Ce dimanche 21 janvier 2018. Rassop/Kasa-Vubu : Marche verte confirmée !

Ce dimanche 21 janvier 2018. Rassop/Kasa-Vubu : Marche verte confirmée !

This post has already been read 2321 times!

*C’est aujourd’hui qu’ils auront la réponse à leur lettre d’information adressée à l’Autorité urbaine au sujet de la marche verte qu’ils ont programmée ce dimanche 31 janvier 2018. Ils, ce sont les membres du Gouvernement Tshibala,  issus du Rassemblement/Kasa-Vubu. A en croire une source proche de ce regroupement politique, ces leaders politiques vont devoir, chacun dans sa paroisse, assister  à la messe dominicale. C’est juste après,  au sortir de ladite messe,  qu’ils pourront se retrouver, selon l’itinéraire prédéfini, pour conduire la fameuse marche verte qui, dans leur entendement, cherche à faire passer un message, celui du   soutien tous azimuts au processus électoral amorcé depuis la publication, le 5 novembre dernier, du calendrier par la CENI.  La mobilisation, promettent-ils, sera à la hauteur de l’événement. Pour ce faire, des délégations venant de l’intérieur sont attendues au plus tard ce samedi 20 janvier. Bien avant eux, le Comité Laïc de Coordination qui, après son exploit du 31 décembre dernier, a programmé une autre marche ce même dimanche 21 janvier 2018. Face à ce risque de collision, que fera André Kimbuta ? Autoriser ou annuler les deux marches ? On en saura un peu plus aujourd’hui.    

Tous les Ministres et autres membres du staff dirigeant du Rassop/Kasa-Vubu sont mobilisés pour conduire les troupes sur le théâtre des opérations.

D’après des indications enregistrées dans ces milieux- là, aucune absence ne pourrait  être tolérée. Pour la réussite de cette grande marche, dite verte, des délégations venant de l’intérieur du pays sont attendues à Kinshasa au plus tard ce samedi 20 janvier 2018.

A en croire l’un des hauts cadres de cette plateforme, le but visé par cette marche consiste à marquer un soutien inconditionnel au processus électoral. Et, de relancer le processus de développement du pays.

Pour ce faire, le Rassop/Kasa-Vubu entend relever tous les défis qui pourront se dresser au devant de lui.

Le CLC ne décolère pas

Il sied de rappeler qu’après le succès récolté lors de la marche du 31 décembre dernier, le Comité Laïc de Coordination est revenu à la charge, en programmant une autre marche pacifique pour ce même dimanche 21 janvier 2018. L’objectif,  pour ces intellectuels du Comité Laïc de Coordination,  serait  d’obtenir, le plus rapidement possible,  l’application intégrale des résolutions de l’Accord de la Saint Sylvestre, tel que  conclu sous les auspices des Evêques Catholiques, au Centre Interdiocésain, à la Gombe.

Pour éviter tout débordement, le CLC a recommandé aux manifestants d’éviter toute provocation, la marche étant, naturellement,  pacifique. Les Forces de l’ordre sont, dans un tel contexte marqué d’étincelles en l’air, invitées à encadrer les manifestants, dans  un esprit patriotique.

Que va-t-il se passer ?   

Face au risque, du reste prévisible,  de collision, l’autorité urbaine, à qui revient le pouvoir d’autoriser ou pas les manifestations, est appelée ici,  à prendre toutes les dispositions qui s’imposent afin de garantir la paix et maintenir l’ordre public  dans sa juridiction, prévient un observateur, bien niché  derrière les manteaux.

La Pros.

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com