffisance que le pays de Patrice Emery Lumumba, de Joseph Kasa-Vubu, de Simon Kimbangu et de Mzee Laurent-Désiré Kabila a perdu totalement la boussole qui le guide vers les valeurs républicaines, morales et intellectuelles. Infestée par les antivaleurs, la RDC a du mal à se remettre sur le rail et se frayer une place prépondérante dans le concert des nations, affirme ce parti du Centre. Fort de cette défaillance monumentale et insupportable, le MCSD, sous l’initiative du Comité interfédéral de Kinshasa, s’est résolu d’organiser, samedi 13 janvier 2018, dans la Commune de Ngiri-Ngiri, une formation idéologique à l’intention de ses membres en vue de mettre en connexion les différentes structures du parti, à savoir : les organes centraux, l’Interfédéral de Kinshasa, les comités communaux ou sectionnaires et sous sectionnaires, la ligue des jeunes et les différentes cellules.

L’objectif est de les former à l’idéologie du parti pour qu’ils soient, non seulement des modèles, mais aussi pour que, une fois au pouvoir, qu’ils n’arrivent pas à confondre la caisse de l’Etat à leurs propres poches, qu’ils se mettent à l’évidence que les biens ou les avoirs de l’Etat qu’ils vont gérer ne leur appartiennent pas, ils appartiennent à un plus grand nombre, qui est le peuple congolais.

Comme quoi, l’approche dite de la ‘’génération spontanée’’ ou ‘’Chance eloko pamba’’, doit impérativement cesser, soutient le MCSD.

Pour ce parti politique du Centre, le Congolais est, certes, connu à travers le monde comme un génie créateur mais, il souffre aujourd’hui, parce qu’il a mis les antivaleurs au premier plan, regrette le Mouvement Chrétien pour la Solidarité et la Démocratie. C’est pourquoi, il n’est pas étonnant de le voir mendier ou fouiller le fond de la poubelle pour se nourrir alors que son sol et sous-sol regorge toutes les richesses possibles.

Deux formateurs ont été choisis pour ‘’laver’’ les cerveaux  des membres du parti. Il s’agit de Madame Gertrude MALANDE, Responsable Adjoint de l’Ecole du parti et le Révérend Pasteur Dominique MUKANYA.

D’entrée de jeu, Madame Malande s’est penchée sur les fondamentaux et valeurs à cultiver au sein du parti.

D’après elle, en effet, c’est le moment ou jamais qu’il faille procéder à l’introspection de la vie de la nation que Dieu a donné aux congolais. Une nation, du reste, bénie avec diverses potentialités et richesses naturelles. Mais, déplore-t-elle, le peuple souffre d’une misère noire et manque de tout. ‘’Notre souhait est qu’à l’avènement du MCSD au pouvoir, le Congo mettra en valeur toutes ses potentialités au bénéfice de tous. Nous avons l’unique pays, le Congo et on ne peut être mieux ailleurs que chez soi’’, dit-elle.

En outre, a-t-elle mis en exergue, le volet éducation des jeunes qui constitue un talon d’Achille pour le pouvoir. ‘’Ça ne sert à rien de se taper des diplômes dont on ne sait défendre. A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire’’, a-t-elle conclu.

A son tour, le Pasteur Dominique a corroboré dans le même sens,  cette fois-ci, en martelant sur huit (8) valeurs cardinales indispensables dans la vie des Congolais. Il s’agit de : la valeur de solidarité et de compensions, la valeur de partage, la valeur de participation, la valeur de la justice et d’équité, la valeur de la paix, la valeur de la réconciliation, la valeur de la responsabilité et la valeur de la gestion du temps. Une fois toutes ces valeurs mises ensembles et appliquées, le Congo deviendra un havre de paix et les Congolais vivront en paix. ‘’Le temps c’est de l’argent. Il (temps) constitue le premier facteur du développement. Le temps fait partie de la planification. Et par conséquent, le temps c’est du trésor’’, a-t-il fait remarquer.

«Ensemble tout est possible»

Le 1er Vice-président du MCSD, M. Roger MUAKA a, pour sa part, répondu à toutes les préoccupations soulevées par les uns et les autres lors des échanges.

A tout prendre, il faut considérer le mot chrétien dans son sens péjoratif car, soutient-il, toute celle ou tout celui qui partage l’idéologie du MCSD, sera la bienvenue. C’est pourquoi, révèle-t-il, il n’est pas étonnant de compter parmi les présidents communaux, un Musulman qui est à la tête de la Commune de Lingwala.

A en croire le 1er Vice-président Roger MUAKA, son parti prépare des membres pour devenir chefs des quartiers, bourgmestres, députés et ministres. C’est pourquoi, ils en font leur cheval de bataille, les valeurs basées sur le fondement de la chrétienté.

En définitive, le MCSD prône le mieux vivre collectif. Sans discrimination, il aspire à un Congo au sein duquel les fils de ce pays pourront manger à leur faim, étudier et se faire soigner dans des conditions meilleures, un Congo où tous ses citoyens vivront en harmonie et en paix et où la répartition des richesses nationales se fera de manière équitable, en tenant compte du plus faible.

Eugène Khonde

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com