Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Doing Business 2019. Indicateur ‘’Permis de construire‘’ : Joseph Kokonyangi rassure l’Anapi !

Doing Business 2019. Indicateur ‘’Permis de construire‘’ : Joseph Kokonyangi rassure l’Anapi !

This post has already been read 1041 times!

Aujourd’hui plus que jamais, la République Démocratique du Congo est déterminée et véritablement engagée à poursuivre les efforts nécessaires pour assainir son environnement du climat des affaires et des investissements. Ceci, pour lutter efficacement contre le chômage, en créant des emplois, mais également des richesses susceptibles d’influer positivement sur la croissance socio-économique du pays. C’est dans ce cadre que le Directeur général de l’Anapi, Anthony Nkinzo, a tenu une séance de travail hier, mardi 23 janvier 2018, avec le Ministre de l’Urbanisme et Habitat, Joseph Kokonyangi, afin d’évaluer l’effectivité des réformes entreprises dans l’indicateur Permis de Construire.

Le secteur de la construction est, en effet, l’un des secteurs qui retient de plus en plus l’attention des investisseurs tant nationaux qu’étranger. Il faudrait, pour ce faire, assainir ce domaine important pour l’émergence de la classe sociale et économique en RD. Congo. Et, la simplification des formalités dans la pratique des affaires, la rationalisation des opérations administratives, la réduction des coûts, la transparence, la délivrance de certificat de conformité et la souscription aux régimes des assurances constituent, sans équivoque, les principales réformes ciblées par le Gouvernement de la République sur l’indicateur « Permis de construire », en marge d’une belle remontée lors du prochain DB 2019.

C’est donc à ce titre qu’une séance de travail a été organisée entre, d’une part, le Ministre de l’Urbanisme et Habitat, le Secrétaire général à l’urbanisme et d’autre part, le Directeur général de l’Anapi, Anthony Nkinzo, accompagné d’une équipe de travail composée de quelques experts.

Focalisée essentiellement sur les réformes portant sur l’indicateur permis de construire, cette session de travail a permis au principal décideur de ce secteur, à savoir le Ministre de l’Urbanisme et Habitat, de renouveler une fois de plus son ferme engagement à poursuivre les réformes audacieuses dans ce domaine notamment, la délégation du permis de construire à l’administration, et donc au Secrétariat Général à l’Urbanisme, le renforcement du siteweb du ministère devant garantir la transparence des opérations relatives à l’obtention du permis de construire, ainsi que la suppression imminente des frais dits «techniques». Des frais qui, autrefois, profitaient à certains bénéficiaires qui seront désormais à charge propre du Gouvernement. Pendant que plusieurs efforts continuent d’être manager au niveau de l’Urbanisme et de l’Anapi, et en poursuivant dans la même lancée, lesdites mesures sont, pour certaines, d’ores et déjà mises en application.

Notons également que l’application effective de ces réformes ci-hauts citées, devront impacter positivement sur l’indicateur « Permis de construire » dans le prochain classement DB 2019.

Il y a lieu de saluer ces efforts engagés par le ministère de l’Urbanisme et Habitat pour faire de la RD. Congo un véritable paradis des affaires et des investissements et une terre inévitable d’innombrables opportunités dans tous les domaines possibles.

La Pros.