Après l’affaire ‘‘Guegue’’, Moïse Mbiye piégé par Geneviève Misengabu ?

Après l’affaire ‘‘Guegue’’, Moïse Mbiye piégé par Geneviève Misengabu ?

This post has already been read 15783 times!

Toute la ville en parle. La relation entre Moïse MBIYE et Geneviève Misengabu, la métisse katangaise de Kinshasa, fait couler encres et salives. La photo de l’ex-candidate Miss Vodacom saison 3, exposant ses belles jambes aux côtés du jeune pasteur-responsable de l’Eglise Cité Bethel, est loin de laisser indifférent les  internautes dans les réseaux sociaux.

L’image en question a fait le tour du monde, suscitant une vague de réactions dans l’opinion à Kinshasa. Sur la toile, les commentaires vont dans tous les sens sur cette photo à polémique. Pour les uns, rien n’est à douter sur l’image qui montre la réalité de la fille et l’homme de Dieu assis de manière confortable dans un restaurant de la capitale. Même un novice peut se faire une idée de la teneur de cette photo sur laquelle Moïse  Mbiye, souriant, en train de contempler la petite métisse qui exhibe ses parties intimes.

Par contre, ceux qui respectent la morale et les valeurs chrétiennes sont très touchés et font une lecture stricte sur cette image du célèbre chantre de Dieu et l’ex-candidate  Miss Vodacom. Non seulement ils s’étonnent mais surtout, ils se posent mille et une questions pour comprendre la motivation cachée derrière cette photo. Et surtout, dans quelle circonstance elle a été capturée ? Pourquoi le Pasteur de l’église Cité Bethel a-t-il accepté un tel accoutrement d’une fille qui expose ses jambes, de manger avec lui dans un lieu public ?

Toutefois, il revient à lui seul Moïse Mbiye d’apporter un certain éclairage par rapport à cette photo qui n’honore pas son Dieu.

L’année dernière, rappelle-t-on, le même Pasteur, a  fait parler de lui dans une polémique démesurée à cause  d’une évocation placée dans son nouvel album « Héros » sorti sur le marché du disque chrétien.  C’est la chanson « Tango na ye », dans laquelle le public croit  écouter le chantre crié avec ardeur: « sort au nom de Guegue » au lieu de sort au nom de Jésus ». Jusqu’aujourd’hui, cette évocation à confusion ne laisse indifférents les chrétiens et païens dans le monde, malgré tous les moyens de défenses qu’il avait si bien présenté dans l’opinion.

JD

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com